Assessment of Development Results: the Democratic Republic of Congo

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2009-2013, Independent Evaluation Office
Evaluation Type:
ADR
Planned End Date:
05/2012
Completion Date:
05/2012
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
150,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document ADR_DRC-2012.pdf report French 2206.50 KB Posted 1589
Download document ADR_DRC-2012-EN.pdf report English 1138.96 KB Posted 1408
Title Assessment of Development Results: the Democratic Republic of Congo
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2009-2013, Independent Evaluation Office
Evaluation Type: ADR
Status:Completed
Completion Date:05/2012
Planned End Date: 05/2012
Management Response:Yes
Corporate Outcomes (UNDP Strategic Plan 2008-20013)
Evaluation Budget(US $): 150,000
Source of Funding:
Joint Programme:No
Mandatory Evaluation:No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Team Leader
Team Leader
GEF Evaluation:No
Key Stakeholders:
Location of Evaluation:Country Level
Countries: CONGO DRC
Lessons
Findings
Recommendations
1 Recommandation 1. Pour la planification du prochain cycle et en tenant compte d?une réduction probable de ses ressources, le PNUD doit s?efforcer de réduire le nombre de secteurs et sous-secteurs dans lesquels il intervient, en s?appuyant sur les points les plus forts de ses interventions antérieures, en répondant aux besoins les plus criants du pays, et en évitant les doublons avec les interventions des autres acteurs.
2 Recommandation 2. Utilisant ses avantages comparatifs en tant que partenaire du Gouvernement, chef de file des agences des Nations Unies et membre du CAF, le PNUD doit se repositionner comme facilitateur de changement, en développant un plaidoyer fort et des débats nationaux sur des sujets complexes et importants pour le développement du pays.
3 Recommandation 3. Le prochain programme devra fixer des objectifs clairs et quantifiables en termes de progrès vers les principes de la Déclaration de Paris et du Plan d?action d?Accra, en s?inspirant des Principes pour l?engagement international dans les états fragiles et les situations précaires, et en gardant à l?esprit que l?appropriation nationale restera purement théorique sans cofinancement national des interventions.
4 Recommandation 4. Le PNUD doit redéfinir son approche au renforcement des capacités des institutions nationales sur la base des bonnes pratiques reconnues internationalement et en étroite coordination avec les partenaires internationaux actifs dans ce domaine.
5 Recommandation 5. Le Bureau doit mettre en oeuvre la Stratégie genre déjà élaborée et corriger le déséquilibre entre hommes et femmes parmi son personnel professionnel.
6 Recommandation 6. Tout en reconnaissant qu?une réduction des effectifs des bureaux de terrain est inévitable, l?ERAD estime que ce genre de décision ne doit pas répondre uniquement à des considérations financières immédiates, mais doit prendre également en compte le positionnement comme interlocuteur privilégié des autorités locales, la proximité avec les populations pauvres que l?organisation doit servir en priorité, ainsi que les opportunités de financement futures, par exemple celles qui devraient émaner du processus REDD+ ou du PCP.
7 Recommandation 7. Le PNUD doit renforcer ses partenariats et son efficience en agissant sur une culture institutionnelle trop bureaucratique et fragmentée.
8 Recommandation 8. Le PNUD, tant au niveau du Siège qu?à celui du bureau de pays, doit renforcer sa capacité de gestion des fonds fiduciaires, et pour cela, doit rouvrir certains dossiers qui ont trait à la gestion de ces fonds :

a) En ce qui concerne le Pooled Fund, le PNUD doit décider s?il désire garder ouverte cette fenêtre humanitaire, auquel cas il lui faudra faire des efforts plus importants d?allégement de ses exigences bureaucratiques pour assurer une capacité d?appui aux projets d?urgence. Cette révision doit concerner en particulier le taux imposé pour la participation aux frais administratifs généraux qui doit rester aussi bas que possible ;

b) Pour les programmes du GFATM, l?unité PNUD-Fonds mondial doit dans l?immédiat renforcer ses efforts de suivi des sous-récipiendaires et tenter de résoudre les ruptures de stock ponctuelles. Parallèlement, le Siège doit ouvrir des négociations avec le Fonds pour simplifier le schéma de mise en oeuvre et alléger certaines exigences fiduciaires, opérationnelles ou bureaucratiques qui ne répondent pas au contexte spécifique de la RDC. De plus, le PNUD doit s?exclure du conflit d?intérêt qui entoure sa responsabilité de préparer les instances nationales à assumer le rôle de récipiendaire principal, en proposant la désignation d?une agence « neutre » pour cette fonction. A défaut de réaliser ces objectifs, le PNUD devrait annoncer son retrait du rôle de récipiendaire principal du GFTAM au plus tard à la fin de 2013, d?autres organisations étant apparemment intéressées à reprendre ce rôle.
9 Recommandation 9. Le bureau de pays du PNUD doit réorganiser ses ressources de suivi et d?évaluation (S&E) afin d?assurer une meilleure synergie entre les préposés au S&E et une plus grande indépendance de la fonction d?évaluation.
1. Recommendation: Recommandation 1. Pour la planification du prochain cycle et en tenant compte d?une réduction probable de ses ressources, le PNUD doit s?efforcer de réduire le nombre de secteurs et sous-secteurs dans lesquels il intervient, en s?appuyant sur les points les plus forts de ses interventions antérieures, en répondant aux besoins les plus criants du pays, et en évitant les doublons avec les interventions des autres acteurs.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.a - Organiser une étude d'évaluation du processus de décentralisation de 2007 à ce jour et passer en revue les différents engagements pris lors du forum de 2007. Propulser un cadre de dialogue de haut niveau entre les partenaires et le Gouvernement à travers la tenue de rencontres et réunions de concertation. - Procéder aux activités prévues mais non réalisées en 2011 et à celles prévues en 2012 (migration vers Oracle, archivage électronique etc.) ; - Echanger avec la CENI et identifier, de façon conjointe, de nouvelles activités hors Prodoc mais nécessaires à la réalisation des dernières étapes du processus électoral PADDL, Gouvernance Politique, (Anastasie Manzanga, Jean Martin Ki, Jean Lavoie) 2013/10 Overdue-Initiated Le forum est reprogrammé pour le troisième trimestre 2013. Neanmoins, le gouvernement a initié la conférence des gouverneurs pour faire le point de la mise en oeuvre de la décentralisation. ceci constitue une étape majeure vers la ténue de la conférence. en ce qui concerne les synergies entre partenaires, le PNUD fait partie de différentes structures de coordination des partenaires pilotées par la partie nationale (COREF, CTAD), et est membre du Comité inter bailleurs. C?est lors de ces assises que les questions des synergies sont traitées afin d'éviter tout chevauchement. A noter que la révision du PRODOC a déjà pris en compte la réduction des staffs pour ne garder qu'une équipe essentielle, suite au non financement du FDL. Cependant, il était convenu avec le bailleur de réaliser quelques infrastructures afin de répondre tant soit peu aux attentes des communautés locales, ce à quoi le projet s'est engagé depuis 2010 et poursuit en 2012. Tout en prenant en compte les acquis du projet actuel, la réflexion sur le prochain cycle a été amorcée et est centrée sur l'élaboration d'un projet multi bailleurs avec implication des autres agences UN. - Des avancées ont été notées sur la réformes des lois sur les élections. toutefois leurs promulgations accusent du retard à cause de leur envoi en séconde lecture ce qui a obligé les bailleurs à fermer le projet PACE2. A ce stade le PNUD entame les phases de clôtures du projets et l'arrêt de toutes les activités prévues initialement dans le PRODOC
1.b A : Renforcement de la CENI : -Migration vers Oracle, archivage électronique, -Concertation PACE-CENI sur les activités hors Prodoc et les dernières étapes du processus électoral ; -Appui aux élections provinciales et locales B : Renforcement des institutions parlementaires Cour de Comptes : -Approbation du nouveau cadre organique de la Cour des comptes -Finalisation du Règlement Général de la Comptabilité Publique - Poursuite programme de renforcement des capacités de la Cour des comptes - Réalisation programme de 11 audits - Promotion du contrôle parlementaire et citoyen des finances publiques C : Coordination de l?aide : -Extension PGAI en province -Vulgarisation de l'outil à la partie nationale ; -Publication des données relatives à l'aide ; -Impression du nouveau guide d'utilisateur ; D : Groupes Thématiques -Extension des Groupes Thématiques dans 5 provinces ; -Renforcement des capacités des parties prenantes ; -Publication du bulletin « Groupe Thématique en Bref » PACE,Gouvernance Administrative /Volet Lutte Anticorruption et la gouvernance économique 2012/10 No Longer Applicable - Des avancées ont été notées sur la réformes des lois sur les élections. toutefois leurs promulgations accusent du retard à cause de leur envoi en séconde lecture ce qui a obligé les bailleurs à fermer le projet PACE2. A ce stade le PNUD entame les phases de clôtures du projets et l'arrêt de toutes les activités prévues initialement dans le PRODOC
1.c - Appui STAREC : formulation programme conjoint 4eme composante - Formulation PCP : Appui a l'analyse de conflits et la formulation - DSCRP et OMD : Appui auCAO, au suivi du DCSRP II et à la mise en oeuvre des édits provinciaux - Développement communautaire : continuer les démarches - Micro finance : alignement avec relèvement - Changement climatiques : Formulation d'un programme cohérente avec autres bailleurs Unité Pauvreté (Gilbert Aho, Josef Debeus, Stéphane Amani, Idesbald) 2013/09 Overdue-Initiated - L'appui au STAREC s'organise dans le cadre de la 4eme composante du laqui du reste, est la seule à avoir élaboré une stratégie conjointe. et le Programme conjoint est en cours de formulation avec les autres agences partenaires. Le PNUD assure le lead de cette composante depuis 2010. Par ailleurs, l'essentiel des projets mis en oeuvre dans le cadre du Relèvement communautaire s'articule autour de la 4ème composante; - Le PCP est formulé mais pas encore mis en oeuvre,. Les nouvelles institutions sont encore attendues pour valider le document avant la mobilisation des ressources pour sa mise en oeuvre. -Le DSCRP II est formulé et validé et un Cadre d'Accélération des OMD est en cours d'élaboration, sous le leadership du Gouvernement, pour accélérer l'atteinte des OMD 1,4 et 5. Les groupes thématiques sont redynamisés, ainsi que les groupes de travail du CAF qui contribueront au suivi et à la mise en oeuvre du DSCRP. Par ailleurs, le plan de travail 2012 OMD/DSCRP se focalise sur les questions de suivi du DSCRP II. En parallèle, les indicateurs clés du DSCRP II sont encours de formulation avec l'appui de l'UNFPA. Au niveau provincial, 4 provinces bénficient /bénficieront d'un appui spécifique pour la mise en place et le fonctionnement des mécanismes de coordination, dont l?une des tâches principales est d'assurer le suivi des PAP provinciaux. Deux provinces bénéficieront, en outre, d?un appui spécifique pour l'élaboration/finalisation des PAP/DSCRP dans deux provinces. -Le Développement communautaire constitue un des éléments essentiels du programme de la pauvreté depuis sa formulation ; -Améliorer l'accès des pauvres à la micro finance constitue l'objectif principal du PASMIF. Actuellement, des passerelles sont créées entre le Relèvement communautaire et la Microfinance à travers des initiatives de MUSO Mutuelles de solidarité) et VSLA qui servent à préparer les populations les plus pauvres à accéder aux IMF (Institutions de Microfinance) -Le PNUD est l'un des principaux principa partenaires du Gouvernement dans le domaine de l'Environnement et du Changement climatique. A ce titre, il apporte un appui substantiel pour la formulation d'un programme cohérent d'environnement et de changement climatique, y compris un appui aux négociations internationales (sur les émissions carbone) et la mise en oeuvre du programme REDD. actuellement axé sur la préparation de la stratégie REDD et devant aboutir à terme à la mise en oeuvre de projets.
1.d Extension de la PGAI et des Groupes Thématiques en province (5) Gouv. Economique/Voleet Coordination de l?aide 2012/08 No Longer Applicable En rapport avec l'appui du PNUD à la PGAI, il y a lieu de noter que des efforts ont été faits par la Gouvernance Economique pour rendre cette plateforme plus conviviale et accessible à tous. L'immersion des experts au sein du ministère du Plan a permis d'apporter des réponses adéquates aux sollicitations du ministère du Plan, des ministères sectoriels et des PTF. En 2012, il est prévu l'extension de la PGAI en province, l'intégration des aspects relatifs aux investissements, la création de passerelles avec les autres bases de données (SYGADE, IMIS, DEVINFOS), la vulgarisation intense de l'outil auprès des parties prenantes, et la publication régulière des données sur l'aide à travers les rapports sur l'aide, les bulletins d'information Aidinfo (dont le premier numéro a été élaboré avec l'appui technique de la gouvernance économique et imprimé sur financement du PNUD). Il est prévu aussi l'impression du nouveau guide d'utilisateur de la PGAI élaboré avec l'appui technique de la Gouvernance économique. S?agissant de l'appui aux Groupes Thématiques, il sied de noter que dans le PTA 2012, des activités pour la présentation du nouveau cadre opérationnel des Groupes Thématiques sont prévues ainsi que l'extension desdits Groupes dans 5 provinces. Les appuis comprendront entre autres le renforcement des capacités des parties prenantes. Du point de la communication, il est prévu durant l'année 2012 la vulgarisation des travaux et des informations des Groupes Thématiques à travers la publication du Bulletin d'information « Groupe Thématiques en bref ».
2. Recommendation: Recommandation 2. Utilisant ses avantages comparatifs en tant que partenaire du Gouvernement, chef de file des agences des Nations Unies et membre du CAF, le PNUD doit se repositionner comme facilitateur de changement, en développant un plaidoyer fort et des débats nationaux sur des sujets complexes et importants pour le développement du pays.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
2.a Collaboration avec UN-Habitat et DFID en cours en vue de développer un programme conjoint. Unité Pauvreté (Josef Debeus) 2013/09 Overdue-Initiated Un projet conjoint avec UNhabitat est encours d?exécution à Lubumbashi et un autre projet conjoint (UNhabitat et FAO) est formulé pour le Nord-Kivu. Dans l?Ituri le PNUD collabore avec UNhabitat pour un appui à la Commission foncière. Sur la base de ces différentes initiatives, une stratégie conjointe devra être élaborée sur les aspects fonciers (UNhabitat, F FAO, PNUD). Des contacts prospectifs dans le domaine ont été initiés avec DFID.
2.c Relancer la décentralisation comme priorité du nouveau gouvernement Unité Gouvernance (Jean Lavoie, Anastasie) Manzanga 2013/10 Overdue-Initiated Les questions de décentralisation sont abordés de plus en plus dans les discours politiques. Le nouveau cycle de programme prévoit d'organiser le forum sur la décentralisation avec les bailleurs.
2.b Un accent renforcé sur la croissance économique dans le prochain CPD 2013-2017 pris en compte Unité Pauvreté Team Leader (Gilbert Aho) 2012/03 Completed La croissance inclusive et le changement climatique sont retenus comme deux des principaux thèmes d?intervention du nouveau CPD qui devra être approuvé au mois de Septembre 2012.
3. Recommendation: Recommandation 3. Le prochain programme devra fixer des objectifs clairs et quantifiables en termes de progrès vers les principes de la Déclaration de Paris et du Plan d?action d?Accra, en s?inspirant des Principes pour l?engagement international dans les états fragiles et les situations précaires, et en gardant à l?esprit que l?appropriation nationale restera purement théorique sans cofinancement national des interventions.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
3.a L?essentiel des données sont disponibles au public sur le site web en tout transparence. Les frais de gestion des unités sont partagés lors de discussions avec la contrepartie nationale et les comités de pilotage, sur demande. DP, DPA/O, DPA/P 2012/02 Completed Le site web du PNUD est conforme avec les standards de transparence dictés par le siège, ou le PNUD a eu 10/10 en 2011.
3.b L?équilibre entre le NIM et DIM a été établie ; le PNUD et responsable pour tout mise en ?uvre, mais le gouvernement est partie prenante dans les comités de pilotage et d?exécution. DPA/P 2012/01 Completed Des reflexions en cours en 2012 en attendant la formation du gouvernement pour pouvoir cibler les interventions de developpement de capacites et l?approfondissement du NIM. Le nouveau CPD recommande un passage progressif du DIM au NIM
3.c Le PNUD aimerait faire plus de progrès vers le NIM pour en 2012, mais après les élections de fin 2011 et 2012, les discussions sur l?appropriation nationale sont relancées. Des projets seront soumis au même scrutin de faisabilité. DPA/P 2012/01 Completed Ce point devra être revu à la fin de l?année 2012, et dépend de l?évolution du gouvernement et des perceptions des partenaires. Certains projets (Katanga) reçoivent des contributions du gouvernement provincial
4. Recommendation: Recommandation 4. Le PNUD doit redéfinir son approche au renforcement des capacités des institutions nationales sur la base des bonnes pratiques reconnues internationalement et en étroite coordination avec les partenaires internationaux actifs dans ce domaine.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
4.a Un programme de renforcement de capacités des institutions clés sera développé en 2012. DPA/P, Team Leaders des Unités Gouvernance et Pauvreté (Jean Lavoie et Gilbert Aho) 2013/10 Overdue-Initiated Une composante du CPD est liée au développement des capacités des acteurs de la Société Civile désignée comme acteur
4.b Des diagnostics sont en cours pour déterminer les capacités disponibles, et les efforts des autres acteurs. DPA/P 2013/12 Overdue-Initiated Le CAF jouera un rôle clé pour la détermination
4.c Un plaidoyer pour le gouvernement cost-sharing se fera au cours de 2012 et surtout pour le prochain CPD DPA/P 2012/10 Completed Le cost sharing est fait avec le gouvernement sur les projets environnements.
5. Recommendation: Recommandation 5. Le Bureau doit mettre en oeuvre la Stratégie genre déjà élaborée et corriger le déséquilibre entre hommes et femmes parmi son personnel professionnel.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
- Appui à la mise en ?uvre du plan d?action de la RCS 1325 et au Comité de pilotage, - Accès d?au moins à 60 % des femmes aux micros crédit Unités Gouvernance et Pauvreté(Josef Debeus, Annie Bipendu et Stéphane Amani ) 2012/08 Completed Une étude devra être menée pour mesurer l?impact sur les conditions de vies des hommes et des femmes, le changement et les niveaux des rapports sociaux entre les hommes et les femmes dans les milieux concernés par l?action
5.b Accompagnement des femmes candidates et électrices ; élections et plaidoyer pour la prise en compte du genre dans les institutions non électives Unité Genre (Marie Bapu) et le point focal du genre de l?Unité Gouvernance (Sylvie Ngalimbaya) 2012/08 No Longer Applicable le processus electoral est suspendu et le projet PACE 2 est en cours de clôture
5.c Soutenir les procédures judiciaires civiles et pénales (pré-juridictionnelles et juridictionnelles) basées sur la discrimination fondée sur le sexe, la VBG ou ses conséquences (héritage ; propriété ; divorce ; garde des enfants) Soutenir les « audiences foraines » où au moins 50 % des procès sont été intentés par une femme/ou ceux où la femme a été la victime (tous les cas confondus) Unité Gouvernance (Annie Bipendu, Sophia, Sylvie Ngalimbaya) 2012/08 Completed Plusieurs activités de sensibilisation, formation, renforcement des capacités sont organisées en direction des instances spécialisées avec l?appui du PNUD.
5.d. Le Bureau Pays va prévoir une activité sur la thématique ; un rapport national de développement humain sur les rôles des hommes et des femmes dans la société congolaise. Unité Genre 2013/03 No Longer Applicable L?Unité Genre a produit un Rapport National Genre en 2011. Mais l?activité proposée est d?une grande importance pour permettre l?identification des pistes d?intervention genre pour l?Etat et les partenaires.
6. Recommendation: Recommandation 6. Tout en reconnaissant qu?une réduction des effectifs des bureaux de terrain est inévitable, l?ERAD estime que ce genre de décision ne doit pas répondre uniquement à des considérations financières immédiates, mais doit prendre également en compte le positionnement comme interlocuteur privilégié des autorités locales, la proximité avec les populations pauvres que l?organisation doit servir en priorité, ainsi que les opportunités de financement futures, par exemple celles qui devraient émaner du processus REDD+ ou du PCP.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
6.a Le bureau de Kinshasa a observé une diminution significative de staff, notamment au niveau des Bureaux de Terrain (BdT) DPA/P, DPA/O 2012/01 Completed
6.b La délégation d?autorité a été développée DP 2012/08 Completed
6.c Le PNUD avec les bailleurs envisage d?avoir des BdT/BdP avec une base de financement soutenable, intégrant un agenda inter-agency et inter-donor DP, DPA/P 2012/08 Completed Les deux derniers Area Coordinador Offices seront mises en place mi-2012 avec l?appui du PNUD. Matadi est déjà en place.
7. Recommendation: Recommandation 7. Le PNUD doit renforcer ses partenariats et son efficience en agissant sur une culture institutionnelle trop bureaucratique et fragmentée.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
7.a Le PNUD 4 programme conjoint sont en cours de mise en ?uvre, et en aura deux autres devront débuter d?ici la fin de l?année 2012. DPA/P et Team Leaders des Unités Pauvreté et Gouvernance (Gilbert Aho et Jean Lavoie) 2012/10 Completed 5 nouveaux projets conjoints en élaboration et/ou en négociation : - projet conjoint foncier (Nord-Kivu) - Projet conjoint Sud-Kivu (2eme phase Pays-Bas) - Projet conjoint centre de négoce - Projet conjoint Tanganyika - Projet conjoint SGBV (financement ACDI) En outre, le programme conjoint 4eme composante ISSSS est en cours d?élaboration de même que la stratégie conjointe en matière de protection sociale.
7.b La communication entre les composantes sera améliorée, y inclus a travers une amélioration des mécanismes de gestion de programme DPA/P 2012/08 Completed deux revues du programmes ainsi que plusieurs revues des composantes ont été organisées
7.c Un accent sera mis sur le développement des capacités des ONG, surtout ceux qui ont déjà été engagés à travers le Pooled Fund. DPA/P et Team Leaders des Unités Pauvreté et Gouvernance (Gilbert Aho et Jean Lavoie) 2013/12 Overdue-Initiated La pauvreté met l?accent sur la contractualisation des ONG d?envergure, qui a leur tour incluent le renforcement des capacités des ONG locales dans leur plan de travail. Dans le cadre de l?amélioration de du suivi/évaluation, le renforcement des capacités des ONG constitue un élément important.
7.d Les procédures contractuels du PNUD ont êtes revues par le MCT y inclus des nouveau SoPs. DPA/O 2012/01 Completed
7.e Ce problème a été soulève dans le contexte du Pooled Fund, qui a été règle par le MCT, des économies de délai ont êtes réalisés. DPA/O, Pooled Fund 2012/01 Completed
7.f Les mécanismes de consultation avec des partenaires sont sous révision, pour augmenter la transparence et la participation inclusive des parties prenantes. DP, DPA/P, Team Leaders 2012/08 Completed Un mécanisme de revue et de suivi a été initié et mis en ouevre par le bureau en 2012. En 2012 la revue des composantes, la révue à mi parcours et annuelle du programme ont été organisées.
8. Recommendation: Recommandation 8. Le PNUD, tant au niveau du Siège qu?à celui du bureau de pays, doit renforcer sa capacité de gestion des fonds fiduciaires, et pour cela, doit rouvrir certains dossiers qui ont trait à la gestion de ces fonds :

a) En ce qui concerne le Pooled Fund, le PNUD doit décider s?il désire garder ouverte cette fenêtre humanitaire, auquel cas il lui faudra faire des efforts plus importants d?allégement de ses exigences bureaucratiques pour assurer une capacité d?appui aux projets d?urgence. Cette révision doit concerner en particulier le taux imposé pour la participation aux frais administratifs généraux qui doit rester aussi bas que possible ;

b) Pour les programmes du GFATM, l?unité PNUD-Fonds mondial doit dans l?immédiat renforcer ses efforts de suivi des sous-récipiendaires et tenter de résoudre les ruptures de stock ponctuelles. Parallèlement, le Siège doit ouvrir des négociations avec le Fonds pour simplifier le schéma de mise en oeuvre et alléger certaines exigences fiduciaires, opérationnelles ou bureaucratiques qui ne répondent pas au contexte spécifique de la RDC. De plus, le PNUD doit s?exclure du conflit d?intérêt qui entoure sa responsabilité de préparer les instances nationales à assumer le rôle de récipiendaire principal, en proposant la désignation d?une agence « neutre » pour cette fonction. A défaut de réaliser ces objectifs, le PNUD devrait annoncer son retrait du rôle de récipiendaire principal du GFTAM au plus tard à la fin de 2013, d?autres organisations étant apparemment intéressées à reprendre ce rôle.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
8.a Pour se rendre plus efficace, le bureau doit mener un processus avec le MCT pour diminuer les délais des transactions pour les paiements aux partenaires. En outre, les frais de 5% GMS pour les projets doivent être revu et le pouvoir de garder le projet Pooled Fund Unit dans le contexte de la mise-en-conformité avec la politique de 7%. Management, Pooled Fund Unit HC, Pooled Fund Unit 2012/03 Completed Délais diminué par deux semaines après avoir partiellement mis en place des recommandations du MCT. Des propositions seront présentes aux Pooled Fund Board, et un plaidoyer pour les arrangements à mettre en place sera conduite auprès du PNUD et OCHA NY.
8.b Les SoPs de la gestion du FM doivent être complètement revus en profondeur pour mieux suivre des risques et de protéger la comptabilité du Le PNUD doit confirmer son retrait en tant que Récipiendaire Principale en RDCPNUD. Management, Global Fund Unit 2012/02 Completed En février 2011, une stratégie de gestion des risques et de renforcement de capacité des ONG Sous Récipiendaires (SR) a été développée . En juin-juillet 2011, les visites de vérification financière ad hoc ont été intensifiées dans le cadre du Harmonised Approach to Cash Transfers (HACT) des agences des Nations Unies en RDC. En septembre 2011, les termes des contrats des SR gouvernementaux et non gouvernementaux ont été reformulés avec l?appui du Legal Support Office du Siège du PNUD (New York). En octobre 2011, les SOPs du Projet PNUD/Fonds mondial ont été analysés et redéfinis, avec la facilitation du Management Consulting Team du Siège du PNUD. En septembre 2011, le PNUD a annoncé au Fonds mondial sa décision de mettre un terme à son rôle de Récipiendaire Principal en RDC. Cette décision a été prise en raison du fait que le PNUD ne dispose plus de ce dont l?institution a besoin pour mener à bien son mandat de RP, à savoir des partenariats fonctionnels ; les ressources adéquates pour mettre en ?uvre les Subventions et gérer expliquée aux parties prenantes en RDC à travers un jeu de Questions-Réponses (Q & R) disséminé en janvier 2012. Une version internationale de ce Q & R est en cours de préparation.
9. Recommendation: Recommandation 9. Le bureau de pays du PNUD doit réorganiser ses ressources de suivi et d?évaluation (S&E) afin d?assurer une meilleure synergie entre les préposés au S&E et une plus grande indépendance de la fonction d?évaluation.
Management Response:

Le Senior Management du Bureau de Pays RDC a accepté la recommandation.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
9.(i) Le plan d?évaluation 2008-2012 a été mis àjour, et un nouveau plan d?évaluation 2013-2017 a été formulé DPA/P, Unité S&E 2012/08 Completed le CPD 2013 - 2017 a été approuvé avec le plan d'évaluation lors de la session de février du conseil d'administration
9.(ii) Les gestionnaires de programmes ont étés responsabilisés en habilitant les Chargés de S&E au sein du programme, en gestion matriciel avec le Chef de l?Unité S&E DPA/ P, Unité S&E, Team Leaders 2012/01 Completed
9.(iii) Les TDRs de tous les collègues S&E ont étés revus au programme pour renforcer le travail en équipe DPA/P, Unité S&E , Team Leaders 2012/01 Completed
9.(iv) La centralisation des informations sur S&E est encours en utilisant le Share Point du BP RDC et la base de données qui sera développée en 2012 Unité S&E 2012/09 Completed

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org