Evaluation du Programme Conjoint de Réduction de la Pauvreté dans la Région de San-Pedro

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2017-2020, Côte d'Ivoire
Evaluation Type:
Project
Planned End Date:
02/2018
Completion Date:
02/2018
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
19,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document Rapport Final Evaluation PCRP_San Pedro_V 27.02.18.pdf report French 890.79 KB Posted 134
Download document Rapport Final Evaluation PCRP_San Pedro_V 27.02.18.pdf tor English 890.79 KB Posted 136
Download document Rapport Final Evaluation PCRP_San Pedro_V 27.02.18.pdf report French 890.79 KB Posted 79
Title Evaluation du Programme Conjoint de Réduction de la Pauvreté dans la Région de San-Pedro
Atlas Project Number: 00085971
Evaluation Plan: 2017-2020, Côte d'Ivoire
Evaluation Type: Project
Status: Completed
Completion Date: 02/2018
Planned End Date: 02/2018
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.2.1 Capacities at national and sub-national levels strengthened to promote inclusive local economic development and deliver basic services including HIV and related services
SDG Target
  • 1.1 By 2030, eradicate extreme poverty for all people everywhere, currently measured as people living on less than $1.25 a day
  • 10.1 By 2030, progressively achieve and sustain income growth of the bottom 40 per cent of the population at a rate higher than the national average
Evaluation Budget(US $): 19,000
Source of Funding: SDGs Fund (Espagnol)
Evaluation Expenditure(US $): 19,000
Joint Programme: Yes
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Adrien Kouassi Consultant en Evaluation de Programme
Adrien Kouassi Consultant national
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: UNCT (FAO, ONUFEMMES, PNUD, etc.), Gouvernement (Ministère du plan et du développement), secteur privé (Chambre de commerce d'industrie, port de San Pedro), Collectivité (Conseilr régional et Maire), Communautés
Countries: COTE d'IVOIRE
Comments:

L'évaluation finale a été réalisée par un consultant national et validée lors d'un atelier à San Pedro.

Lessons
1.

Le programme conjoint a contribué aux Objectifs de Développement Durable à l’issue
d’une stratégie d’intervention qui a pris en compte les spécificités de la région de San
Pedro. Les cultures d’exportation telles que le cacao et l’hévéa avaient pris le pas sur
les cultures maraichères et vivrières. Le programme a encouragé les populations à
exploiter les bas-fonds pour la culture du riz et a sensibilisé les propriétaires terriens
afin qu’ils concèdent une partie de leurs terres aux cultures maraichères. Le
déploiement de la théorie de changement des résultats du programme a guidé la
conduite les activités de façon objective pour atteindre les changements souhaités au
sein des populations cibles. Les femmes sont autonomes financièrement et contribuent
aux charges du ménage. Elles connaissent leurs droits et participent aux prises de
décisions au niveau communautaire. Au niveau institutionnel, le partenariat publicprivé
est renforcé et augure de lendemains meilleurs à travers le dispositif de
pérennisation des acquis du programme. Le programme conjoint a fait naitre l’espoir
au sein des communautés en contribuant à la réduction de la pauvreté, à la sécurité
alimentaire et nutritionnelle malgré si les quelques insuffisances relevées dans la mise
en oeuvre. Toutefois, même si les populations sont satisfaites des changements, et en
témoignent, leurs besoins primaires ne sont pas encore entièrement pourvus pour sortir
véritablement de la pauvreté


Findings
1.

Au niveau communautaire, le programme a renforcé les capacités productives des
populations rurales pour atteindre la sécurité alimentaire et la nutrition. Les pratiques
acquises par les populations bénéficiaires pour rentabiliser les parcelles qu’elles
exploitent les rendent résilientes à la faim et à la malnutrition. Les enfants sortis des
plantations pour leur apprendre le type de travaux de leur âge dans les champs écoles
ont déserté le projet dans la majorité des cas et de plus les comités de lutte contre les
PFTE connaissent des dysfonctionnements. Toutes choses qui concourent à un
inévitable insuccès. En ville, Les micro-entrepreneurs sont outillés pour maximiser
leurs profits et s’évertuent à réfléchir sur un business model pour leurs TPE/MPE. Au
niveau institutionnel, le Programme Conjoint a élaboré une stratégie de sortie du
programme en vue de la pérennisation des acquis. Les directives proposées dans cette
stratégie posent les principes de base d’une appropriation locale des résultats du
programme. Elle met en place les organes de gouvernance post-programme ainsi que
les rôles et responsabilités des acteurs. Les modalités de gestion transcrites ne sont pas
encore détaillées pour prévenir les risques de défaillance des bénéficiaires dans le
remboursement des fonds et les conflits d’intérêt potentiels qui pourraient subvenir. Le
programme conjoint a démontré sa cohérence et son efficacité à travers un modèle de
gouvernance et une théorie de changement qui méritent d’être documenté pour un
partage d’expériences avec les autres régions de la Côte d’Ivoire pour et apporter une
réponse à la pauvreté des populations.


Recommendations
1

Renforcer les capacités du Comité Technique / Comité de suivi du Programme dans la
conduite des plaidoyers auprès des partenaires locaux et les outiller pour mener à bien les
missions post-programme d’une part et faciliter leur appropriation des ODD dans le contexte
local d’autre part.

Faciliter la planification participative du programme pour renforcer le partenariat et accroitre
la responsabilité des parties prenantes.

Élaborer des procédures et des outils de gestion du programme conjoint de sorte à ce que
toutes les agences engagées puissent s’y référer et mettre en place une plateforme d’échanges
sur les activités et les opérations pour plus de synergie d’actions dans l’appui à apporter au
gouvernement

Continuer le plaidoyer auprès des partenaires locaux dont les financements ne sont pas
encore libérés à s’exécuter de sorte à réaliser les activités de reforestation qui garantissent la
sauvegarde de l’environnement pour un développement durable de la région.

1. Recommendation:

Renforcer les capacités du Comité Technique / Comité de suivi du Programme dans la
conduite des plaidoyers auprès des partenaires locaux et les outiller pour mener à bien les
missions post-programme d’une part et faciliter leur appropriation des ODD dans le contexte
local d’autre part.

Faciliter la planification participative du programme pour renforcer le partenariat et accroitre
la responsabilité des parties prenantes.

Élaborer des procédures et des outils de gestion du programme conjoint de sorte à ce que
toutes les agences engagées puissent s’y référer et mettre en place une plateforme d’échanges
sur les activités et les opérations pour plus de synergie d’actions dans l’appui à apporter au
gouvernement

Continuer le plaidoyer auprès des partenaires locaux dont les financements ne sont pas
encore libérés à s’exécuter de sorte à réaliser les activités de reforestation qui garantissent la
sauvegarde de l’environnement pour un développement durable de la région.

Management Response: [Added: 2019/03/01]

Le Bureau a entrepris de réaliser une stratégie de sortie pour faciliter l'appropriation post-projet et créer le cadre de concertations au niveau local et central pour une bonne pérennisation des acquis.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
La stratégie de sorite a été élaborée et diffusée auprès des parties prenantes.
[Added: 2019/03/01]
Le Management impliquant le Coordonnateur des nations Unies 2018/11 Completed

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org