Evaluation finale du projet de « Renforcement de la Gestion Décentralisée de l’Environnement pour répondre aux objectifs des Conventions de Rio en Guinée (RGDE-GIN- PIMS-4963 ; ID : 00093877) »

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2018-2022, Guinea
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
08/2018
Completion Date:
08/2018
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
24,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDR Consultant International & National de Evaluation finale RGDE.pdf tor French 841.68 KB Posted 136
Download document Rapport Final Terminal Evaluation PIMS 4963 RGDE versions French & English .pdf report French 4199.61 KB Posted 389
Download document Rapport clearance TE 4963 RGDE.pdf related-document English 143.46 KB Posted 155
Title Evaluation finale du projet de « Renforcement de la Gestion Décentralisée de l’Environnement pour répondre aux objectifs des Conventions de Rio en Guinée (RGDE-GIN- PIMS-4963 ; ID : 00093877) »
Atlas Project Number: 00086659
Evaluation Plan: 2018-2022, Guinea
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 08/2018
Planned End Date: 08/2018
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.4.1 Solutions scaled up for sustainable management of natural resources, including sustainable commodities and green and inclusive value chains
SDG Target
  • 1.5 By 2030, build the resilience of the poor and those in vulnerable situations and reduce their exposure and vulnerability to climate-related extreme events and other economic, social and environmental shocks and disasters
  • 12.2 By 2030, achieve the sustainable management and efficient use of natural resources
  • 13.2 Integrate climate change measures into national policies, strategies and planning
Evaluation Budget(US $): 24,000
Source of Funding: GEF
Evaluation Expenditure(US $): 23,250
Joint Programme: No
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with Donors
  • Joint with GEF & UNDP
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Dr Syaka SADIO International Consultant
Alphonse Ngom National Consultant alphonsengom@yahoo.com
GEF Evaluation: Yes
GEF Project Title: Strengthening decentralized management of the environment to meet Rio Convention objectives
Evaluation Type: Terminal Evaluation
Focal Area: Multifocal Areas
Project Type: MSP
GEF Phase: GEF-5
GEF Project ID: 5041
PIMS Number: 4963
Key Stakeholders: Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts (MEEF)
Countries: GUINEA
Lessons
1.

Au niveau général d’orientation politique et stratégique

Malgré les importantes réalisations menées par le projet, l’analyse des performances révèle des insuffisances qui ont impacté les résultats obtenus, ainsi que l’efficacité et l’efficience du projet. En effet, les principaux résultats et produits réalisés sont assez mitigés et n’ont pas permis de mettre en place un cadre institutionnel (centre ou cellule) et des mécanismes opérationnels d’intégration des AME et d’assurer la conformité des lignes directrices des conventions de Rio 1992 dans les politiques sectorielles du gouvernement, les systèmes de planification de développement local.

En outre, les efforts réalisés dans ce sens par le projet n’ont pas été très concluants dans la mesure où les documents et les mécanismes élaborés n’ont pas été formellement endossés par les autorités gouvernementales.

Au niveau décentralisé des communes rurales, l’approche de mise en œuvre du projet callée sur une forte collaboration avec le PACV pour s'appuyer sur ses efforts et sa présence sur le terrain et faciliter une meilleure prise en compte des actions proposées dans le processus de décentralisation, n’a pas été efficace.


Findings
1.

La mise en œuvre du projet a bénéficié des expériences développées depuis des décennies dans le pays et qui rentrent dans les lignes directrices des trois conventions de Rio, ainsi que de la maitrise par les hauts cadres centraux des domaines abordés par les conventions et de la bonne connaissance des obligations des AME.

Dans le cadre de renforcement des capacités des acteurs nationaux et locaux le projet a élaboré des documents thématiques et des outils méthodologiques d’information sur les AME et les mécanismes de conformité avec les lignes directives des trois conventions de Rio. La mission note que le projet a dépassé la cible de 150 institutions et parties prenantes visée dans le PRODOC.

Même s’il est très tôt de juger de la portée des résultats et des impacts de ces formations sur les performances du projet et sur le terrain, les discussions que la mission a eues avec les parties prenantes permettent de noter leur grande prise de conscience tant au niveau national qu’à celui des communautés locales pilotes de se conformer aux obligations des AME.

Au niveau décentralisé et des collectivités, d’importants efforts ont été fournis par le projet en matière génératrices des revenus et de diversification de production agricole (gingembre, maraichage, piments, etc.) à travers les microprojets identifiés et gérés par les populations dans les 4 CR pilotes. Ces efforts ont commencé à donner des résultats satisfaisants, suscitant ainsi un réel intérêt et beaucoup d’engouements auprès des populations. L’arrêt des initiatives de ces microprojets ressemblerait à la fin tragique d’un espoir suscité de création des moyens de résilience et d’adaptation au changement climatique, avec une perte significative des investissements consentis par le projet.

La mission note aussi qu’à travers les activités de sensibilisation et de concertation au niveau national et local, le projet a su susciter une forte détermination des pouvoirs politiques et législatifs à jouer leurs rôles respectifs pour œuvrer dans le sens d’un meilleur respect des AME et de la conformité des politiques environnementales du gouvernement de la Guinée par rapport aux directives des trois conventions de Rio pour mieux tenir compte des questions de changement climatique.


Recommendations
1

La mission recommande la poursuite des activités du projet pour une durée de 3-4 ans pour (i) assurer la consolidation des actions initiées et des résultats obtenus, (ii) assurer la capitalisation des acquis du projet grâce au financement d’une deuxième phase de passage à l’échelle (3-4 ans, 2018-2022) pour couvrir les autres régions du pays, (iii) consolider les mécanismes de mise en œuvre des AME au niveau décentralisé et central avec un financement adéquat pour soutenir les microprojets  des populations. 

2

Mobiliser les fonds nécessaires auprès des partenaires financiers de la Guinée, sur la base de la fiche présentée dans le PNDES approuvée lors de la table ronde des donateurs financiers, pour un montant estimé à 12 millions. À cet effet, il sera impératif que le PNUD (fonds TRAC) et le MEEF conjuguent leurs efforts pour financer la phase transitoire de maintenance et de suivi des actions du projet (6 mois) et préparer le document du projet de la phase de passage à l’échelle. Cette phase sera aussi saisie pour organiser un atelier de capitalisation des acquis et aligner les mécanismes de mise en œuvre des AME et des directives des trois conventions de Rio avec les enjeux et la situation actuelle des expériences développées dans le pays. Le budget nécessaire à cette fin est estimé à 12-15000 USD.

3

Le PNUD et le MEEF devront envisager la possibilité de recruter un consultant international pour élaborer le document du projet de passage à l’échelle (3-4 ans), sur la base de la fiche proposée et jugée éligible au financement des projets prioritaires du PNDES (12 millions USD) et des expériences en cours en matière de gestion durable des ressources naturelles (terres, eau, biodiversité, etc.) et de résilience et adaptation au changement climatique

4

Il est impératif que le document de la phase 2 de passage à l’échelle soit conçu sur la base des deux principaux résultats de la présente phase de RGDE, en mettant l’accent sur les dialogues intersectoriels, les enjeux environnementaux, les aspects institutionnels, juridiques et opérationnels, en y intégrant les outils méthodologiques, les mécanismes et les outils et guides pratiques d’intégration des AME et des trois conventions de Rio 1992 dans les processus de conception des PLD des CR

Management Response Documents
1. Recommendation:

La mission recommande la poursuite des activités du projet pour une durée de 3-4 ans pour (i) assurer la consolidation des actions initiées et des résultats obtenus, (ii) assurer la capitalisation des acquis du projet grâce au financement d’une deuxième phase de passage à l’échelle (3-4 ans, 2018-2022) pour couvrir les autres régions du pays, (iii) consolider les mécanismes de mise en œuvre des AME au niveau décentralisé et central avec un financement adéquat pour soutenir les microprojets  des populations. 

Management Response: [Added: 2019/03/14]

Le PNUD prend note de la recommandation. Ce projet pilote de 3 ans, a déjà fait montre de résultats tangibles atteints au cours de la période d’exécution. Toutefois, les partenaires nationaux pourront s’approprier de ces acquis afin de faire une prolongation ou extension en plus des appuis similaires apportés par le PNUD aux communautés et aux associations dans toutes les régions.

Key Actions:

2. Recommendation:

Mobiliser les fonds nécessaires auprès des partenaires financiers de la Guinée, sur la base de la fiche présentée dans le PNDES approuvée lors de la table ronde des donateurs financiers, pour un montant estimé à 12 millions. À cet effet, il sera impératif que le PNUD (fonds TRAC) et le MEEF conjuguent leurs efforts pour financer la phase transitoire de maintenance et de suivi des actions du projet (6 mois) et préparer le document du projet de la phase de passage à l’échelle. Cette phase sera aussi saisie pour organiser un atelier de capitalisation des acquis et aligner les mécanismes de mise en œuvre des AME et des directives des trois conventions de Rio avec les enjeux et la situation actuelle des expériences développées dans le pays. Le budget nécessaire à cette fin est estimé à 12-15000 USD.

Management Response: [Added: 2019/03/14]

Le PNUD prend note de la recommandation. Il apporte son expertise au Ministère de l’Environnement dans ses efforts de mobilisation de ressources, par conséquent, il appuiera le développement d’une note conceptuelle pour une mise à échelle. 

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appuyer le développement d’une note conceptuelle pour une mise à l’échelle du projet
[Added: 2019/03/14] [Last Updated: 2019/10/22]
Programme Environnement 2019/09 Completed Une note conceptuelle a été formulée et est disponible. History
3. Recommendation:

Le PNUD et le MEEF devront envisager la possibilité de recruter un consultant international pour élaborer le document du projet de passage à l’échelle (3-4 ans), sur la base de la fiche proposée et jugée éligible au financement des projets prioritaires du PNDES (12 millions USD) et des expériences en cours en matière de gestion durable des ressources naturelles (terres, eau, biodiversité, etc.) et de résilience et adaptation au changement climatique

Management Response: [Added: 2019/03/14]

Le PNUD prend bien note de la recommandation et ne trouve pas cependant nécessaire de recruter un consultant pour élaborer le document de projet. Toutefois, il continuera d’apporter son appui au Ministère de l’Environnement dans sa lettre de mission en appuyant le développement d’une note conceptuelle.

Key Actions:

4. Recommendation:

Il est impératif que le document de la phase 2 de passage à l’échelle soit conçu sur la base des deux principaux résultats de la présente phase de RGDE, en mettant l’accent sur les dialogues intersectoriels, les enjeux environnementaux, les aspects institutionnels, juridiques et opérationnels, en y intégrant les outils méthodologiques, les mécanismes et les outils et guides pratiques d’intégration des AME et des trois conventions de Rio 1992 dans les processus de conception des PLD des CR

Management Response: [Added: 2019/03/14]

Le PNUD prend bien note de la recommandation. A part mention faite à la prise en compte des outils et guides pratiques d’intégration des AME et des trois conventions de Rio 1992 dans l’actualisation des plans de développement local des communes rurales, la question de l’extension est déjà adressée dans les précédentes recommandations

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org