Evaluation du programme Post Catastrophes apres le cyclone Matthew

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2017-2022, Haiti
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
09/2021
Completion Date:
10/2021
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
40,000

Le projet de Relèvement Post-Catastrophe mis en œuvre à la suite du Cyclone Matthew qui a été dévastateur. De Juillet 2018 à Septembre 2021 un ensemble d'activites ont été mis en œuvre autour de 3 grands axes, Gouvernance, Resilience, Relèvement économique afin de permettre aux territoires et populations affectes de se relever. Selon le document d’évaluation des besoins Post-Catastrophe pour le cyclone Matthew (Post-Disaster Need Assessment : PDNA, 2016), les secteurs les plus touchés sont les infrastructures / bâtiments (856.28 millions) et l’agriculture (573.53 millions).

L’objectif général de cette évaluation finale est de fournir aux partenaires de mise œuvre du projet « Relèvement Post-Catastrophe », au PNUD et aux populations bénéficiaires des informations sur les réalisations du projet, sur le niveau d’avancement des activites, de tirer des enseignements, de capitaliser sur les bonnes pratiques, et formuler des recommandations en vue de la consolidation et de la pérennisation des acquis du projet.

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document ToR Final Evaluation_Post Catastrophe .pdf tor French 427.46 KB Posted 694
Download document Final Evaluation Report _Projet_Post-Catastrophe_Sept2021.docx report French 11736.55 KB Posted 723
Title Evaluation du programme Post Catastrophes apres le cyclone Matthew
Atlas Project Number: 00099905,00114040
Evaluation Plan: 2017-2022, Haiti
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 10/2021
Planned End Date: 09/2021
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Poverty
  • 2. Resilience
  • 3. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.1.2 Marginalised groups, particularly the poor, women, people with disabilities and displaced are empowered to gain universal access to basic services and financial and non-financial assets to build productive capacities and benefit from sustainable livelihoods and jobs
  • 2. Output 2.3.1 Data and risk-informed development policies, plans, systems and financing incorporate integrated and gender-responsive solutions to reduce disaster risks, enable climate change adaptation and mitigation, and prevent risk of conflict
SDG Goal
  • Goal 1. End poverty in all its forms everywhere
  • Goal 11. Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable
  • Goal 13. Take urgent action to combat climate change and its impacts
  • Goal 15. Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification, and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss
  • Goal 16. Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels
  • Goal 4. Ensure inclusive and equitable quality education and promote lifelong learning opportunities for all
SDG Target
  • 1.4 By 2030, ensure that all men and women, in particular the poor and the vulnerable, have equal rights to economic resources, as well as access to basic services, ownership and control over land and other forms of property, inheritance, natural resources, appropriate new technology and financial services, including microfinance
  • 1.5 By 2030, build the resilience of the poor and those in vulnerable situations and reduce their exposure and vulnerability to climate-related extreme events and other economic, social and environmental shocks and disasters
  • 11.5 By 2030, significantly reduce the number of deaths and the number of people affected and substantially decrease the direct economic losses relative to global gross domestic product caused by disasters, including water-related disasters, with a focus on protecting the poor and people in vulnerable situations
  • 11.b By 2020, substantially increase the number of cities and human settlements adopting and implementing integrated policies and plans towards inclusion, resource efficiency, mitigation and adaptation to climate change, resilience to disasters, and develop and implement, in line with the Sendai Framework for Disaster Risk Reduction 2015-2030, holistic disaster risk management at all levels
  • 13.3 Improve education, awareness-raising and human and institutional capacity on climate change mitigation, adaptation, impact reduction and early warning
  • 15.3 By 2030, combat desertification, restore degraded land and soil, including land affected by desertification, drought and floods, and strive to achieve a land degradation-neutral world
  • 16.7 Ensure responsive, inclusive, participatory and representative decision-making at all levels
  • 4.4 By 2030, substantially increase the number of youth and adults who have relevant skills, including technical and vocational skills, for employment, decent jobs and entrepreneurship
Evaluation Budget(US $): 40,000
Source of Funding: Project Budget
Evaluation Expenditure(US $): 39,700
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Nationality
Antoine Wesner Consultant
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: MPCE, MICT, OPC, UCLBP, Délégations départementales, Mairies
Countries: HAITI
Lessons
1.
  1. L'implication des autorités locales, les cadres permanents de Mairie est un des facteurs d'appropriation et de durabilité des interventions. En cas de nouveau cartel au sein de la Mairie briefer les nouveaux arrivants permet de les associer au projet 
  2. Dans le cadre des activités impliquant le transfert de cash, exemple des transferts aux bénéficiaires BBJ, un versement en deux tranches permettrait de s'assurer que les engagements soient honorés
  3. Dans le cadre de projets impliquant les 3 unités du bureau, des réunions bimensuelles de projet faciliteraient le suivi rapproché de la mise en œuvre des activités et rester harmonisés : une matrice de responsabilité ferait un bon outil et une bonne pratique
  4. L'approche de transfert de risques et de responsabilités aux OCBs pour l'exécution de certaines activites est plus efficiente dans le cadre d'exécution d'activites à impacts rapides.
  5. Le renforcement des capacités techniques des mairies contribuerait aussi à un meilleur suivi des activités de projet.

Findings
1.
  1. La durabilité des efforts de relèvement aux catastrophes naturelles est améliorée à travers la mise en place des plans de relèvement, et le renforcement des capacités opérationnelles des Mairies, délégations et vice-délégations bénéficiaires.
  2. L’autonomisation économique des personnes touchées, et en particulier des femmes, est renforcée par le biais du soutien financier et technique au micro-entreprises et associations/coopératives, et à la redynamisation des secteurs les plus impactées
  3. Les moyens d’existence durables et la résilience des communautés sont renforcés grâce à la réhabilitation des infrastructures, l'appui aux chaines de valeurs, le soutien à la création d'emplois verts par le biais des activités de protection de l'environnement.

Recommendations
1

Recommandation 1 :  Par ses objectifs et axes d’intervention le PRPC s’aligne sur le programme pays en cours du PNUD en Haïti, mettant en œuvre des activités qui relèvent des trois unités du PNUD.  Capitaliser sur les leçons apprises et étendre le projet à d’autres départements comme le Sud et les Nippes.

2

Recommandation 2 : Accompagner les mairies pour s’assurer d’une appropriation effective des activités, en renforçant le plan de maintenance des matériels, en facilitant la dissémination et l’appropriation de ces plans par les autres acteurs de développement du département, (3) la recherche de financement pour les plans, dans le maintien des acquis du projet serait souhaitable. Le PNUD pourrait considérer à travers ses autres projets un suivi dans l’utilisation et la pérennisation des acquis du PRPC.

3

Recommandation 3 : Considérant parfois l’urgence d’apporter le support rapidement aux entrepreneurs victimes de catastrophes naturelles, il faudrait voir lors de la prochaine itération dans quelle mesure on peut raccourcir le cycle. Cela demanderait peut-être au PNUD de commanditer une étude plus approfondie sur le système BBJ.

4

Recommandation 4 : Consacrer davantage de temps pour implémenter la démarche participative au regard de l’approche séquentielle préconisée au sein des communes, pour s’assurer l’appropriation des activités dans la conception de projets similaires au Projet Post-Catastrophe

5

Recommandation 5 : Renforcer le volet suivi-évaluation du projet pour améliorer l’efficacité et l’efficience des projets, tant sur le plan ressources humaines que sur la formulation d’indicateurs et d’outils de gestion

6

Recommandation 6 : Etablir de manière systématique des réunions de gestion chaque semaine avec les unités programmatiques du bureau comme pratique de gestion pour les projets où les trois sous unités sont impliquées. Cette pratique faciliterait la communication des informations et permettrait d’éviter des délais dans le traitement des dossiers qui sont prioritaires pour le projet.

7

Recommandation 7 : Considérant la complexité du projet et l’implication des trois sous unités du PNUD, il faudrait également mettre en place une matrice des responsabilités au tout début avec des instructions claires quant à qui fait quoi, quand et comment. Elle devrait indiquer clairement les rôles et les responsabilités des intervenants au sein de chaque processus et activité, afin de faciliter la gestion des projets où les trois sous-unités sont impliquées.

8

Recommandation 8 :  Il faudrait considérer une approche en parallèle lorsqu’on travaille avec plusieurs communes afin de faciliter l’efficience du projet. Les subventions sont plus efficientes que les contrats lorsqu’il s’agit de travailler avec les OCBs pour la production de plantules et des activités de protection de l’environnement.

9

Recommandation 9 :  L’évaluation recommande, dans des projets multisectoriels de grande envergure comme le PRPC, de miser sur les cadres internes dans la mesure du possible pour réaliser les activités, et dans les cas où des taches sont assignées à temps partiel aux cadres du PNUD, avoir des stratégies qui dégagent plus de flexibilité en vue de pouvoir réaliser les travaux. 

10

Recommandation 10 :  On a pu noter une grande différence en termes d’appropriation du projet, entre les anciens maires et les maires fraichement nommés en Novembre 2020 dans la Grande Anse. Dans bien des cas, ce sont des directeurs de mairies qui aident à retracer les informations sur le projet. Cependant il n’est pas évident que les directeurs de mairies sont au courant de toutes les activités au niveau des mairies.

11

Recommandation 11 : Lors des mobilisations et du processus d’engagement des mairies dans des projets, il est encouragé d’impliquer non seulement les maires, qui sont des élus ou des nommés, mais aussi des directeurs de mairies et d’autres cadres qui sont permanents, autant que faire se peut. Ces cadres la doivent être responsabilisés pour mettre des nouveaux maires au courant de nouvelles activités.

1. Recommendation:

Recommandation 1 :  Par ses objectifs et axes d’intervention le PRPC s’aligne sur le programme pays en cours du PNUD en Haïti, mettant en œuvre des activités qui relèvent des trois unités du PNUD.  Capitaliser sur les leçons apprises et étendre le projet à d’autres départements comme le Sud et les Nippes.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
La conception du projet IP séisme en cours reflète la prise en compte des leçons apprises.
[Added: 2021/11/22]
Chef de projet 2022/06 Overdue-Initiated La mutualisation des efforts et des synergies entre le projet Post-Catastrophe est en constante évolution. Cela s’est traduit par les appuis programmatiques et logistiques mutuels entre les unités.
2. Recommendation:

Recommandation 2 : Accompagner les mairies pour s’assurer d’une appropriation effective des activités, en renforçant le plan de maintenance des matériels, en facilitant la dissémination et l’appropriation de ces plans par les autres acteurs de développement du département, (3) la recherche de financement pour les plans, dans le maintien des acquis du projet serait souhaitable. Le PNUD pourrait considérer à travers ses autres projets un suivi dans l’utilisation et la pérennisation des acquis du PRPC.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation partiellement acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appui au transfert des activités au bénéficiaires
[Added: 2021/11/22]
Chef de projet 2022/12 Initiated Les actions de durabilité des activités du projet ont été initiées pendant la mise en œuvre du projet. A titre d’exemple, parmi bon nombre, le cadre de la dotation en matériel et des plans de maintenance de ces matériels ont été discutées avec les différents bénéficiaires dont les mairies
3. Recommendation:

Recommandation 3 : Considérant parfois l’urgence d’apporter le support rapidement aux entrepreneurs victimes de catastrophes naturelles, il faudrait voir lors de la prochaine itération dans quelle mesure on peut raccourcir le cycle. Cela demanderait peut-être au PNUD de commanditer une étude plus approfondie sur le système BBJ.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appui à la compréhension exhaustive du système BBJ
[Added: 2021/11/22]
Chef de projet 2022/12 Initiated C’est une méthodologie en 6 étapes qui se réalisent entre 4 à 6 mois. Il est important de réaliser le diagnostic de l’entreprise, la formation des membres sur les notions de base en gestion, le Plan d’Affaires avant d’arriver à l’étape ou ils doivent recevoir le financement. Cette démarche rentre dans la consolidation et la durabilité de l’action. Car plus de connaissance, c’est plus de se donner la chance de réussir.
4. Recommendation:

Recommandation 4 : Consacrer davantage de temps pour implémenter la démarche participative au regard de l’approche séquentielle préconisée au sein des communes, pour s’assurer l’appropriation des activités dans la conception de projets similaires au Projet Post-Catastrophe

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation rejetée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
N/A
[Added: 2021/11/22]
N/A 2022/12 Not Initiated N/A
5. Recommendation:

Recommandation 5 : Renforcer le volet suivi-évaluation du projet pour améliorer l’efficacité et l’efficience des projets, tant sur le plan ressources humaines que sur la formulation d’indicateurs et d’outils de gestion

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Renforcement des capacités du M&E Officer à travers les outils corporate
[Added: 2021/11/22]
M&E Officer 2022/12 Not Initiated La mise en place d’une plateforme d’experts M&E en cours au sein du bureau en appui à l’officier de suivi-évaluation concourt à l’amélioration du SE.
6. Recommendation:

Recommandation 6 : Etablir de manière systématique des réunions de gestion chaque semaine avec les unités programmatiques du bureau comme pratique de gestion pour les projets où les trois sous unités sont impliquées. Cette pratique faciliterait la communication des informations et permettrait d’éviter des délais dans le traitement des dossiers qui sont prioritaires pour le projet.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Organisation de réunions de de programme sous le lead de la DRR en renforcement de la communication inter-unité
[Added: 2021/11/22]
Chef d’Unité 2022/12 Initiated Initiative des réunions périodiques inter-unités était déjà existante mais en raison du contexte et de certaines contraintes
7. Recommendation:

Recommandation 7 : Considérant la complexité du projet et l’implication des trois sous unités du PNUD, il faudrait également mettre en place une matrice des responsabilités au tout début avec des instructions claires quant à qui fait quoi, quand et comment. Elle devrait indiquer clairement les rôles et les responsabilités des intervenants au sein de chaque processus et activité, afin de faciliter la gestion des projets où les trois sous-unités sont impliquées.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation rejetée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
N/A
[Added: 2021/11/22]
N/A 2022/12 Not Initiated Le staffing du projet a été conçu et pensé en termes de rôles et responsabilités
8. Recommendation:

Recommandation 8 :  Il faudrait considérer une approche en parallèle lorsqu’on travaille avec plusieurs communes afin de faciliter l’efficience du projet. Les subventions sont plus efficientes que les contrats lorsqu’il s’agit de travailler avec les OCBs pour la production de plantules et des activités de protection de l’environnement.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Partiellement acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appui simultané des comités de gestion de bassins versants et subvention des OCB implantées au sein des communités à travers les subventions à faible valeur.
[Added: 2021/11/22]
Chef de projet 2022/12 Initiated Le projet a également implémenté avec succès les modalités de partenariats avec les OCB via les subventions faible valeur
9. Recommendation:

Recommandation 9 :  L’évaluation recommande, dans des projets multisectoriels de grande envergure comme le PRPC, de miser sur les cadres internes dans la mesure du possible pour réaliser les activités, et dans les cas où des taches sont assignées à temps partiel aux cadres du PNUD, avoir des stratégies qui dégagent plus de flexibilité en vue de pouvoir réaliser les travaux. 

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Partiellement acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Mise en œuvre de l’approche mixte d’utilisation des ressources internes et externes du projet dans l’exécution du projet
[Added: 2021/11/22]
Chef d’Unité 2022/12 Initiated
10. Recommendation:

Recommandation 10 :  On a pu noter une grande différence en termes d’appropriation du projet, entre les anciens maires et les maires fraichement nommés en Novembre 2020 dans la Grande Anse. Dans bien des cas, ce sont des directeurs de mairies qui aident à retracer les informations sur le projet. Cependant il n’est pas évident que les directeurs de mairies sont au courant de toutes les activités au niveau des mairies.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Recommandation Rejetée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
N/A
[Added: 2021/11/22]
N/A 2022/12 Not Initiated Les directeurs des mairies sont bien impliqués dans la vie du projet dans les communes. Dans certains cas, lors de rencontres entre des visiteurs et des mairies, ce sont eux qui présentent le projet et ses réalisations dans la commune.
11. Recommendation:

Recommandation 11 : Lors des mobilisations et du processus d’engagement des mairies dans des projets, il est encouragé d’impliquer non seulement les maires, qui sont des élus ou des nommés, mais aussi des directeurs de mairies et d’autres cadres qui sont permanents, autant que faire se peut. Ces cadres la doivent être responsabilisés pour mettre des nouveaux maires au courant de nouvelles activités.

Management Response: [Added: 2021/11/22]

Partiellement acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Présentation du projet aux nouveaux élus lorsque le cas de figure se présente
[Added: 2021/11/22]
Chef de projet 2022/12 Not Initiated Les rencontres avec les mairies à l’initiative du projet eu été initiées à chaque changement de cartel

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org