Programme conjoint d'appui a la bonne gouvernance

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2007-2011, Chad
Evaluation Type:
Others
Planned End Date:
12/2007
Completion Date:
12/2007
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
25,000
Leçons à tirer Les résultats de la mise en œuvre des différentes activités apparaissent à première vue mitigés, partiels ou insuffisants à la lecture du rapport d'évaluation. Il importe de souligner que la conjonction d'un certain nombre de problèmes a affecté la bonne marche du programme. i) La formulation des composantes La formulation des composantes a manqué de rigueur, l'analyse des risques a été faible. On note souvent un degré d'optimisme exagéré sur les capacités des Ministères, départements, ONG à réaliser les activités. De plus, les volumes d'activités sont très importants par rapport à la fragilité, la jeunesse, l'inexpérience de certaines structures (l'OANET ou le Ministère de la justice). A cela il faut ajouter le caractère ambitieux de certaines composantes (OANET, Etat Civil) en termes de couverture géographique. Les activités devraient se focaliser sur des priorités et rechercher des effets de démonstration compte tenu des problèmes logistiques, de sécurité et de coûts. ii) Un contexte national peu favorable Le programme d'appui à la bonne gouvernance demeure pertinent en termes d'objectifs, de choix des composantes, d'activités et de cibles. Cependant, les hypothèses de travail retenues au moment de la formulation du programme étaient très optimistes et les problèmes opérationnels avaient été sous évalués. Cette première phase d'exécution du programme s'est heurtée à un certain nombre de contraintes qui ont entamé son efficience. En effet, la période couverte par le présent rapport est caractérisée par de graves crises politico-militaires, des revendications sociales et des mouvements de grèves au sein de l'administration publique qui se sont étalées sur plusieurs mois perturbant ainsi le fonctionnement de l'administration publique. Du point de vue opérationnel, cette situation n'a pas permis une bonne exécution des activités

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document summary Posted 261
Download document Termes_de_Référence_de_la_mission.docx tor Posted 263
Download document PABG_Rapport_final_version_corrigée.doc report Posted 3964
Title Programme conjoint d'appui a la bonne gouvernance
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2007-2011, Chad
Evaluation Type: Others
Status: Completed
Completion Date: 12/2007
Planned End Date: 12/2007
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
Evaluation Budget(US $): 25,000
Source of Funding:
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Team Leader
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: CHAD
Comments: Evaluation finale réalisée et rapport approuvée par les commanditaires
Lessons
Findings
Recommendations
1 S'agissant du programme d'appui à la bonne gouvernance finissant, il est aussi impératif de capitaliser les acquis de certaines composantes. i) Reforme de l'Etat Civil La non promulgation de la loi portant réorganisation de l'Etat civil au Tchad à laquelle s'ajoutent le manque de transparence dans la gestion des registres et la délivrance anarchique des actes d'Etat civil par les officiers d'Etat civil contrarient la volonté exprimée par le Gouvernement aux yeux de ses partenaires. Cette situation constitue une entrave à la mobilisation de ressources auprès des partenaires et un sérieux obstacle à la conduite d'activités de grande envergure. Toutefois pour capitaliser la dynamique enclenchée, il est indispensable de poursuivre les actions de mise à niveau et de perfectionnement des agents d'Etat civil ainsi que les activités de sensibilisation qui ne nécessiteraient pas de ressources importantes à mobiliser par le gouvernement auprès de ses partenaires. Le Recensement électoral, le Recensement Général de la Population et de l'Habitat offrent des opportunités pour sensibiliser les populations à l'importance de l'état civil ; ii) Reforme de la justice Les résultats obtenus à travers cette composante sont excellents et méritent d'être encouragés. Autant la démarche d'accès à la justice à travers l'appui à deux Cours d'Appel (Moundou et Abéché) nécessite des ressources importantes, autant les activités de dissémination juridiques à travers l'appui au CEFOD et à l'Unité de Dissémination Juridique (UDJ) méritent d'être poursuivies. Le PNUD et l'Union Européenne sont résolument encouragés à poursuivre leurs interventions dans ce domaine. iii) Appui à l'OANET et aux Plates formes Le PNUD a obtenu des ressources d'un montant de 270.000 USD sur les Fonds Fudiciaires Thématiques pour renforcer les capacités de la société pour la promotion de la décentralisation et le développement local au Tchad. Cette assistance qui sera mise en œuvre à travers l'OANET servira également à la restructuration de celle-ci, conformément aux recommandations de l'audit. iv) Développement à la base Il convient d'intégrer ce volet au PASSILD et de résoudre dans ce cadre le problème de la seconde tranche payable aux ONG sous contrats avec le PMR. iv) Patrimoine du Programme Un nombre important d'équipements et de biens non fongibles ont été acquis dans le cadre de ce programme. Il est important que le PNUD, la Délégation de l'Union Européenne et le Gouvernement s'accordent sur leur affectation. Trois possibilités s'offrent : - le maintien de la totalité ou d'une partie de ces équipements au niveau des institutions pour renforcer leurs capacités - leur transfert à de nouveaux projets qui vont démarrer ou à des ONG - leur cession.
1. Recommendation: S'agissant du programme d'appui à la bonne gouvernance finissant, il est aussi impératif de capitaliser les acquis de certaines composantes. i) Reforme de l'Etat Civil La non promulgation de la loi portant réorganisation de l'Etat civil au Tchad à laquelle s'ajoutent le manque de transparence dans la gestion des registres et la délivrance anarchique des actes d'Etat civil par les officiers d'Etat civil contrarient la volonté exprimée par le Gouvernement aux yeux de ses partenaires. Cette situation constitue une entrave à la mobilisation de ressources auprès des partenaires et un sérieux obstacle à la conduite d'activités de grande envergure. Toutefois pour capitaliser la dynamique enclenchée, il est indispensable de poursuivre les actions de mise à niveau et de perfectionnement des agents d'Etat civil ainsi que les activités de sensibilisation qui ne nécessiteraient pas de ressources importantes à mobiliser par le gouvernement auprès de ses partenaires. Le Recensement électoral, le Recensement Général de la Population et de l'Habitat offrent des opportunités pour sensibiliser les populations à l'importance de l'état civil ; ii) Reforme de la justice Les résultats obtenus à travers cette composante sont excellents et méritent d'être encouragés. Autant la démarche d'accès à la justice à travers l'appui à deux Cours d'Appel (Moundou et Abéché) nécessite des ressources importantes, autant les activités de dissémination juridiques à travers l'appui au CEFOD et à l'Unité de Dissémination Juridique (UDJ) méritent d'être poursuivies. Le PNUD et l'Union Européenne sont résolument encouragés à poursuivre leurs interventions dans ce domaine. iii) Appui à l'OANET et aux Plates formes Le PNUD a obtenu des ressources d'un montant de 270.000 USD sur les Fonds Fudiciaires Thématiques pour renforcer les capacités de la société pour la promotion de la décentralisation et le développement local au Tchad. Cette assistance qui sera mise en œuvre à travers l'OANET servira également à la restructuration de celle-ci, conformément aux recommandations de l'audit. iv) Développement à la base Il convient d'intégrer ce volet au PASSILD et de résoudre dans ce cadre le problème de la seconde tranche payable aux ONG sous contrats avec le PMR. iv) Patrimoine du Programme Un nombre important d'équipements et de biens non fongibles ont été acquis dans le cadre de ce programme. Il est important que le PNUD, la Délégation de l'Union Européenne et le Gouvernement s'accordent sur leur affectation. Trois possibilités s'offrent : - le maintien de la totalité ou d'une partie de ces équipements au niveau des institutions pour renforcer leurs capacités - leur transfert à de nouveaux projets qui vont démarrer ou à des ONG - leur cession.
Management Response: [Added: 2009/09/14]

Le management reconnaît la pertinence des recommandations et s'engage à les mettre en application

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Procéder à la fermeture du projet dans ATLAS après le transfert des équipements et le règlment de toutes les dépenses en instance.
[Added: 2009/09/16]
Unité Gouvernance 2006/12 Completed Recommandations ises en oeuvre

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org