Assessment of Development Results: Tunisia

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2009-2013, Independent Evaluation Office
Evaluation Type:
ICPE/ADR
Planned End Date:
01/2011
Completion Date:
05/2012
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
150,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document ADR_Tunisia_2012_fr.pdf report French 1967.76 KB Posted 3309
Download document ADR_Tunisia_2012_EN.pdf report English 1647.01 KB Posted 4442
Download document Executive-Summary_ADR-Tunisia_2012.pdf summary English 80.11 KB Posted 730
Download document 2012-tunisia_final_brief.pdf summary English 80.44 KB Posted 128
Title Assessment of Development Results: Tunisia
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2009-2013, Independent Evaluation Office
Evaluation Type: ICPE/ADR
Status: Completed
Completion Date: 05/2012
Planned End Date: 01/2011
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
Evaluation Budget(US $): 150,000
Source of Funding:
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Team Leader
Team Leader
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Location of Evaluation: Country Level
Countries: TUNISIA
Lessons
Findings
Recommendations
1 Recommandation n°1 : pour les années à venir, le PNUD devra considérer la gouvernance démocratique comme prioritaire, afin d?aider à l?émergence d?un nouveau système politique pluraliste et appuyer la mise en place et le renforcement des capacités des nouvelles institutions démocratiques.
2 Recommandation n°2 : l?approche programme, initiée en 2007 par le PNUD, devrait être étendue à tous les projets, ce qui aiderait à créer une masse critique d?effets et d?impacts et à promouvoir une nouvelle culture d?évaluation, de reddition des comptes et l?intégration des dimensions environnementale et sociale dans les politiques sectorielles.
3 le Gouvernement à approfondir les problématiques portant sur l?emploi et sur les défis posés par la mondialisation à l?économie tunisienne, et à développer des programmes porteurs d?innovation et d?accès aux savoirs.
4 Recommandation n°4 : le PNUD devrait améliorer sa capacité d?appui-conseil pour mieux accompagner le renforcement des capacités, compte tenu de l?accélération des mutations des systèmes productifs.
5 Recommandation n°5 : le PNUD devrait améliorer la conception et la réalisation de ses interventions, et mettre en place un système efficace de suivi et évaluation lui permettant de tirer les leçons apprises et de capitaliser les bonnes pratiques.
6 Recommandation n°6 : en accord avec le Gouvernement, le PNUD devrait mettre en place un plan d?action pour que les modalités d?exécution des projets passent progressivement à la NEX, permettant ainsi une meilleure appropriation nationale et une réelle concentration du PNUD sur ses fonctions stratégiques concernant les questions de développement.
7 Recommandation n°7 : Le PNUD devrait adopter une stratégie claire et opérationnelle de développement des partenariats techniques et financiers plus larges et ouverts au secteur privé et à la société civile.
8 Recommandation n°8 : le PNUD, de concert avec les autres agences du système des Nations Unies, devrait consolider et élargir ses actions de plaidoyers et ses appuis aux réseaux sociaux à la base en ce qui concerne certains thèmes transversaux importants, tels le développement humain, la citoyenneté, le VIH/SIDA, le genre ou les violences faites aux femmes, notamment à travers un travail d?appui aux médias pour valoriser l?image et le respect de la femme dans toutes les sphères de la société.
1. Recommendation: Recommandation n°1 : pour les années à venir, le PNUD devra considérer la gouvernance démocratique comme prioritaire, afin d?aider à l?émergence d?un nouveau système politique pluraliste et appuyer la mise en place et le renforcement des capacités des nouvelles institutions démocratiques.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

La révolution tunisienne a ouvert grandes les portes à la coopération dans le domaine de la gouvernance démocratique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Suite aux évènements du Printemps Arabe, le bureau a du relever le défi de la réponse aux attentes des partenaires nationaux, ayant trait, entre autres, à l'appui à une gouvernance démocratique (qui relevait du tabout sous l'ancien régime). L'engagement fort du PNUD dans l'appui à la gouvernance démocratique et au soutien aux réformes institutionnelles s'est traduit par un programme d'appui ambitieux au processus électoral, aux réformes institutionnelles, à la gouvernance démocratique et au dialogue social. Dans ce cadre, une dizaine de projets ont été initiés et mis en oeuvre: - Processus électoraux (période : 2011 - 2013 ; Budget global : 5,9 millions USD) - Appui au processus constitutionnel et au dialogue national en Tunisie (période : 2012-2015 ; Budget global : 18,012 millions USD), - Réforme du secteur de sécurité (période : 2011-2013 ; Budget global : 3,029 millions USD), - Réforme de la justice, Justice transitionnelle et Droits Humains (période : 2012-2013 Budget global : 2,5 millions USD), - Renforcement de la société civile (période : 2011-2012 ; Budget global : 430.000 USD), - Lutte contre la corruption (Budget global : 974.000 USD).
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
2. Recommendation: Recommandation n°2 : l?approche programme, initiée en 2007 par le PNUD, devrait être étendue à tous les projets, ce qui aiderait à créer une masse critique d?effets et d?impacts et à promouvoir une nouvelle culture d?évaluation, de reddition des comptes et l?intégration des dimensions environnementale et sociale dans les politiques sectorielles.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

Structuration autour de deux grands piliers ; (i) Gouvernance démocratique et Réformes institutionnelles et (ii) Développement Durable considérant le nouvel environnement issu des évènements de janvier 2011,

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Le bureau s'est orienté, dès 2011, vers une approche programme visant à réduire le nombre de projets actifs et la dispersion des ressources. Une Stratégie de Transition pour la Tunisie a été développée en avril 2011, reflétant la réponse et le positionnement du PNUD par rapport aux attentes et aux priorités nationales ayant trait à la Gouvernance Démocratique, à la Réduction de la Pauvreté et de la Vulnérabilité et à l'amélioration de la gestion de l'environnement et la promotion d'une économie verte, ayant suscité à date une forte mobilisation de ressources. Un cadre des résultats et des ressources de la STT a été développé et validé avec les partenaires nationaux en 2012, afin de clarifier le focus programmatique du PNUD sur la période 2013-2014 autour de trois axes permettant d?afficher clairement le positionnement du bureau en matière de (i) gouvernance démocratique et de soutien aux réformes institutionnelles, (ii) de lutte contre la pauvreté et de promotion de l?emploi et de l?employabilité et (iii) d?environnement et d?énergie. Ceci a permis de renforcer une «approche programme» sur la base de points d?entrée alignés sur les nouvelles priorités nationales et favorisant le développement d?un portefeuille de projets stratégiques et attractifs (+ de 24 millions mobilisés en 2012).
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
3. Recommendation: le Gouvernement à approfondir les problématiques portant sur l?emploi et sur les défis posés par la mondialisation à l?économie tunisienne, et à développer des programmes porteurs d?innovation et d?accès aux savoirs.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2013/03/22]

L'engagement dans un dialogue de fond structuré et durable a été rendue difficile avec les changements fréquents de gouvernement et de structures. Néanmoins le PNUD a pu capitaliser sur les projets en cours et sur un certain nombre de pistes consensuelles pour ouvrir des perspectives qui pourraient déboucher sur des produits d'importance stratégique à partir de 2013, une fois la légitimité institutionnelle retrouvée.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Le PNUD apporte son appui, depuis 2009, à la mise en oeuvre du programme conjoint MDG Fund « Jeune, Emploi et Migration » à travers le renforcement des capacités locales (le renforcement des capacités des membres des comités techniques locaux, l?élaboration et la mise en ?uvre de Plans d?Action Régionaux pour l?Emploi ?PARE?, le financement d?études). Ces activités de renforcement des capacités sont en cours de réplication dans un autre projet mis en ?uvre par le PNUD (Génération d?emploi) et l?actuel Ministre de la Formation Professionnelle et de l?Emploi souhaite capitaliser sur les bonnes pratiques des comités techniques locaux et des PARE dans le cadre de la mise en ?uvre de la Stratégie nationale pour l?emploi. En 2011, le PNUD est intervenu en appui au relèvement économique dans les régions frontalières de la Libye, où l'assistance technique et financière apportée a permis de créer 500 emplois temporaires dans l'une des régions les plus défavorisées de la Tunisie. La promotion d'un dialogue entre citoyens et autorités locales basé sur des modalités de gestion participative et transparente de programmes à haute intensité de main d'?uvre visant à la réduction de la vulnérabilité est également à souligner. Le positionnement du PNUD sur ces questions s'est traduit en 2012 par une forte mobilisation de ressources et le développement de projets tels que : - Projet de « Génération d?emploi » (2012, 1,5 millions USD) - Projet de relèvement économique, de développement du secteur privé et de la cohésion sociale (2012, 2,3 millions USD). Ces projets, depuis leur lancement en 2012, ont notamment permis de renforcer les capacités de 24 ONG, d?améliorer les conditions de vie d?une cinquantaine de femmes chefs de famille, de contribuer à une initiative impliquant dix neuf partenaires et appuyant par une subvention et par du coaching des entrepreneurs (13 par le PNUD sur 71). Les capacités de 80 ONG et Organisations communautaires de Base ont été renforcées (gouvernance, communication, finance) et ont permis d?intervenir dans le dialogue régional et de renforcer la cohésion sociale. Une stratégie marketing est également en cours et devrait permettre d?identifier et de valoriser les potentialités locales, La Tunisie étant engagée dans l?appui au développement régional, ces études (avec une forte implication des partenaires locaux) pourraient être répliquées dans d?autres régions. Un travail de learning management est également en cours et doit permettre de documenter les bonnes pratiques. Un plaidoyer a été par ailleurs mené à haut niveau afin d'appuyer le dialogue sur la définition d'un modèle de croissance porteur d'un développement équitable, inclusif et durable ainsi qu'une discussion préliminaire sur la génération de données fiables dans le domaine de la pauvreté (enquête multidimensionnelle) et du développement humain (possibilité de préparation d'un rapport national). - Le PNUD s'est également positionné sur le volet de la coordination de l'aide. C'est ainsi qu'une mission a eu lieu en juin 2012 afin de faire une analyse de situation, de proposer une note d'orientation ainsi que des actions de renforcement de capacités et de structuration nécessaires au pilotage et au suivi de l'aide.
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
4. Recommendation: Recommandation n°4 : le PNUD devrait améliorer sa capacité d?appui-conseil pour mieux accompagner le renforcement des capacités, compte tenu de l?accélération des mutations des systèmes productifs.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

Cette fonction d'appui-conseil a été au coeur de l'appui au processus électoral en Tunisie. L'appui-conseil a porté sur tous les aspects de la préparation des élections, depuis la loi électorale jusqu'aux questions logistiques, en passant par l'enregistrement des électeurs, le déroulement de l'opération de vote, l'informatisation des données, la formation des femmes candidates, le renforcement des capacités des partis politiques, etc. D'une manière plus large, l'ensemble des programmes/projets du bureau, en 2011-2012, comportent une fonction appui-conseil importante aux partenaires nationaux, notamment pour conduire des processus de réforme inclusifs et basés sur les bonnes pratiques et les enseignements de l'expérience comparée.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
La fonction appui-conseil aux partenaires nationaux du PNUD fait partie intégrante de tous les projets mis en ?uvre par le PNUD : - En matière d'appui au processus électoral : Une équipe électorale d?une quinzaine de personnes a été déployée pour assister les instances mises en place (Haute Instance pour la Réalisation des Objectifs de la Révolution ; Instance Supérieure Indépendante pour les Elections). Elle a été unanimement reconnue comme ayant accompli sa mission avec professionnalisme, impartialité et humilité. L'action envers la société civile a visé la formation des femmes candidates, notamment à travers l'organisation de deux universités d'été. - Cette action d'appui-conseil est également a été au c?ur de la préparation de la délégation tunisienne à la conférence Rio + 20 : le PNUD a appuyé techniquement le Ministère de l'Environnement pour la préparation du Rapport National de le Tunisie qui a été soumis au Secrétariat de la Conférence de Nations Unies sur le Développement Durable (RIO+20) en Novembre 2011. Un document de référence sur la transition énergétique (Déclaration de Tunis), avec un accent sur le rôle des ONGs a été préparé et diffusé lors de la conférence RIO+20. Un atelier de préparation et de renforcement des capacités de la délégation tunisienne participant à la conférence RIO+20 a été organisé et a permis d'élaborer la position de la Tunisie sur les questions débattues lors de la conférence (économie verte, architecture institutionnelle du développement durable à l'échelle nationale et internationale). - Dans le domaine de la réforme sécuritaire et de la justice : Au lendemain de la révolution de janvier 2011, le PNUD a accompagné le Ministère de l'intérieur à définir les grandes lignes d'une réforme du secteur de la sécurité, à travers quelques dimensions prioritaires, dont la réforme légale, la formation des personnels de la police aux droits de l'Homme et l'amélioration de la communication institutionnelle des services de police. Au-delà de ce soutien à court terme, le PNUD est en train d'appuyer le Ministère à développer une approche plus large, centrée sur la réforme institutionnelle du secteur et tirant parti des leçons apprises des expériences étrangères. Par ailleurs, il apporte son appui-conseil au gouvernement dans l'élaboration d'une stratégie de réforme de la justice, avec un focus sur le processus de justice transitionnelle, eu égard au contexte actuel. Il s'agit de définir, à partir d'un diagnostic des dysfonctionnements et des insuffisances du système judiciaire, une vision commune des priorités en matière de réforme, à travers un processus de dialogue impliquant l'ensemble des acteurs concernés et d'aider à la mise en place d'un processus de justice transitionnelle centré sur la perspective et les droits des victimes. - Dans le domaine de l'appui au processus constitutionnel et au dialogue national : Le PNUD s'est positionné comme le principal pourvoyeur d'appui-conseil à l'Assemblée nationale constituante, dans le cadre du projet d'appui au processus constitutionnel et fédère, à ce titre, les appuis de plusieurs partenaires techniques et financiers. A ce titre, il apporte à cette institution l'assistance technique requise pour renforcer ses capacités à remplir pleinement les missions constitutionnelles et législatives qui lui sont dévolues durant la période de transition. Cet appui comprend, entre autres, l'échange d'expériences avec les parlements démocratiques, le soutien à la conduite d'un dialogue constitutionnel inclusif, impliquant la société civile et les populations de l'intérieur du pays, l'expertise technique, la réorganisation et le renforcement de l'administration parlementaire, etc. - Dans le domaine de la lutte contre la corruption : Le PNUD accompagne les efforts des parties prenantes pour définir une vision partagée du système national d?intégrité et de lutte contre la corruption. A cet effet, il a soutenu, notamment, l'organisation d'une retraite programmatique, en vue d'identifier les grandes lignes d'une stratégie, en la matière, et de développer une feuille de route pour sa mise en ?uvre. Ces documents serviront de base à un accompagnement à long terme des efforts nationaux de lutte contre la corruption.
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
5. Recommendation: Recommandation n°5 : le PNUD devrait améliorer la conception et la réalisation de ses interventions, et mettre en place un système efficace de suivi et évaluation lui permettant de tirer les leçons apprises et de capitaliser les bonnes pratiques.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

La récente structuration du bureau autour de deux piliers (voir supra) et le processus de réorganisation en cours permettront de renforcer ces aspects.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
L?ampleur des attentes nationales après la révolution a imposé au bureau de pays une transformation radicale, tant dans la structure et le positionnement de son portefeuille de programme, que de son modus operandi opérationnel. Dans un contexte institutionnel et sociopolitique mouvant et tendu, le PNUD a restructuré en 2012 ses interventions autour de 3 axes permettant d?afficher clairement son positionnement en matière de (i) gouvernance démocratique et de soutien aux réformes institutionnelles, (ii) de lutte contre la pauvreté et de promotion de l?emploi et de l?employabilité et (iii) d?environnement et d?énergie. Ceci a permis de renforcer une «approche programme» sur la base de points d?entrée alignés sur les nouvelles priorités nationales et favorisant le développement d?un portefeuille de projets stratégiques et attractifs. Cette approche a également permis de conforter une stratégie globale d?appui à la gouvernance démocratique soutenant des réformes institutionnelles capitales, tout en se positionnant sur les chantiers de fonds que sont la Pauvreté/l?Emploi et la gouvernance locale. Le bureau a fait appel à son réseau global d?experts internationaux de haut niveau, afin d?appuyer la formulation et la mise en ?uvre rapides des projets. Une mission MCT (Management Consulting Team) a été diligentée au mois de mars 2012 afin d?appuyer le renforcement de la performance opérationnelle du bureau, améliorer le niveau d'exécution des projets, optimiser les fonctions de plaidoyer, de mise en oeuvre et de suivi et aider à développer des mécanismes et des outils de suivi de la performance et de contrôle interne soutenus par une revue des processus de travail. Un plan de transformation du bureau a été développé en tant que principale recommandation de cette mission et a permis de créer deux nouvelles fonctions/services, à savoir un Service d?Appui aux Projets et un PMSU à même d?améliorer l?efficacité opérationnelle du bureau. Une mission en provenance du bureau du Burkina Faso a été par ailleurs déployée en juillet 2012 afin de renforcer les compétences internes en matière de gestion et de suivi des projets en Atlas. Toujours en rapport avec le renforcement des capacités et la capitalisation sur les leçons apprises, un dispositif de gestion interne du bureau, prévoyant des réunions de direction, de programmes et du personnel a été mis en place dès début 2012, offrant ainsi un cadre pour le partage systématique et périodique des goulots d?étranglement et des leçons apprises, également documentés dans les rapports de progrès périodiques ainsi que dans les rapports annuels des projets. Des défis liés au partage des leçons apprises/produits des évaluations à plus grande échelle au sein du bureau restent d?actualité et sont à l?ordre du jour du plan d?action du comité de partage des connaissances.
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
2012/12 Completed
6. Recommendation: Recommandation n°6 : en accord avec le Gouvernement, le PNUD devrait mettre en place un plan d?action pour que les modalités d?exécution des projets passent progressivement à la NEX, permettant ainsi une meilleure appropriation nationale et une réelle concentration du PNUD sur ses fonctions stratégiques concernant les questions de développement.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2013/03/22]

Compte tenu des événements de janvier 2011, du contexte sociopolitique et institutionnel (instabilité due au caractère provisoire des institutions actuelles) et de la nature des interventions du PNUD en matière de soutien aux réformes et à la transition démocratique (Processus électoraux, Appui à la Constituante, Justice Transitionnelle, Réforme de la Justice, Réforme du secteur de sécurité, etc.), la modalité DEX paraît être la mieux adaptée aux impératifs de neutralité et de célérité exigés pour la mise en oeuvre desdits projets

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
L?orientation vers la modalité d?exécution DEX est dictée par le contexte de « crise » prévalant dans le pays depuis la transition enclenchée en janvier 2011, des attentes pressantes aussi bien de la partie nationale que des partenaires financiers, et du besoin pour le bureau de délivrer les ressources mobilisées dans les délais impartis par les projets et par les accords de partenariats établis avec les pays donateurs. La question de l'appropriation et de l?exécution nationales demeure cependant au centre des préoccupations du PNUD. Dans ce cadre, les projets DEX sont mis en ?uvre de manière très inclusive avec les partenaires concernés et un dialogue formel est instauré avec les dits partenaires sur toutes les décisions relatives aux résultats des projets. De même, les partenaires nationaux des projets DEX sont systématiquement associés et participent activement à la vie des projets ainsi qu?aux réunions des comités de pilotage.
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
7. Recommendation: Recommandation n°7 : Le PNUD devrait adopter une stratégie claire et opérationnelle de développement des partenariats techniques et financiers plus larges et ouverts au secteur privé et à la société civile.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

Le PNUD a intensifié en 2011 et 2012 ses relations avec la société civile à la faveur de la transition démocratique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
La transition démocratique en Tunisie a suscité un très grand intérêt de la part des donateurs, reflété par le volume des ressources mobilisées pour la mise en ?uvre des projets découlant de la Stratégie de Transition du PNUD pour la Tunisie. Ce gain d?attractivité s?est matérialisé par un passage d?un nombre très restreint de partenaires (essentiellement nationaux, eu égard de la prédominance des projets Environnement-Energie dans le portefeuille de programme avant la révolution et des tabous liés au domaine de la Gouvernance, très timidement abordé sous l?ancien régime, sous forme d?appui à la cour des comptes et à la modernisation de l?administration publique), à près de 15 partenaires financiers actuellement. De même, la transition a permis l?émergence sur la scène politique d?acteurs nouveaux, communément classés dans la ?société civile?. Tenant compte du nouveau paysage socio-politique prévalant dans le pays et de la multiplicité des acteurs, le PNUD a très vite développé un projet de renforcement des capacités de la société civile (période : 2011-2012 ; Budget global : 430.000 USD) visant à mieux connaitre afin de mieux travailler avec ces nouveaux acteurs (mapping des OSC, définition d?un index de la société civile et des actions de renforcement des capacités, etc.). Le dialogue et l?appui aux organisations de la société civile (OSC) est par ailleurs intégré de manière transversale dans tous les projets crées dans le cadre de la STT (Forte composante sur le dialogue national inclusif et la mise en place d'une plate-forme de dialogue avec la société civile dans le cadre du projet phare d'Appui au Processus Constitutionnel/Composante essentielle des projets Justice Transitionnelle, Droits Humains, Constituante, Environnement, Emploi des jeunes, etc. Un grand nombre d'appels à propositions en direction des OSC a été lancé en 2012, afin de renforcer leurs capacités dans les domaines couverts par les projets ci-dessus. Les partenariats avec le secteur privé restent à l?ordre du jour de la stratégie de mobilisation des ressources du PNUD. Le seul partenaire privé du PNUD est actuellement Coca Coca, partenaire du projet « Gouvernance de l'eau potable en milieu rural » (600.000 USD sur un budget total de 1,38 millions USD). Dans le cadre de plaidoyer en faveur de l?instauration d?un mécanisme efficace de coordination de l?aide au développement, le PNUD a relancé en 2012 un dialogue avec le Ministère de l?Investissement et de la Coopération Internationale sur cette question, qui a abouti à la réception d?une requête officielle dudit ministère pour une assistance technique du PNUD portant sur le renforcement de l?efficacité des mécanismes de coordination, de gestion et de suivi de l?aide au développement en Tunisie. Une première mission d?orientation a été diligentée fin 2012 afin de dresser un état des lieux des mécanismes de coordination en place, appuyé par des options de dispositifs complets et cohérents, impliquant tous les acteurs nationaux intervenant dans la gestion de l?aide publique au développement. Une deuxième mission est prévue afin de rendre opérationnel le dispositif retenu, par la formulation d?un projet basé sur la mise en place d?un système de gestion et de coordination visant à améliorer la qualité de l?aide et son impact sur le développement.
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
PNUD 2012/12 Completed
8. Recommendation: Recommandation n°8 : le PNUD, de concert avec les autres agences du système des Nations Unies, devrait consolider et élargir ses actions de plaidoyers et ses appuis aux réseaux sociaux à la base en ce qui concerne certains thèmes transversaux importants, tels le développement humain, la citoyenneté, le VIH/SIDA, le genre ou les violences faites aux femmes, notamment à travers un travail d?appui aux médias pour valoriser l?image et le respect de la femme dans toutes les sphères de la société.
Management Response: [Added: 2012/05/18] [Last Updated: 2012/05/29]

Dans le cadre de la Stratégie de Soutien à la Transition Démocratique en Tunisie développée en 2011 et qui tient lieu d'UNDAF sur la période 2011-2013, un certain nombre d'initiatives conjointes ont été développées en appui à ces dimensions transversales.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Dans le cadre de la mise en ?uvre de la Stratégie de soutien à la Transition Démocratique en Tunisie développée par les agences du Système des Nations Unies suite à la suspension de l?UNDAF 2007-2011, cinq groupes thématiques inter-agences ont été crées, afin de répondre, en « One UN », aux attentes de la partie nationale ayant trait à : - La Gouvernance, aux réformes et à l?état de droit - La reprise économique et le nouveau modèle économique - Les services sociaux/protection sociale - L?environnement et énergie/Préparation aux urgences et catastrophes naturelles - Au développement régional et aux disparités Un certain nombre d'initiatives conjointes ont été développées, dans ce cadre et par ailleurs, en appui à des thématiques transversales importantes, telles que le développement humain, la citoyenneté, le VIH/SIDA, le genre ou les violences à l?égard des femmes : - Développement humain : collaborations en cours dans le cadre des travaux du groupe thématique Protection Sociale (Enquête MIC : affinage du profil de la pauvreté, plaidoyer pour la réalisation d'un index multidimensionnel de la pauvreté et d'un rapport national sur le développement humain durable) - Droits Humains : projet conjoint développé entre le PNUD et le HCDH sur la réforme de la justice, la justice transitionnelle et les droits humains et sur la réforme du secteur de sécurité. Ces dimensions/thématiques fédèrent par ailleurs l?ensemble des agences (UNWomen, Unicef, UNFPA, OMS, ONUSIDA, HCR, etc.) - Dialogue national, citoyenneté : Compte tenu du contexte politique, le processus d'élaboration de la constitution en cours est un fort élément fédérateur des contributions des agences et fait l'objet d'un groupe de travail spécifique au sein du Groupe thématique Gouvernance démocratique. - Genre, femmes et promotion de la femme en politique : Seul ou en partenariat avec d'autres agences ou ONG nationales et internationales, le PNUD a appuyé la participation des femmes aux élections de l'Assemblée constituante (voir supra). Des ateliers ciblant directement les journalistes ont été organisés, autour de l'image de la femme en politique dans la perspective des élections législatives. Plusieurs sessions de formation BRIDGE ont été dispensées et sont encore dispensées à l'intérieur du pays, aux représentants de la Société civile où une proportion majoritaire de femmes est observée. Par ailleurs, des activités conjointes de l'équipe pays, conduites par le PNUD ont été menées avec le Ministère des Affaires de la Femme sur le thème de la participation politique des femmes. - Emploi et réduction de la vulnérabilité: Sur ce thème, le PNUD poursuit la mise en ?uvre du programme conjoint Jeunes, emploi et migration du MDG-F ciblant trois régions déshéritées avec pour objectif de renforcer les capacités des autorités régionales dans le domaine de l'analyse du marché du travail et de l'adoption de politiques de l'emploi adaptée aux conditions locales (Plans régionaux de l'emploi, observatoires régionaux de l'emploi) et d'initier des actions pilotes d'accompagnement des jeunes porteurs de projets. - Actions dans le domaine du VIH/SIDA : Le PNUD est un membre actif de la dynamique équipe conjointe sur le VIH/SIDA, coordonnée par l'ONUSIDA. Au crédit de cette équipe, l'appui en 2011 à l'élaboration d'un plan national de réponse, qui, pour la première fois, comporte une composante de respect des droits humains et de lutte contre toute forme de stigmatisation et de discrimination, le renforcement du travail de la société civile avec la reconnaissance désormais légale d'une association de Personnes vivant avec le VIH, de même que l'appui au re-engineering du CCM en Tunisie pour le rendre conforme aux orientations internationales édictées par le Fonds Global.  
[Added: 2012/05/29] [Last Updated: 2013/03/22]
2012/12 Completed

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org