PROJET DE COLLECTE ET DESTRUCTION D?ARMES POUR LE DEVELOPPEMENT PHASE2

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2009-2013, Congo Brazzaville
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
07/2011
Completion Date:
07/2011
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
20,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDR mission évaluation PCAD2 v2 (2) (2).docx tor French 32.86 KB Posted 617
Download document Rapport d'évaluation PCAD II.pdf report French 2243.04 KB Posted 1067
Title PROJET DE COLLECTE ET DESTRUCTION D?ARMES POUR LE DEVELOPPEMENT PHASE2
Atlas Project Number: nd 72196
Evaluation Plan: 2009-2013, Congo Brazzaville
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 07/2011
Planned End Date: 07/2011
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Crisis Prevention & Recovery
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. National and local institutions have the capacity to respond to gender-based violence and to increase women's civic engagement, participation and leadership in crisis prevention, ongoing crisis and post-crisis contexts
  • 2. National and local institutions have the capacity to deliver improved justice and security, including safeguarding citizen security, in conflict-affected settings
Evaluation Budget(US $): 20,000
Source of Funding: UNDP
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Harouna DAN MALAM International consultant
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: HCREC, PNDDR, Ministry of Defense
Countries: CONGO BRAZZAVILLE
Lessons
Findings
Recommendations
1 Le Bureau du PNUD doit se conformer au format standard d?élaboration des projets et programmes du POPP; Les objectifs, les produits et les indicateurs doivent être clairement définis afin de faciliter la planification, la mise en ?uvre, le suivi et l?évaluation du projet.
2 ? Le Bureau du PNUD et particulièrement le DRRP doit s?assurer de l?existence de l?autorisation du siège pour toute exécution selon la modalité (DEX/DIM) et veiller à son renouvellement chaque année. ? En cas d?exécution selon la modalité NEX, le PNUD doit se conformer aux exigences de cette modalité en assurant un transfert effectif de la responsabilité de gestion administrative et financière des ressources du projet.
3 Le Comité de Pilotage étant l?instance suprême de pilotage, de coordination et d?évaluation du projet, le Bureau du PNUD et le Gouvernement doivent veiller à la tenue régulière de ses sessions, en impliquant les donateurs. Aussi les visites conjointes d?évaluations doivent être conduites pour améliorer la gouvernance du projet.
4 Le PNUD doit encourager le Gouvernement à systématiser l?approbation des projets communautaires financés par les partenaires au Développement. Cela renforce la capacité du Gouvernement dans la coordination des partenaires au développement et participe de l?application des principes de la déclaration de Paris sur l?efficacité de l?aide.
5 Pour servir de modèle à l?usage des praticiens et contribuer à enrichir la communauté des pratiques, le PNUD doit appuyer le Gouvernement à élaborer un manuel de désarmement. Outre le processus et les supports opérationnels, le manuel doit décrire les principaux acteurs impliqués avec le rôle et la responsabilité de chacun, les groupes cibles visés, les critères d?accès, les suretés et garanties reconnues par la loi (amnistie) et les limites de cette loi, ce qui se passe après la période d?amnistie etc? Le PNUD doit également appuyer le gouvernement à vulgariser le manuel dans le cadre d?une opération de désarmement/collecte d?armes planifiées et mise en ?uvre.
6 Bien que le processus était bien documenté et reposait sur une intention d?impact immédiat et durable pour l?ex combattant, on ne peut pas bâtir un modèle de réintégration basé sur des kits de contrepartie. Le Bureau du PNUD doit plutôt s?orienter vers l?option de microprojets, plus viables.
7 Le rôle du PNUD étant de renforcer les capacités des acteurs et promouvoir l?appropriation nationale, le projet devrait privilégier le recours aux ONG de réalisation, se réservant le rôle d?encadrement, de suivi et d?assurance qualité. Aussi, la réussite d?un projet de réintégration durable étant principalement fonction de la qualité de l?encadrement, le Bureau du PNUD doit appuyer le Gouvernement à élaborer un manuel servant de cadre opérationnel de réintégration. Ce document définira les différents services d?appui à la réintégration (formation à l?éducation civique, formation en gestion et formation au métier choisi) et le cas échéant les modules ainsi que les outils opérationnels de mise en ?uvre et de suivi de chaque module.
8 ? Le Bureau du PNUD doit renforcer le rôle du CEDAP dans l?appui aux projets. Aussi, pour raccourcir le délai d?acquisition de biens, le CEDAP pourrait, après consultation, retenir quelques fournisseurs agréés. Dans les mêmes conditions de prix, les acquisitions de biens pourraient se faire sans recourir à des nouvelles cotations, ou des nouveaux appels d?offres pendant une période de six mois. ? Le CEDAP doit également veiller au respect des règles du contrôle interne afin de garantir la transparence des transactions.
9 ? Le Bureau doit veiller à la mise en place d?un bon système de suivi et évaluation des activités mises en ?uvre. ? Pour mieux assurer la fonction d?assurance qualité, il est important que la fonction de suivi soit rattachée au Programme. Le cas échéant, chaque projet doit assurer le suivi et le contrôle des activités réalisées par les agences de réalisations (ONG-Entreprises, OCB, CGDC?) ? Au-delà du projet, le PNUD doit encourager la mise en place des mécanismes de suivi conjoint impliquant le service technique de l?administration publique concerné par le projet et les représentants des communautés ciblées.
10 Le Bureau du PNUD doit veiller à ce que des critères d?accès au bénéfice du projet soient clairement définis et rigoureusement respectés dans la mise en ?uvre.
11 - Conformément à son mandat, le Bureau doit systématiser, la prise en compte de l?aspect genre dans les interventions des projets. - Le Gouvernement doit ?uvrer à la mise en ?uvre du Plan d?action notamment pour accroître la participation des femmes aux divers mécanismes de prise de décision ; - Le PNUD doit appuyer davantage de formation et de sensibilisation sur l?aspect Genre à destination: (i) des responsables et experts des projets, (ii) des partenaires communautaires (CDSP) et du Comité de pilotage); La PNUD doit appuyer la vulgarisation du manuel d?Information et de Formation de base sur le Genre édité avec l?appui technique et financier du PNUD en 2009.
12 Le Bureau doit systématiquement intégrer, là où s?est possible, la question du VIH/SIDA dans ses projets et programmes.
13 Dans l?élaboration des projets comme dans la mise en ?uvre, le PNUD doit veiller à la prise en compte des sauvegardes environnementales et sociales. Ainsi, le financement de microprojets qui pourraient avoir des impacts négatifs sur l?environnement et la santé de la population doit être prévenu.
14 ? Le PNUD doit continuer à construire de bonnes relations de partenariat avec le Gouvernement. ? Le PNUD doit encourager les projets en cours d?exécution et futures, à développer des synergies et de complémentarités d?actions sur le terrain. Aussi dans la mesure du possible, les synergies doivent être recherchées dans les interventions des agences du système des Nations Unies. Mieux, pour imprimer davantage d?impacts, le PNUD doit encourager le développement d?initiatives conjointes entre plusieurs agences et rendre ainsi visible le concept de « ONE UN » ; ? Dans ce contexte de crise et de rareté de ressources et face à des enjeux et défis multiformes, le PNUD doit placer la question de la mobilisation de ressources au c?ur de ses priorités. Dès lors, la diversification et le renforcement du partenariat financier s?impose. Pour ce faire, le Bureau doit recruter un expert en mobilisation de ressources.
15 Au regard de la performance du projet dans la réintégration durable des ex combattants, le PNUD doit privilégier cette approche et l?améliorer par un suivi plus soutenu des bénéficiaires et un encadrement de qualité.
16 Au regard de la pertinence et de l?ampleur des besoins exprimés, le PNUD doit continuer à apporter son appui au Gouvernement dans le cadre plus global de la reforme du secteur sécuritaire.
17 ? Le PNUD doit appuyer le Gouvernement à mettre en place un réseau national ALPC.
18 ? Le Gouvernement doit, avec l?appui du PNUD et des autres partenaires, organiser un « Forum sur la Paix , la Sécurité et le Développement du POOL». ? Le Gouvernement doit chercher l?implication totale du Pasteur sur le terrain dans la l?opération du désarmement du Pool ;
19 Le PNUD doit appuyer le Gouvernement à réaliser une étude sur les opportunités de réintégration des ex combattants dans le Pool ;
1. Recommendation: Le Bureau du PNUD doit se conformer au format standard d?élaboration des projets et programmes du POPP; Les objectifs, les produits et les indicateurs doivent être clairement définis afin de faciliter la planification, la mise en ?uvre, le suivi et l?évaluation du projet.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente et veillera a ce que la forme ainsi que la qualité des projets PNUD soit respecté.

Key Actions:

2. Recommendation: ? Le Bureau du PNUD et particulièrement le DRRP doit s?assurer de l?existence de l?autorisation du siège pour toute exécution selon la modalité (DEX/DIM) et veiller à son renouvellement chaque année. ? En cas d?exécution selon la modalité NEX, le PNUD doit se conformer aux exigences de cette modalité en assurant un transfert effectif de la responsabilité de gestion administrative et financière des ressources du projet.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

La modalité NEX/NIM le PNUD peut assumer une variété de rôle. Dans le contexte du Congo le PNUD assume le rôle de « partie responsable » et exécute à la demande du gouvernement le recrutement, le paiement et autre service liés à la gestion de projet. Un transfert de responsabilité de gestion administrative et financière requiert a) l?accord du gouvernement et b) une évaluation des capacités de gestion financière de la contrepartie gouvernementale. En attendant que cette évaluation se fasse et que le gouvernement renforce ses capacités dans le domaine le PNUD se conforme au souhait du gouvernement et assume la gestion administrative, logistique et financière des projets.

Key Actions:

3. Recommendation: Le Comité de Pilotage étant l?instance suprême de pilotage, de coordination et d?évaluation du projet, le Bureau du PNUD et le Gouvernement doivent veiller à la tenue régulière de ses sessions, en impliquant les donateurs. Aussi les visites conjointes d?évaluations doivent être conduites pour améliorer la gouvernance du projet.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente et veillera à l?avenir à la tenue régulière des comités de pilotage. Il faut cependant noter que souvent des contraintes en provenance du gouvernement empêche une tenue régulière des dites réunion.

Key Actions:

4. Recommendation: Le PNUD doit encourager le Gouvernement à systématiser l?approbation des projets communautaires financés par les partenaires au Développement. Cela renforce la capacité du Gouvernement dans la coordination des partenaires au développement et participe de l?application des principes de la déclaration de Paris sur l?efficacité de l?aide.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente. Dans l?éventualité d?un projet similaire au PCAD 2, le PNUD s?assurera que tout sera mis en ?uvre pour s?assurer que le gouvernement puisse systématiser l?approbation des projets communautaires.

Key Actions:

5. Recommendation: Pour servir de modèle à l?usage des praticiens et contribuer à enrichir la communauté des pratiques, le PNUD doit appuyer le Gouvernement à élaborer un manuel de désarmement. Outre le processus et les supports opérationnels, le manuel doit décrire les principaux acteurs impliqués avec le rôle et la responsabilité de chacun, les groupes cibles visés, les critères d?accès, les suretés et garanties reconnues par la loi (amnistie) et les limites de cette loi, ce qui se passe après la période d?amnistie etc? Le PNUD doit également appuyer le gouvernement à vulgariser le manuel dans le cadre d?une opération de désarmement/collecte d?armes planifiées et mise en ?uvre.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente mais souhaite toutefois soulever qu?il existe déjà un grand nombre de manuel dans ce domaine qu?il suffirait d?adapter au contexte congolais et que souvent ce n?est pas l?existence de document de référence qui fait défaut mais leur mise en ?uvre.

Key Actions:

6. Recommendation: Bien que le processus était bien documenté et reposait sur une intention d?impact immédiat et durable pour l?ex combattant, on ne peut pas bâtir un modèle de réintégration basé sur des kits de contrepartie. Le Bureau du PNUD doit plutôt s?orienter vers l?option de microprojets, plus viables.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend bonne note de cette recommandation pertinente et fera en sorte que tout effort futur de réintégration d?ex-combattant se basera sur des microprojets plutôt que sur des kits de contrepartie.

Key Actions:

7. Recommendation: Le rôle du PNUD étant de renforcer les capacités des acteurs et promouvoir l?appropriation nationale, le projet devrait privilégier le recours aux ONG de réalisation, se réservant le rôle d?encadrement, de suivi et d?assurance qualité. Aussi, la réussite d?un projet de réintégration durable étant principalement fonction de la qualité de l?encadrement, le Bureau du PNUD doit appuyer le Gouvernement à élaborer un manuel servant de cadre opérationnel de réintégration. Ce document définira les différents services d?appui à la réintégration (formation à l?éducation civique, formation en gestion et formation au métier choisi) et le cas échéant les modules ainsi que les outils opérationnels de mise en ?uvre et de suivi de chaque module.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation mais précise que suite à la guerre civile que très peu pour ne pas dire aucune ONG n?existait qui aurait eu les capacités d?élaborer et/ou de mettre en ?uvre des microprojets. A cela s?ajoute que la responsabilité fiduciaire du PNUD ne se prête pas à des transferts directs de fonds dans le contexte congolais. Concernant le manuel, il nous semble difficile de pouvoir élaborer un document suffisamment spécifique pour être utile sur un sujet aussi vaste que la réintégration.

Key Actions:

8. Recommendation: ? Le Bureau du PNUD doit renforcer le rôle du CEDAP dans l?appui aux projets. Aussi, pour raccourcir le délai d?acquisition de biens, le CEDAP pourrait, après consultation, retenir quelques fournisseurs agréés. Dans les mêmes conditions de prix, les acquisitions de biens pourraient se faire sans recourir à des nouvelles cotations, ou des nouveaux appels d?offres pendant une période de six mois. ? Le CEDAP doit également veiller au respect des règles du contrôle interne afin de garantir la transparence des transactions.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation et précise que le CEDAP a déjà un certain nombre de LTA qui permet de raccourcir les délais. Cette initiative mérite d?être poursuivie et élargie le cas échéant aussi au domaine qui concerne le DDR. Le management tien également à noter que le respect des règles du control interne sont au centre des préoccupation du management.

Key Actions:

9. Recommendation: ? Le Bureau doit veiller à la mise en place d?un bon système de suivi et évaluation des activités mises en ?uvre. ? Pour mieux assurer la fonction d?assurance qualité, il est important que la fonction de suivi soit rattachée au Programme. Le cas échéant, chaque projet doit assurer le suivi et le contrôle des activités réalisées par les agences de réalisations (ONG-Entreprises, OCB, CGDC?) ? Au-delà du projet, le PNUD doit encourager la mise en place des mécanismes de suivi conjoint impliquant le service technique de l?administration publique concerné par le projet et les représentants des communautés ciblées.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend bonne note de cette recommandation pertinente. Le suivi&évaluation s?est renforcée avec la création du poste d?Assistant Représentant Résident. Le management est également en train d?explorer la possibilité de créer au sein du bureau un poste de suivi & évaluation. Il s?engage également que les futurs projets prévoient suffisamment de ressources et les compétences requises lors de l?élaboration du document de projet.

Key Actions:

10. Recommendation: Le Bureau du PNUD doit veiller à ce que des critères d?accès au bénéfice du projet soient clairement définis et rigoureusement respectés dans la mise en ?uvre.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente et s?engage à faire en sorte que les critères d?accès aux bénéfices soient clairement défini si un projet similaire devait se réaliser au Congo.

Key Actions:

11. Recommendation: - Conformément à son mandat, le Bureau doit systématiser, la prise en compte de l?aspect genre dans les interventions des projets. - Le Gouvernement doit ?uvrer à la mise en ?uvre du Plan d?action notamment pour accroître la participation des femmes aux divers mécanismes de prise de décision ; - Le PNUD doit appuyer davantage de formation et de sensibilisation sur l?aspect Genre à destination: (i) des responsables et experts des projets, (ii) des partenaires communautaires (CDSP) et du Comité de pilotage); La PNUD doit appuyer la vulgarisation du manuel d?Information et de Formation de base sur le Genre édité avec l?appui technique et financier du PNUD en 2009.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management souhaite nuancer cette recommandation et précise que l?absence de prise en compte du genre dans un projet ne signifie pas qu?il soit absent dans tous les autres projets du PNUD. Le projet PRESJAR vise essentiellement la réintégration des femmes et des filles associés au et/ou affectées par le conflit. Le PNUD a également vigoureusement soutenu et appuyé la loi sur la parité pour la représentation des femmes au sein des instances de décision politiques et administratives. De nombreuses activités de formation et de sensibilisation sur le genre se sont tenues avec l?appui du PNUD à l?interne tout comme à l?externe du bureau. Finalement un manuel d?information sur le genre a été rédigé en 2008 actualisé en 2009 et publié en 2010

Key Actions:

12. Recommendation: Le Bureau doit systématiquement intégrer, là où s?est possible, la question du VIH/SIDA dans ses projets et programmes.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le bureau prend note de cette recommandation et s?engage à intégrer dans la mesure du possible (compte tenu des ressources limitées à sa disposition) les questions de VIH/Sida dans les projets où ces questions sont pertinentes.

Key Actions:

13. Recommendation: Dans l?élaboration des projets comme dans la mise en ?uvre, le PNUD doit veiller à la prise en compte des sauvegardes environnementales et sociales. Ainsi, le financement de microprojets qui pourraient avoir des impacts négatifs sur l?environnement et la santé de la population doit être prévenu.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend bonne note de cette recommandation pertinente et admet que c?est une pratique encore embryonnaire dans la conduite des projets PNUD. Le management s?engage par conséquent à mettre en place un control systématique de tous les projets par le point focal environnement afin d?assurer un impact positif ou au minimum neutre sur l?environnement.

Key Actions:

14. Recommendation: ? Le PNUD doit continuer à construire de bonnes relations de partenariat avec le Gouvernement. ? Le PNUD doit encourager les projets en cours d?exécution et futures, à développer des synergies et de complémentarités d?actions sur le terrain. Aussi dans la mesure du possible, les synergies doivent être recherchées dans les interventions des agences du système des Nations Unies. Mieux, pour imprimer davantage d?impacts, le PNUD doit encourager le développement d?initiatives conjointes entre plusieurs agences et rendre ainsi visible le concept de « ONE UN » ; ? Dans ce contexte de crise et de rareté de ressources et face à des enjeux et défis multiformes, le PNUD doit placer la question de la mobilisation de ressources au c?ur de ses priorités. Dès lors, la diversification et le renforcement du partenariat financier s?impose. Pour ce faire, le Bureau doit recruter un expert en mobilisation de ressources.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation et précise que les relations de partenariat avec le Gouvernement sont excellentes. En revanche il est juste d?insister sur la nécessité d?exploiter des synergies et des complémentarités sur le terrain. C?est une question à laquelle le management accorde beaucoup d?importance. Afin de décloisonner les unités thématique des équipes multi-thèmes on été constituée en 2010. Cette initiative mérite d?être poursuivie et intensifié une tâche à laquelle le management va s?atteler en 2011. Pour ce qui est de l?expert en mobilisation de ressources, le management craint que le contexte du Congo (pays à revenu moyen, peu de bailleurs) ne se prête pas à la création d?un tel poste, au-delà des contraintes financière qui empêche le bureau à renforcer d?autre domaines tout aussi important. En revanche une stratégie de partenariat a été rédigée et validée en 2010 et de nouveau financement sont en train de se concrétiser, notamment avec l?Union Européenne, les Etats Unis, la Fondation pour la Sécurité Humaine.

Key Actions:

15. Recommendation: Au regard de la performance du projet dans la réintégration durable des ex combattants, le PNUD doit privilégier cette approche et l?améliorer par un suivi plus soutenu des bénéficiaires et un encadrement de qualité.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente qui complète la recommandation no. 7

Key Actions:

16. Recommendation: Au regard de la pertinence et de l?ampleur des besoins exprimés, le PNUD doit continuer à apporter son appui au Gouvernement dans le cadre plus global de la reforme du secteur sécuritaire.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation et précise que les besoins sécuritaire de la population s?expriment primordialement sous forme de sécurité économique et sociale. C?est dans ce sens que le PNUD envisage de soutenir le gouvernement avec un projet qui renforce la sécurité humaine et qui a reçu un premier aval de la part du Fond pour la Sécurité Humaine.

Key Actions:

17. Recommendation: ? Le PNUD doit appuyer le Gouvernement à mettre en place un réseau national ALPC.
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation et examinera la possibilité de mettre en place un réseau national ALPC dans le cas du projet sur la sécurité humaine. Le manuel de sensibilisation sur la paix et le désarmement et redondant par rapport à la recommandation no. 5 et pourrait également être confié à l?UNESCO.

Key Actions:

18. Recommendation: ? Le Gouvernement doit, avec l?appui du PNUD et des autres partenaires, organiser un « Forum sur la Paix , la Sécurité et le Développement du POOL». ? Le Gouvernement doit chercher l?implication totale du Pasteur sur le terrain dans la l?opération du désarmement du Pool ;
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le management prend note de cette recommandation pertinente et examinera la possibilité de prendre en compte l?organisation d?un Forum et l?implication du Pasteur Ntumi dans un projet futur.

Key Actions:

19. Recommendation: Le PNUD doit appuyer le Gouvernement à réaliser une étude sur les opportunités de réintégration des ex combattants dans le Pool ;
Management Response: [Added: 2011/10/05]

Le Management prend bonne note de cette recommandation pertinente sur une étude plus approfondie concernant la question de la réintégration. Il s?engage a en faire une condition préalable à tout projet futur ayant comme but la réintégration socio-économique d?ex-combattants.

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org