Evaluation finale du projet SGBV et Lutte contre Impunité

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2013-2018, Congo DRC
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
12/2017
Completion Date:
12/2017
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
50,000

Share

Title Evaluation finale du projet SGBV et Lutte contre Impunité
Atlas Project Number: 00072468
Evaluation Plan: 2013-2018, Congo DRC
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 12/2017
Planned End Date: 12/2017
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Crisis Prevention & Recovery
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. National and local institutions have the capacity to respond to gender-based violence and to increase women's civic engagement, participation and leadership in crisis prevention, ongoing crisis and post-crisis contexts
Evaluation Budget(US $): 50,000
Source of Funding: budget du projet
Evaluation Expenditure(US $): 50,000
Joint Programme: No
Mandatory Evaluation: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Cheikh FAYE International Consultant
Joseph MANGO National Consultant
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: CONGO DRC
Lessons
1.

Le programme a connu des évolutions qui n’étaient pas structurellement actées dans son concept, et qui ont contribué à améliorer son efficacité, voire son efficience. Cette forme d’intelligences stratégique lui a aussi permis d’imaginer des solutions à des problèmes difficiles qu’il a rencontrés, si ce n’étaient pas des pièges dans lesquels il avait commencé par s’enfermer lui-même. Le premier signe de la lucidité stratégique du programme a été la clarification de son ancrage institutionnel. Le double ancrage du programme aux Ministères chargés du Genre, d’une part, de la Justice, d’autre part, ne lui a pas d’abord donné un leadership assez cohérent pour faciliter son prompt démarrage. Cette difficulté a été lue en un moment donné, et les clarifications faites dans le sens d’une mise en avant du leadership institutionnel du ministère du Genre. Cet aménagement, couplé à un engagement politique de haut niveau des agences UN porteuses du programme et du bailleur de fonds, a contribué à rendre possible le lancement des activités


2.

Au niveau de la composante 1, le service juridico-judiciaire aux victimes est traversé par un débat de modalité entre deux approches : l’une centrée sur des entités ad hoc de type société civile communautaire, les cliniques juridiques, l’autre portée par les barreaux auxquels la loi congolaise confère la responsabilité de prodiguer l’assistance judiciaire aux indigents, mais sans pour autant, pour le moment, leur en donner les moyens. En faveur des cliniques juridiques, l’argument est qu’elles peuvent être d’implantation communautaire et développer un service de proximité capable d’enrôler un plus grand nombre de victimes. Elles ont contre elles, d’être des entités ad hoc, dont le service risque de ne pas survivre à l’arrêt des concours du programme, sauf à être récupéré dans d’autres interventions de bailleurs


3.

La stratégie de réinsertion socioéconomique s’est surtout bonifiée en évoluant d’un guichet unique vers une approche plus nuancée, traitant avec discernement les victimes mineures, qui sont une fraction importante des victimes de violences sexuelles ou basées. A la différence des victimes majeures un service direct adapté leur statut est rendu sous forme de bourse de scolarisation/formation, ainsi qu’un service indirect par l’intermédiaire des tuteurs pour qui des activités génératrices de revenus sont financés, avec comme finalité de leur permettre de prendre, dans un an, le relais du programme dans le financement de des études de leurs protégées


Findings
1.

La pertinence stratégique du programme est très robuste, du fait notamment de son alignement sur les priorités d’un pays où les violences sexuelles ou basées sur le genre sont une problématique qui se pose avec beaucoup d’acuité. Le PNUD, le BCNUDH, l’UNESCO et l’UNFPA, qui ont été partenaires de mise en œuvre de ce programme ont déjà piloté par le passé des projets de lutte contre les violences sexuelles. De la sorte, ils ont bénéficié l’expérience capitalisée à Tupinge Ubakaji. Sûrement grâce aux mécanismes de coordination et de suivi-évaluation, la lenteur connue au démarrage a été corrigée et le programme a été une réponse holistique dans la lutte contre les VSBG, ce qui a fort profité aux populations bénéficiaires.


2.

Efficience : Les standards de gestion de rang international du PNUD, et des autres agences parties prenantes, ont favorisé une optimisation du rapport coût-avantage du programme. Malgré une perte de change de 2,5 de dollar, les résultats relevés ci-dessus ont quand pu être sécurisés. Des arbitrages stratégiques régulièrement rendus sur le programme ont certes contribué à ce profil d’efficience. L’efficience globale du programme a cependant pu être contrariée parfois par des limites opérationnelles comme la maîtrise insuffisante des procédures budgétaires UN source de lenteur dans les décaissements, ou encore les retards de démarrage liés à l’ambigüité initiale de l’ancrage institutionnel du programme. De même la ventilation inadéquate des finances, l’insuffisance des moyens pour les composantes Réinsertion et CCC ainsi que le manque d’implication de la partie nationale ont parfois poussé à émettre des doutes sur cette efficience.

 


3.

La finalité du programme était de contribuer à l’atténuation du phénomène des violences. Les résultats présentés ci-dessus sont certainement pour quelque chose dans la dynamique baissière notée entre 2013 et 2016, période où le nombre de cas de VSBG enregistré est passé de 15.532 à 1.734, soit une baisse de 112% sur la période et un reflux de 37% en rythme annuel


4.

Les conditions de mise en œuvre du programme, caractérisées par l’absence totale d’astreintes formelles de contreparties nationales, ne servent pas a priori la durabilité de Tupinge Ubakaji. Mieux, elles ont tendu à laisser s’épanouir un attentisme qui fait tout attendre du programme et plus généralement des partenaires financiers, sur des problématiques pourtant aussi régaliennes que la justice et la sécurité où s’inscrit la prise en charge des VSBG. Les APS et les techniciens en gestion de base de données mobilisés par le programme ne sont toujours pas budgétaires et se retirent ou risquent de le faire à la première opportunité.


Recommendations
1

Stabiliser au mieux le contenu et les stratégies du programme, tout en anticipant ses risques majeurs, en amont de son exécution

2

Rester dans un ancrage institutionnel clair, tout en donnant davantage de moyens à la partie nationale pour assurer une appropriation des résultats et envisager une bonne pérennité des acquis

3

Dans le volet juridique, poursuivre en la rééquilibrant progressivement la complémentarité des approches de type clinique juridique et Bureaux de consultation gratuite des barreaux

4

Poursuivre l’implantation des One Stop Center, tout en gardant une capacité d’action dans les zones reculées qui n’ont pas d’hôpitaux pour en abriter

5

Rééquilibrer les ressources à l’intérieur du paquet de services, au profit des volets jusqu’ici faiblement dotés

6

Consolider la gestion de la base de données et aider à la valoriser en y articulant une réelle capacité d’analyse au service d’une meilleure compréhension du phénomène des VSGB

7

Aller vers une sensibilisation de masse valant mise en œuvre de la stratégie de communication pour le changement de comportement

1. Recommendation:

Stabiliser au mieux le contenu et les stratégies du programme, tout en anticipant ses risques majeurs, en amont de son exécution

Management Response: [Added: 2017/12/18]

accepté

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/04/06]
PNUD 2018/03 Completed Le nouveau Programme élaboré avec la participation des acteurs nationaux et validé avec le bailleur et les agences sœurs a pris en compte cette recommandation dans sa stratégie d’intervention.
2. Recommendation:

Rester dans un ancrage institutionnel clair, tout en donnant davantage de moyens à la partie nationale pour assurer une appropriation des résultats et envisager une bonne pérennité des acquis

Management Response: [Added: 2017/12/18]

accepté

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/04/06]
PNUD 2018/03 Completed Cette recommandation a été prise en compte dans le nouveau document de projet en cours de validation. La double tutelle du projet entre le Ministère de Justice et Droits Humains et Ministère de genre, famille et enfant a été resolu. Désormais, le Ministère de la femme, famille et enfant a été responsabilité conformément à la stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre
3. Recommendation:

Dans le volet juridique, poursuivre en la rééquilibrant progressivement la complémentarité des approches de type clinique juridique et Bureaux de consultation gratuite des barreaux

Management Response: [Added: 2017/12/18]

accepté 

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/08/09]
PNUD 2019/02 Initiated Déjà en 2017, le programme a commencé à signer des conventions avec les Barreaux pour concrétiser l’approche institutionnelle dans la prise en charge juridique et judiciaire. Cette approche sera privilégiée dans le cadre du nouveau programme en mixant avec l’approche cliniques juridiques
4. Recommendation:

Poursuivre l’implantation des One Stop Center, tout en gardant une capacité d’action dans les zones reculées qui n’ont pas d’hôpitaux pour en abriter

Management Response: [Added: 2017/12/18] [Last Updated: 2017/12/18]

accepté

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/08/09]
PNUD 2019/02 Initiated Le nouveau programme qui va démarrer au courant du Second trimestre 2018 prévoit l’implantation de 5 nouveaux one stop center et entend également continuer à appuyer les interventions dans les zones les plus reculées qui ne bénéficieront pas de la mise en place des OSC
5. Recommendation:

Rééquilibrer les ressources à l’intérieur du paquet de services, au profit des volets jusqu’ici faiblement dotés

Management Response: [Added: 2017/12/18]

accepté 

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/04/06]
PNUD 2018/03 Completed réalisé
6. Recommendation:

Consolider la gestion de la base de données et aider à la valoriser en y articulant une réelle capacité d’analyse au service d’une meilleure compréhension du phénomène des VSGB

Management Response: [Added: 2017/12/18] [Last Updated: 2017/12/18]

accepté

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Consolider la base de données pour en faire un outil de gestion et d’analyse sur les questions de VSBG
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/08/09]
PNUD 2019/02 Initiated Le nouveau programme entend consolider la gestion de la base de données afin qu’elle soit utilisée comme un outil d’analyse au service des acteurs œuvrant dans le domaine de la lutte contre les VSBG.
7. Recommendation:

Aller vers une sensibilisation de masse valant mise en œuvre de la stratégie de communication pour le changement de comportement

Management Response: [Added: 2017/12/18]

accepté

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Tenir compte de la recommandation dans le cadre du nouveau programme de lutte contre les violences basées sur le genre qui est en cours de formulation
[Added: 2017/12/29] [Last Updated: 2018/04/06]
PNUD 2018/03 Completed Grace aux fonds du programme VNU, les activités de sensibilisation ont été accentuées à partir du deuxième semestre 2017 par les volontaires communautaires en utilisant la stratégie de Communication pour le Changement de Comportement

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org