Evaluation finale de l?Effet « D?ici à 2018, les institutions et les populations des communes d?intervention assurent une meilleure gestion de l?environnement, des ressources naturelles et énergétiques, du cadre de vie, des conséquences des changements climatiques, des crises et catastrophes naturelles ».

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2014-2018, Benin
Evaluation Type:
Outcome
Planned End Date:
07/2017
Completion Date:
12/2017
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
50,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDR_Evaluation_Effet 6 UNDAF_Version Finale_19 05 2017.doc tor French 626.00 KB Posted 138
Download document Rapport dfinitif_Eval Effet 3 CPD 2014-2018_Version finale Z_13122017.pdf report French 2957.61 KB Posted 280
Title Evaluation finale de l?Effet « D?ici à 2018, les institutions et les populations des communes d?intervention assurent une meilleure gestion de l?environnement, des ressources naturelles et énergétiques, du cadre de vie, des conséquences des changements climatiques, des crises et catastrophes naturelles ».
Atlas Project Number: 00079540,00082668,00110492,00081357,00109593,00095249
Evaluation Plan: 2014-2018, Benin
Evaluation Type: Outcome
Status: Completed
Completion Date: 12/2017
Planned End Date: 07/2017
Management Response: Yes
UNDP Signature Solution:
  • 1. Poverty
  • 2. Governance
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.1.1 Capacities developed across the whole of government to integrate the 2030 Agenda, the Paris Agreement and other international agreements in development plans and budgets, and to analyse progress towards the SDGs, using innovative and data-driven solutions
  • 2. Output 2.2.1 Use of digital technologies and big data enabled for improved public services and other government functions
  • 3. Output 2.2.2 Constitution-making, electoral and parliamentary processes and institutions strengthened to promote inclusion, transparency and accountability
  • 4. Output 2.2.3 Capacities, functions and financing of rule of law and national human rights institutions and systems strengthened to expand access to justice and combat discrimination, with a focus on women and other marginalised groups
SDG Goal
  • Goal 16. Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels
  • Goal 17. Strengthen the means of implementation and revitalize the Global Partnership for Sustainable Development
SDG Target
  • 16.3 Promote the rule of law at the national and international levels and ensure equal access to justice for all
  • 16.5 Substantially reduce corruption and bribery in all their forms
  • 16.6 Develop effective, accountable and transparent institutions at all levels
  • 17.14 Enhance policy coherence for sustainable development
Evaluation Budget(US $): 50,000
Source of Funding: TRAC
Evaluation Expenditure(US $): 36,698
Joint Programme: No
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with Gouvernement, la FAO, le FEM, le PNUE
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Arnaud Gogan Consultant Principal gogarnaudchrist@gmail.com BENIN
Romaric Ehinnou Koutchika Consultant Associé akofoudi2004@yahoo.frail.com BENIN
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: PAM, UNICEF, ONUSIDA
Countries: BENIN
Comments:

Les partenaires avec lesquels nous menons conjointement cette evaluation interviennent egalement sur l'Effet qui est un Effet UNDAF

Lessons
1.

Les principales leçons d’expérience à retenir des interventions du PNUD sont les suivantes :


i. L’approche d’intervention en d’exécution par des ONG locales de proximité des populations expérimentée par le programme SGP a favorisé une bonne pénétration des populations pauvres (80% des ressources sont orientées sur le terrain) avec une visibilité des actions dans les communes. Les ONG locales ont ainsi amélioré leurs capacités opérationnelles ;


ii. Face aux défis et engagements vis-à-vis des partenaires financiers, la responsabilité du PNUD est pleinement engagée et dépasse un simple accompagnement du pays vers les sources de financement. Ainsi, la gestion directe des projets par la partie nationale comporte de risque de décrédibilisation du PNUD pour cause de non-respect des engagements des projets. A ces motifs, le PNUD doit continuer à garder le leadership dans la mise en oeuvre des projets qui engagent sa responsabilité tout en assurant le renforcement de capacité des acteurs de la partie nationale et le transfert progressif des compétences et responsabilité lorsqu’il s’assure que les conditions s’y prêtent. Ces conditions sont l’affirmation d’un leadership national stable, la maitrise des procédures de gestion ainsi que les outils et la mise en place de système de motivation pour les acteurs de la partie nationale. Le PNUD devra capitaliser et documenter ses acquis d’expérience et produire des modules de formation à exécuter au profit des acteurs nationaux.


iii. Le positionnement de la thématique « Crises et Catastrophes » entre la coordination du PNUD et l’Unité Environnement et Changement Climatique a été un frein à l’efficacité de sa mise en oeuvre. A titre illustratif, au sein du PNUD, les plans de contingences sont gérés par la coordination pendant que l’unité assure la responsabilité de la thématique. Il est important de revoir l’organisation et la position du PNUD par rapport à cette problématique, quoique pertinente à l’échelle nationale, pour élaborer une stratégie propre au PNUD et soucieuse de l’efficience et de la durabilité des interventions qui en découleront.


iv. Les projets contributeurs de l’effet n’ont réellement pas souffert du problème récurrent des contreparties nationales parce que cette contribution est attendue généralement en nature. La valeur de cette contrepartie en nature est directement intégrée au montage financier comme ressource propre


Findings
1.

Durant le cycle, plusieurs indicateurs de produits ont connus des évolutions par défaut de formulation ou par absence de données fiables pour les apprécier. Aussi certains indicateurs n’ont pas de relation évidente avec les indicateurs d’Effet. Ainsi, il n’est pas possible de partir de ces indicateurs de produits de mesurer les effets induits. Les diligences effectuées dans le cadre du CPD 2014-2018 en matière de coopération Sud-Sud sont essentiellement axées autour des renforcements des capacités des acteurs gestionnaires des projets (PNUD et Ministères) et à travers des participations à des ateliers et fora internationaux de haut niveau en Afrique et en Europe. Ces participations ont accru la visibilité du Bénin sur les problématiques des Changements Climatiques et de la gestion de l’Environnement. Aussi les qualités des résultats et des relations entre le PNUD et le Gouvernement du Bénin sur la thématique se sont significativement relevées. La conception et la mise en oeuvre de l’UNDAF 2014-2018 n’ont pas été associées aux exigences de la théorie du changement afin de faciliter l’appréciation des causes et effets des changements produits sur l’Effet. Cependant il est satisfaisant de constater que le PNUD se déploie depuis un passé récent à remédier à cette insuffisance. L’évaluation a essayé, avec l’appui des coordonnateurs des projets contributeurs, de reconstituer les théories du changement à l’ensemble des interventions du PNUD au profit de l’Effet 6 de l’UNDAF 2014-2018

La plupart des indicateurs de produits n’ont pas évolué entre décembre 2015 et juin 2016. Ceci s’explique globalement par le contexte socio politique qui a caractérisé le premier trimestre de l’année 2016 et une partie de son deuxième trimestre. Certains indicateurs de Produits n’ont pas de relation évidente avec les indicateurs d’Effet. Ainsi, il n’est pas possible de partir de ces indicateurs de produits pour renseigner les indicateurs d’Effet. Les indicateurs internationaux d’appréciation de l’environnement tels que l’Indice de Performance Environnementale (EPI), l’indice Mercer du cadre de vie et l'Indice de Développement Humain (IDH) se figurent pas la liste des indicateurs d’Effet et donc n’ont pas été préoccupants pour apprécier les avancées réalisées pendant la mise en oeuvre de l’UNDAF et sur le cycle. L’analyse des résultats de l’EPI pour le Bénin a révélé que le Bénin a reculé en quittant la 154ème place en 2014 pour la 166ème place en 2016 malgré les efforts d’intervention du PNUD et des autres agences du SNU. L’indice Mercer est un classement des villes selon la qualité et le coût de la vie. Selon cet indicateur, la ville de Cotonou occupe la 18ème place en Afrique (3ème en Afrique de l’ouest après Dakar et Accra). Elle occupe la 181ème place sur le plan mondial. Le Bénin figure parmi les pays qui affichent les plus faibles niveaux de développement humain au monde. Selon le rapport politique de croissance pro-pauvre, la longévité mesurée par l’espérance de vie à la naissance, est relativement satisfaisante au Bénin. Elle s’élève à 62,3 années pour une moyenne de 52,7 années en Afrique Subsaharienne en 2010. Par contre, le niveau d’éducation est sensiblement plus faible que celui des autres pays de l’Afrique au Sud du Sahara et les revenus moyens sont assez bas. La durée moyenne de scolarisation au Bénin est de l’ordre de 3,5 ans contre la moyenne de 4,5 ans pour la région et le revenu national brut par habitant (en PPA) se situe à 1,499 dollars US, alors que la moyenne régionale s’établit à 2,050 dollars US en 2010. Ces résultats montrent que l’indice de développement humain s’améliore au Bénin. Toutefois malgré ces progrès, le Bénin a perdu une place de 2014 à 2016 en quittant la 166ème à la 167ème place. Une comparaison du niveau de développement du Bénin par rapport aux autres pays de la sous-région nous indique que le niveau de développement du Bénin c’est dégradé


Recommendations
1

Renforcer le plaidoyer pour une meilleure appropriation nationale des acquis d’expérience

2

Améliorer la qualité interne des programmations conjointes et les assurant qu’elles soient plus structurées et fondées dans un cadre de formulation, d’identification, de suivi-évaluation plus réaliste et dans un style de partenariat stratégique avec les autres PTF (GIZ, Union Européenne, Coopération Suisse, Coopération Belge, Ambassade Royale des Pays-Bas, etc.).

3

Renforcer les capacités de la partie nationale à une plus grande mobilisation des ressources. La mission d’évaluation constate que la partie nationale n’est assez proactive à la recherche de financement 

4

Appuyer la production de données statistiques et d’indicateurs dans le secteur et au niveau local avec l’implication de tous les acteurs.

5

Veiller à l’intégration systématique du principe fondamental des Nations Unies de “ Ne laisser personne de côté” dans le cadre des initiatives du secteur, appuyées par le PNUD

1. Recommendation:

Renforcer le plaidoyer pour une meilleure appropriation nationale des acquis d’expérience

Management Response: [Added: 2017/12/19]

Le PNUD veillera à la prise en compte des activités des projets dans les PTA sectoriels et une systématisation du transfert des acquis aux structures nationales bénéficiaires ou parties prenantes avant la clôture des projets

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Veuillez à l’intégration des initiatives soutenues par le PNUD dans les Plans de Travail Annuel (PTA) des ministères sectoriels impliqués
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
Assurer le transfert systématique des réalisations aux structures nationales responsables
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
2. Recommendation:

Améliorer la qualité interne des programmations conjointes et les assurant qu’elles soient plus structurées et fondées dans un cadre de formulation, d’identification, de suivi-évaluation plus réaliste et dans un style de partenariat stratégique avec les autres PTF (GIZ, Union Européenne, Coopération Suisse, Coopération Belge, Ambassade Royale des Pays-Bas, etc.).

Management Response: [Added: 2017/12/19]

Le PNUD travaillera avec tous les partenaires intervenant dans le secteur pour garantir une meilleure optimisation de ses actions dans un cadre de complémentarité et de synergie

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Vulgariser les interventions du PNUD au sein du groupe thématique Cadre de Vie
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
Améliorer le ciblage et la consolidation des interventions du PNUD dans le cadre des actions des autres partenaires du secteur pour éviter la dispersion et le gaspillage
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
3. Recommendation:

Renforcer les capacités de la partie nationale à une plus grande mobilisation des ressources. La mission d’évaluation constate que la partie nationale n’est assez proactive à la recherche de financement 

Management Response: [Added: 2017/12/19]

Le PNUD renforcera son appui à la partie nationale pour lui permettre de saisir les opportunités qui s’offrent au pays dans le secteur

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Renforcer la capacité de la Partie Nationale dans la mobilisation des ressources surtout du Fonds Vert pour le Climat
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
Appuyer la participation de la Partie Nationale aux Conférences des Parties (CoP)
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
4. Recommendation:

Appuyer la production de données statistiques et d’indicateurs dans le secteur et au niveau local avec l’implication de tous les acteurs.

Management Response: [Added: 2017/12/19]

Le PNUD appuiera les ministères sectoriels et l’INSAE pour la prise en compte des données permettant de suivre la situation des différents indicateurs retenus, notamment dans le cadre des ODD.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appuyer la définition et la disponibilité des données pour les indicateurs ODD de l’environnement
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
Organiser un échange avec l’INSAE pour la prise en compte des indicateurs clés de l’environnement dans les enquêtes nationales
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
5. Recommendation:

Veiller à l’intégration systématique du principe fondamental des Nations Unies de “ Ne laisser personne de côté” dans le cadre des initiatives du secteur, appuyées par le PNUD

Management Response: [Added: 2017/12/19]

Le PNUD renforcera le leadership de la partie nationale dans la planification et la mise en œuvre des différentes activités et veillera à l’implication et à l’appropriation des communes ainsi que des bénéficiaires finaux

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Veuillez à l’implication et au leadership national dans l’élaboration de l’UNDAF/CPD
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated
Assurer l’alignement des interventions au niveau local sur les PDC
[Added: 2017/12/19]
PNUD 2018/12 Overdue-Initiated

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org