Evaluation de l'UNDAF 2014-2018

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2014-2018, Togo
Evaluation Type:
Final UNDAF
Planned End Date:
10/2017
Completion Date:
12/2017
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
40,000

Share

Title Evaluation de l'UNDAF 2014-2018
Atlas Project Number: 00050233
Evaluation Plan: 2014-2018, Togo
Evaluation Type: Final UNDAF
Status: Completed
Completion Date: 12/2017
Planned End Date: 10/2017
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.1. National and sub-national systems and institutions enabled to achieve structural transformation of productive capacities that are sustainable and employment - and livelihoods- intensive
  • 2. Output 1.3. Solutions developed at national and sub-national levels for sustainable management of natural resources, ecosystem services, chemicals and waste
  • 3. Output 1.5. Inclusive and sustainable solutions adopted to achieve increased energy efficiency and universal modern energy access (especially off-grid sources of renewable energy)
  • 4. Output 2.1. Parliaments, constitution making bodies and electoral institutions enabled to perform core functions for improved accountability, participation and representation, including for peaceful transitions
  • 5. Output 2.2. Institutions and systems enabled to address awareness, prevention and enforcement of anti-corruption measures across sectors and stakeholders
  • 6. Output 2.4. Frameworks and dialogue processes engaged for effective and transparent engagement of civil society in national development
  • 7. Output 2.6. Legal reform enabled to fight discrimination and address emerging issues (such as environmental and electoral justice
Evaluation Budget(US $): 40,000
Source of Funding: Coordination et Agences SNU
Evaluation Expenditure(US $): 20,000
Joint Programme: No
Mandatory Evaluation: No
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with UN Agencies
  • Joint with Agences SNU; Gouvernement du Togo
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Dr Kam Oleh International Team Leader
Assogba Kouassi National Evaluator
Tekou Koffi Blewussi National Evaluator
Dr Aguey Kpati National Evaluator
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: Ministère de la Planification et Ministères sectoriels
Countries: TOGO
Lessons
1.
  1. Leçons apprises
  • Résultats opérationnels

Leçon apprise 1 : L’UNDAF est un cadre programmatique stratégique qui ne précise pas les détails de la mise en œuvre des résultats stratégiques qu’il décrit. L’absence d’un plan opérationnel commun qui détaille les cibles annuelles pour la mise en œuvre des produits entraîne des difficultés dans le suivi des progrès des interventions des agences des NU. Par conséquent, l’évaluation ne permet pas de rapporter de manière cohérente et complète, les progrès réalisés par rapport à chacun des six produits de l’effet 2 vers l’atteinte des cibles.

  •  

Leçon apprise 2 : Globalement, la formulation des produits et des indicateurs ne se retrouvent pas, de manière systématique, dans les programmes de travail annuel des agences de mise en œuvre de l’UNDAF. Cela relèverait d’une insuffisance de synergie entre la conception de l’UNDAF et l’élaboration des programmes de travail des agences. De ce fait, il se pose le problème de l’évaluabilité des effets et de leurs produits déclinés dans la matrice des résultats du Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement 2014-2018. Cela affecte déjà la mise en œuvre de la matrice des résultats et par ricochet l’efficacité.

  • Coordination

Leçon apprise 3 : Les résultats financiers sont très partiels et ne prennent pas en compte des dépenses actualisées de certains produits particulièrement au niveau de l’Effet 2. Les difficultés rencontrées pour obtenir des données financières complémentaires et actualisées de chaque agence ont amené à prendre en compte que les dépenses incomplètes réalisées de 2014 à décembre 2016 et contenues dans le rapport annuel UNDAF 2016.

Leçon apprise 4 : L’absence d’un plan opérationnel commun et le manque de programmes conjoints rendent délicats la mise en œuvre des activités des organes de coordination

Leçon apprise 5 : La mise en place des organes de coordination par l’Equipe de pays contribue à la réalisation des processus de planification, de mise en œuvre et de suivi-évaluation de l’UNDAF, ainsi que l’harmonisation des pratiques opérationnelles du système des Nations Unies.

Leçon apprise 6 : Lorsque le mécanisme de coordination de l’UNDAF est arrimé au mécanisme de coordination de la SCAPE au niveau national, son efficacité est étroitement lié au bon,  fonctionnement du mécanisme de coordination de la SCAPE.

Leçon apprise 7 : La mobilité et/ou les départs du personnel et la mise en place d’un nouvel organigramme au niveau du ministère en charge de la planification entraînent l’affaiblissement de la coordination nationale du mécanisme de mise en œuvre de l’UNDAF

Leçon apprise 8 : Lorsque  les capacités opérationnelles des structures nationales sont faibles, cela limite le fonctionnement du Comité des programmes SNU-Gouvernement

Leçon apprise 9 : L’absence d’un plan opérationnel commun qui détaille les cibles annuelles pour la mise en œuvre de l’UNDAF entraîne des difficultés dans le suivi des progrès des interventions des agences du système des Nations Unies

 

 

 

  • Suivi - évaluation

Leçon apprise 10 : La programmation d’un dispositif institutionnel de suivi-évaluation dès la phase d’élaboration de l’UNDAF permet de faire des revues annuelles du plan d’actions de l’UNDAF et des évaluations indépendantes.

Leçon apprise 11 : Le renforcement des capacités des acteurs nationaux favorise la durabilité des résultats de l’UNDAF

Leçon apprise 12 : L’alignement de l’UNDAF à la SCAPE, aux politiques sectorielles et la modalité d’exécution nationale constituent des atouts importants pour la durabilité des résultats.

Leçon apprise 13 : L’absence de plans d’action commun ou de programmes conjoints rend difficile le suivi et l’évaluation de l’UNDAF

Leçon apprise 14 : Lorsque la matrice des résultats n’est pas élaborée selon le principe de la gestion axée sur les résultats, cela a des répercussions préjudiciables dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de l’UNDAF.

Leçon apprise 15 : La prise en compte des principes programmatique tels que le genre, l’approche Basée sur les Droits Humains dans l’élaboration des effets, produits et les indicateurs de l’UNDAF permet l’intégration des questions sexo-spécifiques et contribue à garantir le respect des droits humains pour les hommes et les femmes.

Leçon apprise 16 : Le SNU accompagne l’Etat du Togo dans l’atteinte de ses objectifs de développement, l’efficacité de cet accompagnement dépend du dynamisme du gouvernement et de la célérité avec laquelle il met en place les conditions institutionnels, politiques et financières. Lorsque ce leadership du gouvernement fait défaut, cela affecte les résultats de l’UNDAF.


Findings
1.

1- Des organes de coordination et de suivi évaluation de l’UNDAF ont été mis en place. Certains organes connaissent des problèmes de fonctionnement. La coordination et le suivi évaluation de l’UNDAF ont été rendus difficiles par l’absence d’un plan d’action commun et de programmes conjoints. Le remplacement de l’Unité de Gestion et de Coordination par la Section au niveau du Ministère de la Planification a rendue délicate la coordination des actions et la collaboration ASNU/Gouvernement. Le processus de mise en oeuvre de l’approche « DAO » par le SNU est effectif au Togo. Des actions ont été entreprises par la mise en place du BOS. Cette initiative s’inscrit dans le sens de « Unis dans l’Action ». L’effectivité du DAO est tributaire de la signature de la Note conceptuelle qui constitue un élément déclencheur du déroulement de tous les piliers. Néanmoins, des activités conjointes ont été menées par des agences.

2-La pertinence de l’UNDAF 2014-2018 a été démontrée des points de vue de son  adéquation aux besoins/priorités nationales, de son alignement aux principes  programmatiques des Nations Unies, de sa logique d’intervention par au cadre des résultats. L’UNDAF (2014-2018) s’aligne, sur les priorités nationales et les orientations du Gouvernement énoncées dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE 2013/2017), le Discours-programme du Chef de l’Etat, dans la déclaration
de Politique générale du Gouvernement et les OMD, la Déclaration du Millénaire et les Objectifs y afférents ainsi que sur les engagements internationaux et ceux relatifs aux droits de l’homme auxquels le Togo a souscrit. L’UNDAF a mis l’accent sur l’intégration des cinq principes de programmation (approche fondée sur les droits humains, égalité entre les sexes, environnement durable, gestion axée sur les résultats et développement des capacités), adaptés au contexte national. Mais, les produits des programmes pays des
agences ne sont pas toujours arrimés à la matrice des résultats de l’UNDAF.


Recommendations
1

Pour éliminer les difficultés d’adéquation entre les domaines d’actions de certaines agences et les objectifs ainsi que les interventions inscrites dans le Plan-cadre, une harmonisation est nécessaire entre les agences et il est donc souhaitable que, lors de la préparation du prochain cycle de l’UNDAF, les Groupes des Résultats de l’effet se mettent d’accord sur le contenu des formulations des produits ainsi que la fixation des indicateurs. Il est primordiale que les indicateurs soient formulés en prenant les mêmes indicateurs retenus au niveau national afin de faciliter la collecte des données et d’intégrer les données au circuit national sans toutefois oublier de veiller au caractère mesurable des indicateurs de sorte à montrer le niveau de contribution des NU.

2

Que les effets, produits, indicateurs et cibles de la matrice des résultats des programmes annuels de travail des agences de mise en œuvre de l’UNDAF soient liés étroitement aux effets, produits, indicateurs et cibles de l’UNDAF

3

Au regard des faiblesses liés à l’intégration des réfugiés, l’équipe de l’évaluation recommande au SNU en ce qui concerne l’effet1de :

  • procéder de la sorte que l’écriture du prochain document du Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement reflète les plans annuels de travail des agences de mise en œuvre de l’UNDAF ;
  • établir la relation entre le profil du réfugié et l’AGR qui lui conviendrait au mieux ; il est toutefois entendu que l’adulte a les capacités de ne faire que ce qu’il veut ;
  • faire la simulation de compte d’exploitation prévisionnelle qui détermine un fonds plancher à investir ;
  • prioriser les projets à caractère collectif au profit des réfugiés ;
  • responsabiliser une structure de communication qui coordonne la communication entre l’UNHCR et les autres parties prenantes ;
4

Dans le prochain UNDAF, il est nécessaire de prendre d’avantage en compte les questions de genre en intensifiant des actions en synergie avec les acteurs de la justice, de la sécurité, et de la santé pour la prévention et la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre et en rendant gratuits les soins médicaux aux victimes;

5

Elaborer des plans de travail des Effets, qui décrivent de façon détaillée les actions et les cibles annuelles planifiées pour chaque  agence par rapport aux différents produits, avec les ressources associées aux actions.

6

Le prochain UNDAF doit disposer d’une base de données des dépenses par agence et par effet, voire par produit à jour à la coordination, qui pourrait être utilisée dans la planification et le suivi de l’appui du SNU dans son ensemble .

7

Promouvoir la mise en œuvre concertée et complémentaire des actions de l’UNDAF et développer des programmes conjoints afin d’accroitre l’efficience et les impacts

8

Arrimer les programmes pays des agences SNU à la matrice des résultats de l’UNDAF afin de faciliter l’évaluation de la contribution du système des Nations Unies dans les objectifs de développement du Togo ;

9

Renforcer les capacités du BCR en ressources humaines pour assurer un meilleur suivi de l’UNDAF

10

Organiser des sessions de recyclage et de perfectionnement de l’équipe pays sur la GAR, mettre en place un dispositif d’assurance qualité.

1. Recommendation:

Pour éliminer les difficultés d’adéquation entre les domaines d’actions de certaines agences et les objectifs ainsi que les interventions inscrites dans le Plan-cadre, une harmonisation est nécessaire entre les agences et il est donc souhaitable que, lors de la préparation du prochain cycle de l’UNDAF, les Groupes des Résultats de l’effet se mettent d’accord sur le contenu des formulations des produits ainsi que la fixation des indicateurs. Il est primordiale que les indicateurs soient formulés en prenant les mêmes indicateurs retenus au niveau national afin de faciliter la collecte des données et d’intégrer les données au circuit national sans toutefois oublier de veiller au caractère mesurable des indicateurs de sorte à montrer le niveau de contribution des NU.

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Cette recommendation sera prise en compte lors de la préparation du prochain cycle de l’UNDAF et les Groupes des Résultats veilleront à formuler des indicateurs alignés sur les mêmes indicateurs retenus au niveau national afin de faciliter la collecte des données et d’intégrer les données au circuit national.

Key Actions:

2. Recommendation:

Que les effets, produits, indicateurs et cibles de la matrice des résultats des programmes annuels de travail des agences de mise en œuvre de l’UNDAF soient liés étroitement aux effets, produits, indicateurs et cibles de l’UNDAF

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Le PNUD pour sa part tiendra compte de cette recommendation lors de l'élaboration du CPD et de ses plans de travail biennaux, en veillant à un lien etroit entre les indicateurs et cibles de la matrice des résultats des programmes et les effets, produits, indicateurs et cibles de l’UNDAF.

Key Actions:

3. Recommendation:

Au regard des faiblesses liés à l’intégration des réfugiés, l’équipe de l’évaluation recommande au SNU en ce qui concerne l’effet1de :

  • procéder de la sorte que l’écriture du prochain document du Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement reflète les plans annuels de travail des agences de mise en œuvre de l’UNDAF ;
  • établir la relation entre le profil du réfugié et l’AGR qui lui conviendrait au mieux ; il est toutefois entendu que l’adulte a les capacités de ne faire que ce qu’il veut ;
  • faire la simulation de compte d’exploitation prévisionnelle qui détermine un fonds plancher à investir ;
  • prioriser les projets à caractère collectif au profit des réfugiés ;
  • responsabiliser une structure de communication qui coordonne la communication entre l’UNHCR et les autres parties prenantes ;
Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Le PNUD apporter sa contrikbution à la mise en oeuvre de cette recommendation, notamment en ce qui concerne le volet developpement et les AGR correspondant le mieux aux profils des réfugiés.

Key Actions:

4. Recommendation:

Dans le prochain UNDAF, il est nécessaire de prendre d’avantage en compte les questions de genre en intensifiant des actions en synergie avec les acteurs de la justice, de la sécurité, et de la santé pour la prévention et la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre et en rendant gratuits les soins médicaux aux victimes;

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Le PNUD prévoit une intensification de la prise en compte de la question du genre dans le prochain CPD. Une meilleure prise en compte de la prévention des VBG y sera inclue.

Key Actions:

5. Recommendation:

Elaborer des plans de travail des Effets, qui décrivent de façon détaillée les actions et les cibles annuelles planifiées pour chaque  agence par rapport aux différents produits, avec les ressources associées aux actions.

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Cette planification des cibles annuelles des effets par le PNUD sera faite dans le prochain CPD après l'atelier de priorisation de l'UNDAF et l'identification des effet auxquels le PNUD contribuera.

Key Actions:

6. Recommendation:

Le prochain UNDAF doit disposer d’une base de données des dépenses par agence et par effet, voire par produit à jour à la coordination, qui pourrait être utilisée dans la planification et le suivi de l’appui du SNU dans son ensemble .

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Le chargé de suivi évaluation du BCR, recruté par le PNUD, veillera à la mise en place de cette base de données des dépenses par agence, par effet et par produit.

Key Actions:

7. Recommendation:

Promouvoir la mise en œuvre concertée et complémentaire des actions de l’UNDAF et développer des programmes conjoints afin d’accroitre l’efficience et les impacts

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Le PNUD proposera des programmes conjoints pertinents lors de l'atelier de priorisation de l'UNDAF 2019-2019.

Key Actions:

8. Recommendation:

Arrimer les programmes pays des agences SNU à la matrice des résultats de l’UNDAF afin de faciliter l’évaluation de la contribution du système des Nations Unies dans les objectifs de développement du Togo ;

Management Response: [Added: 2018/01/08] [Last Updated: 2018/01/29]

Cette recommendation sera prise en compte lors de l'atelier de priorisation.

Key Actions:

9. Recommendation:

Renforcer les capacités du BCR en ressources humaines pour assurer un meilleur suivi de l’UNDAF

Management Response: [Added: 2018/01/29]

Cette recommendation est dejà en cours de mise en oeuvre avec le recrutement d'un spécialiste en suivi évaluation dédié au BCR. Au besoin, des capacités additionnelles seront mises à la disposition du BCR par le PNUD.

Key Actions:

10. Recommendation:

Organiser des sessions de recyclage et de perfectionnement de l’équipe pays sur la GAR, mettre en place un dispositif d’assurance qualité.

Management Response: [Added: 2018/01/29]

Le groupe de résultat Suivi-evaluation et les chargés de suivi-évaluation de toutes les agences seront mis à contribution pour ces sessions de recyclage et la mise en place d'un dispositif d'assurance qualité.

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org