Evaluation finale du projet Plateformes solaires pour la lutte contre la pauvreté

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2012-2017, Mauritania
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
02/2015
Completion Date:
03/2015
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
32,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDR_Évaluation_projet_PTFM-PNUD Mauritanie.doc tor French 141.50 KB Posted 476
Download document Rapport final Evaluation du Projet PTFM.pdf report French 2090.87 KB Posted 1350
Title Evaluation finale du projet Plateformes solaires pour la lutte contre la pauvreté
Atlas Project Number: 00061946
Evaluation Plan: 2012-2017, Mauritania
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 03/2015
Planned End Date: 02/2015
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.3. Solutions developed at national and sub-national levels for sustainable management of natural resources, ecosystem services, chemicals and waste
Evaluation Budget(US $): 32,000
Source of Funding: Projet
Evaluation Expenditure(US $): 28,500
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Alioune Tamchir Thiam M. SENEGAL
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: APAUS, UNDP
Countries: MAURITANIA
Lessons
Findings
Recommendations
1 Recommandation 1 : Pour ce qui est de la conception d?un programme national PTFM : ? au stade actuel des résultats de la recherche/développement menée en Mauritanie et ailleurs dans la sous-région, le choix technologique du module PTFM solaire nécessite d?être hybridé (avec d?autres sources d?énergie entrantes) avec des moulins non-solaire afin de faire face à l?urgence du besoin des populations en force motrice pour la mouture des graines ; ? la configuration du module de base de la PTFM devrait être adaptée au contexte car plusieurs composants (tels que les charges batteries 12 volts, le congélateur, le poste de soudure, le poste de pneumatique) ne se justifient pas tous pour les 2/3 des localités ciblées ; Par contre, le module complémentaire (système de pompage solaire pour l?hydraulique à des fins agricoles ou domestiques) devrait être largement diffusé pour répondre au besoin de développement du maraichage féminin (AGR) et d?amélioration du niveau nutritionnel des populations (y compris l?accès à l?eau potable) ; ? Le design et le coût actuels des abris pour les PTFM (villa de standing en pleine zone rurale) ne se justifient pas ; d?où la nécessité de revoir le volet génie civil qui grève lourdement le coût de revient d?un projet PTFM en Mauritanie ; et ? D?autres acteurs étatiques tels que les Ministères (en charge de la promotion féminine, de l?emploi, de la formation professionnelle, de l?environnement, etc.), et non étatiques tels que le secteur privé et les Institutions de microfinance devraient prendre une part active aussi bien dans la conception que dans la mise en ?uvre d?un programme national PTFM.
2 Pour garantir l?efficience et l?efficacité des actions futures, les stratégies de mise en ?uvre (y compris le dispositif d?intervention, de coordination et de pilotage) et de sortie (de l?Etat et des PTF) devront être dûment élaborées, de même que tout ce qui a trait aux questions environnementales. Ces stratégies devraient accorder particulièrement une attention sur la représentativité des femmes dans les instances de décision au niveau local et une veille sur l?appropriation de l?outil PTFM par les femmes afin d?avoir plus de revenus pour leur promotion économique.
3 : Un dispositif pour l?encadrement rapproché (voire de proximité) des populations bénéficiaires à travers un réseau d?animateurs ruraux relais serait incontournable pour un meilleur renforcement des capacités organisationnelles des populations bénéficiaires ; mais ceci n?exclut pas pour autant l?apport des Volontaires (du SNU ou du pays). En attendant la mise en place et la maturation d?un encadrement rapproché (relais locaux et/ou volontaires nationaux), il n?est pas conseillé de se passer de l?apport actuel du corps des VNU qu?il faudrait plutôt capitaliser
4 La formation des acteurs de mise en ?uvre (équipe du projet ou du programme), et des bénéficiaires ruraux devrait être au centre des préoccupations (et donc des affectations de budgets) pour garantir la durabilité des apports-bénéfices de la PTFM. Pour les acteurs de mise en ?uvre, la formation concerne pour l?essentiel les volets techniques liés à l?installation, au dimensionnement et au suivi de l?exploitation des PTFM. Pour les populations rurales bénéficiaires, la formation vise les aspects techniques élémentaires pour la gestion des PTFM, mais aussi les aspects organisationnels et les connaissances spécifiques concernant les AGR (Agriculture, commerce, etc) ainsi que l?alphabétisation fonctionnelle
1. Recommendation: Recommandation 1 : Pour ce qui est de la conception d?un programme national PTFM : ? au stade actuel des résultats de la recherche/développement menée en Mauritanie et ailleurs dans la sous-région, le choix technologique du module PTFM solaire nécessite d?être hybridé (avec d?autres sources d?énergie entrantes) avec des moulins non-solaire afin de faire face à l?urgence du besoin des populations en force motrice pour la mouture des graines ; ? la configuration du module de base de la PTFM devrait être adaptée au contexte car plusieurs composants (tels que les charges batteries 12 volts, le congélateur, le poste de soudure, le poste de pneumatique) ne se justifient pas tous pour les 2/3 des localités ciblées ; Par contre, le module complémentaire (système de pompage solaire pour l?hydraulique à des fins agricoles ou domestiques) devrait être largement diffusé pour répondre au besoin de développement du maraichage féminin (AGR) et d?amélioration du niveau nutritionnel des populations (y compris l?accès à l?eau potable) ; ? Le design et le coût actuels des abris pour les PTFM (villa de standing en pleine zone rurale) ne se justifient pas ; d?où la nécessité de revoir le volet génie civil qui grève lourdement le coût de revient d?un projet PTFM en Mauritanie ; et ? D?autres acteurs étatiques tels que les Ministères (en charge de la promotion féminine, de l?emploi, de la formation professionnelle, de l?environnement, etc.), et non étatiques tels que le secteur privé et les Institutions de microfinance devraient prendre une part active aussi bien dans la conception que dans la mise en ?uvre d?un programme national PTFM.
Management Response: [Added: 2015/04/13]

Recommandation pertinente. Prendre en compte cette dimension dans l?élaboration du programme national

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Elaboration du programme national avec un processus de concertation impliquant l?ensemble des acteurs et partenaires
[Added: 2015/04/21] [Last Updated: 2016/04/05]
Unité Pauvreté 2015/06 Completed History
2. Recommendation: Pour garantir l?efficience et l?efficacité des actions futures, les stratégies de mise en ?uvre (y compris le dispositif d?intervention, de coordination et de pilotage) et de sortie (de l?Etat et des PTF) devront être dûment élaborées, de même que tout ce qui a trait aux questions environnementales. Ces stratégies devraient accorder particulièrement une attention sur la représentativité des femmes dans les instances de décision au niveau local et une veille sur l?appropriation de l?outil PTFM par les femmes afin d?avoir plus de revenus pour leur promotion économique.
Management Response: [Added: 2015/04/13]

Recommandation pertinente et sera prise en compte dans la formulation du nouveau document de programme national

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Veiller à la prise en compte dans la proposition de document de programme national
[Added: 2015/04/21] [Last Updated: 2016/04/05]
Unité Pauvreté 2015/12 Completed History
3. Recommendation: : Un dispositif pour l?encadrement rapproché (voire de proximité) des populations bénéficiaires à travers un réseau d?animateurs ruraux relais serait incontournable pour un meilleur renforcement des capacités organisationnelles des populations bénéficiaires ; mais ceci n?exclut pas pour autant l?apport des Volontaires (du SNU ou du pays). En attendant la mise en place et la maturation d?un encadrement rapproché (relais locaux et/ou volontaires nationaux), il n?est pas conseillé de se passer de l?apport actuel du corps des VNU qu?il faudrait plutôt capitaliser
Management Response: [Added: 2015/04/13] [Last Updated: 2015/04/21]

Recommandation pertinente.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Continuer le suivi des PTFM en place pour assurer continuité de l?activité au niveau des populations
[Added: 2015/04/21] [Last Updated: 2016/04/05]
Unité Pauvreté 2015/12 Completed Tenant compte des ressources limitées du projet, il n?était pas possible de maintenir les VNU. L?APAUS assurera des missions régulières sur les sites de façon bimensuelle. History
4. Recommendation: La formation des acteurs de mise en ?uvre (équipe du projet ou du programme), et des bénéficiaires ruraux devrait être au centre des préoccupations (et donc des affectations de budgets) pour garantir la durabilité des apports-bénéfices de la PTFM. Pour les acteurs de mise en ?uvre, la formation concerne pour l?essentiel les volets techniques liés à l?installation, au dimensionnement et au suivi de l?exploitation des PTFM. Pour les populations rurales bénéficiaires, la formation vise les aspects techniques élémentaires pour la gestion des PTFM, mais aussi les aspects organisationnels et les connaissances spécifiques concernant les AGR (Agriculture, commerce, etc) ainsi que l?alphabétisation fonctionnelle
Management Response: [Added: 2015/04/13] [Last Updated: 2015/04/21]

Recommandation pertinente.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Intégrer cette dimension dans le document de programme national PTFM
[Added: 2015/04/21] [Last Updated: 2016/04/05]
Unité Pauvereté 2015/12 Completed Le document de programme devra faire ressortir clairement le budget affecté au renforcement des capacités des differents acteurs pour en garantir la mise en oeuvre History

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org