Évaluation à mi-parcours - Appui à un Système National d'Intégrité.

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2015-2020, Tunisia
Evaluation Type:
Mid Term Project
Planned End Date:
12/2015
Completion Date:
05/2016
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
10,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document FINAL_MidTerm_REPORT-May2016_Ornemark.pdf report English 2649.77 KB Posted 222
Download document ToR MTR NIS Project VF .pdf tor English 351.88 KB Posted 201
Title Évaluation à mi-parcours - Appui à un Système National d'Intégrité.
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2015-2020, Tunisia
Evaluation Type: Mid Term Project
Status: Completed
Completion Date: 05/2016
Planned End Date: 12/2015
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Democratic Governance
  • 2. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 2.2. Institutions and systems enabled to address awareness, prevention and enforcement of anti-corruption measures across sectors and stakeholders
Evaluation Budget(US $): 10,000
Source of Funding: Project
Evaluation Expenditure(US $): 15,582
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Charlotte Ørnemark Independant consultant charlotteornemark@gmail.com
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: TUNISIA
Lessons
Findings
Recommendations
1

Plus que réviser, faire une refonte du cadre de résultats et de ressources du projet (RRF), devenu en grande partie obsolète/non applicable, eu égard aux changements institutionnels opérés au niveau des gouvernements qui se sont succédés depuis le démarrage de l'intervention du PNUD pour la mise en place d'un Système National d'Intégrité. Cette refonte devrait passer par (i) une clarification de la théorie de changement du projet avec les acteurs clé concernés, (ii) le renforcement de l'intégration du projet avec les autres interventions du PNUD, notamment dans le domaine de la gouvernance démocratique (élections, parlement, justice transitionnelle, réforme sécuritaire et gestion des crises, décentralisation, société civile, etc.), (iii) le renforcement des partenariats y compris avec les organisations de la société civile, (iv) l'utilisation d'une approche genre, (v) l'affinement du ciblage et (vi) l'intégration de la gestion des connaissances comme un résultat attendu sur le RRF afin de favoriser l'apprentissage et la documentation des leçons apprises. 

2

Favoriser une mise en oeuvre qui soit flexible et fluide, afin de pouvoir répondre en temps utile, aux changements qui peuvent survenir au niveau du contexte et des priorités nationales. Opter, autant que faire se peut, pour des procédures de mise en oeuvre simplifiées et des stratégies/mécansimes d'accélération, afin de parer aux retards causés par des lourdeurs administratives évitables.

3

Mettre en place des SOPs clairs, définissant les rôles et les responsabilités des gestionnaires du projet/services d'appui/conseil du bureau, à différents niveaux. Ces SOPs devraient clairement présenter les mécanismes de coordination au sein du PNUD (bureau de pays et bureau régional) et avec les partenaires techniques et financiers. 

1. Recommendation:

Plus que réviser, faire une refonte du cadre de résultats et de ressources du projet (RRF), devenu en grande partie obsolète/non applicable, eu égard aux changements institutionnels opérés au niveau des gouvernements qui se sont succédés depuis le démarrage de l'intervention du PNUD pour la mise en place d'un Système National d'Intégrité. Cette refonte devrait passer par (i) une clarification de la théorie de changement du projet avec les acteurs clé concernés, (ii) le renforcement de l'intégration du projet avec les autres interventions du PNUD, notamment dans le domaine de la gouvernance démocratique (élections, parlement, justice transitionnelle, réforme sécuritaire et gestion des crises, décentralisation, société civile, etc.), (iii) le renforcement des partenariats y compris avec les organisations de la société civile, (iv) l'utilisation d'une approche genre, (v) l'affinement du ciblage et (vi) l'intégration de la gestion des connaissances comme un résultat attendu sur le RRF afin de favoriser l'apprentissage et la documentation des leçons apprises. 

Management Response: [Added: 2016/12/17] [Last Updated: 2016/12/17]

La pertinence du cadre de résultats et de ressources du projet a en effet fait l'objet d'une série de réflexions au niveau du bureau de pays et avec les acteurs clé concernés siégeant au comité de pilotage au fur et à mesure de l'évolution du projet, dans un contexte particulièrement mouvant. Compte tenu du fait que l'évaluation à mi-parcours ait été conduite avec un certain décalage et que la fin du projet est prévue pour décembre 2016, un nouveau projet de renforcement de la redevabilité publique, capitalisant sur les leçons apprises du projet actuel et mettant en oeuvre les recommandations de la présente évaluation à mi-parcours, a été conçu de manière inclusive et participative, engageant l'ensemble des parties prenantes, y compris les organisations de la société civile. Ceci a permis de repenser la théorie de changement de la continuité d'un appui, cette fois-ci intégré, du PNUD dans le domaine de la lutte contre la corruption, de mettre en place une stratégie de partenariats consensuelle, affiner le ciblage, renforcer/repenser les partenariats, mettre en place une batterie adaptée d'indicateurs SMART pour le suivi des réalisations y compris liées au genre, et d'intégrer la gestion des connaissances comme un levier pour le renforcement de l'apprentissage et comme un instrument d'ajustement et de réorientation des actions et des résultats attendus. Le nouveau projet a été conçu en intégrant les sept critères de qualité programmatiques endossés dans le nouveau PPM. Finalisé en juin, il a concrètement démarré en septembre.

Key Actions:

2. Recommendation:

Favoriser une mise en oeuvre qui soit flexible et fluide, afin de pouvoir répondre en temps utile, aux changements qui peuvent survenir au niveau du contexte et des priorités nationales. Opter, autant que faire se peut, pour des procédures de mise en oeuvre simplifiées et des stratégies/mécansimes d'accélération, afin de parer aux retards causés par des lourdeurs administratives évitables.

Management Response: [Added: 2016/12/17]

Le nouveau projet, tel que conçu, se propose d'être flexible/modulaire, en ligne avec les priorités nationales. Le projet, avec l'appui/conseil du bueau de pays, utilisera les règles/procédures applicables de nature à simplifier la mise en oeuvre des activités et à soutenir un avancement efficace/efficient des résultats opérationnels. Tous les mécanismes d'accélération existants seront utilisés à cet effet, à l'instar du "Accelerated delivery package".

Key Actions:

3. Recommendation:

Mettre en place des SOPs clairs, définissant les rôles et les responsabilités des gestionnaires du projet/services d'appui/conseil du bureau, à différents niveaux. Ces SOPs devraient clairement présenter les mécanismes de coordination au sein du PNUD (bureau de pays et bureau régional) et avec les partenaires techniques et financiers. 

Management Response: [Added: 2016/12/17]

Les rôles et les responsabilités ont été clarifiés dans le nouveau document de projet établi en appui à la redevabilité publique. De même, des initiatives de coordination avec le Programme Régional de Lutte Contre la Corruption ont été engagées et devraient permettre de renforcer le cadre de résultats et de ressources par des indicateurs communs favorisant le suivi intégré des résultats réalisés dans ce domaine.

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org