Evaluation Aires Marines Protegées

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2013-2017, Djibouti
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
03/2016
Completion Date:
11/2016
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
11,090

Share

Title Evaluation Aires Marines Protegées
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2013-2017, Djibouti
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 11/2016
Planned End Date: 03/2016
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Environment & Sustainable Development
  • 2. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.3. Solutions developed at national and sub-national levels for sustainable management of natural resources, ecosystem services, chemicals and waste
Evaluation Budget(US $): 11,090
Source of Funding: GEF
Evaluation Expenditure(US $): 11,090
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Gondo GBANYANGBE International Consultant
GEF Evaluation: Yes
GEF Project Title: Marine Protected Area
Evaluation Type: Terminal Evaluation
Focal Area: Biodiversity
Project Type: MSP
GEF Phase: GEF-4
GEF Project ID: 4049
PIMS Number: 4049
Key Stakeholders:
Countries: DJIBOUTI
Lessons
Findings
Recommendations
1

Mesures correctives pour la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du projet

A sa conception le projet ne prévoyait que 03 AMP mais il serait important de prendre en compte tous les 03 autres sites (le Golf de Ghoubbet, Sagallou et la plage des Sables blancs/Raissali) au regard de la situation actuelle et de l’importance des espèces aquatiques ainsi que des menaces de plus en plus pressantes sur la diversité biologique de ces 03 autres sites d’importance pour la conservation dans le pays ;

La possibilité de prolonger ce projet devrait être prise en compte par le  PNUD-FEM afin de capitaliser les acquis et étendre le projet aux 03 autres nouvelles AMP citées plus haut où la biodiversité marine est menacée ainsi que la biodiversité terrestre dans la mesure du possible ;

La mise en place d’une unité suivi-évaluation serait d’une importance capitale en vue d’assurer un suivi régulier des indicateurs du cadre logique pour s’assurer que le projet pourrait atteindre les résultats attendus ;

Dans le même ordre d’idée, prévoir une unité I.E.C (information-Education-Communication) demeure capitale afin d’assurer une meilleure visibilité des actions du PNUD-FEM et assurer une bonne communication entre les différentes parties prenantes ;

 

Le PNUD devra s’impliquer activement dans l’exécution des projets à travers :

  1. Le recrutement et la mise sous tutelle PNUD du personnel technique du projet (Coordonnateur National, Gestionnaire Comptable, Experts Nationaux, etc.) avec des TDR bien précis et une obligation de résultats ;
  1. Le recrutement d’un Conseiller Technique international pour organiser, coordonner et assurer un meilleur suivi de toutes les activités du projet ;

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités de la Direction de l’Environnement (évaluer les besoins en ressources humaines, en équipements, en modules de formation, mode et lieu de formation par catégorie de personnel, proposition de nouvel organigramme, etc.) ;

Appuyer la gouvernance institutionnelle, assurer une meilleure synergie entre les parties prenantes et faire en sorte que la volonté politique qui avait été exprimée par le Gouvernement à la conception du projet puisse être concrétisée à travers une mobilisation d’avantage de ressources financières surtout au niveau national en faveur de la protection des aires marines protégées (AMP) ainsi que de tous les autres sites à haute valeur de conservation de la biodiversité.

Prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer que le Gouvernement paie le montant de $US 200 000 prévue comme co-financement en espèces

2

Mesures visant à assurer le suivi ou à renforcer les avantages initiaux du projet

Des mesures règlementaires et organisationnelles en vue de rendre autonome et pérenniser les différents Comités de Veille et de Sages déjà installer dans les différentes localités environnantes des AMP. Ces comités qui ont été installés ont besoins de très clair termes de référence et un appui technique pour être réellement opérationnels ;

Dans toutes les AMP, les Eco-gardes ont été installés mais sans aucun statut ni mandat légalement reconnu, malgré les efforts qu’ils fournissent. Alors, il serait important de travailler activement avec le Gouvernement afin de donner à ces éco-gades un statut particulier (par exemple : statut paramilitaire et les intégrer dans la fonction publique sous la tutelle du Ministère de l’Environnement ;

Accorder un appui à la population locale vivant autour des AMP à travers la mise en place et le développement des activités génératrice de revenus en faveur des communautés à la base ;

Favoriser la formation des leaders communautaires sur l’importance des AMP et des espèces à haute valeur pour la conservation ;

Mettre en place un cadre de gouvernance où toutes les parties devront se concerter sur les questions institutionnelles et surtout de mobilisation de ressources sur le long terme, notamment les secteurs du tourisme, de la pêche, la marine, les garde-côtes,  l’environnement et les autres partenaires privés ;

 

3

Propositions relatives aux orientations futures favorisant les principaux objectifs

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités institutionnelles, techniques et financières de la direction de l’Environnement (DATE) pour la rendre capable de répondre efficacement à sa mission.

La validation et l’opérationnalisation du nouvel code de conduite élaboré par le projet AMP sur les requins baleine et les tortues marines demeure une nécessité afin que ce document serve de base pour tous les opérateurs surtout des secteurs du tourisme et de la pêche afin de réduire les menace sur ces deux espèces ;

 

 

Le nouvel code de la pêche devra aussi être validé et approuvé par l’autorité compétente en vue d’assurer une gestion rationnelle et durable des ressources du secteur ;

 

Il serait important dans tous les cas de mettre en place un cadre règlementaire pour favoriser la création des associations communautaires (organisations communautaires à la base-OCB) et les inciter à fonctionner de manière autonome afin de pérenniser les acquis du projet. Le projet devra appuyer ces OCB à obtenir un statut, un règlement intérieur et un agrément auprès des autorités compétentes au niveau de l’Etat.

Organiser un atelier national sur les AMP en y conviant toutes les parties prenantes et susciter la mise en place d’un fonds spécialement dédié à la conservation des AMP.

Organiser le plutôt que possible une réunion regroupant toutes les parties prenantes avec les gestionnaires des AMP afin de mettre en place des mesures permettant de valoriser les acquis du projet AMP et réfléchir sur les modalités de résolutions de conflits autour des différents intérêts (tourisme – pêche – environnement).

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités institutionnelles, techniques et financières de la direction de l’Environnements  (DATE) pour la rendre capable de répondre efficacement à sa mission.

1. Recommendation:

Mesures correctives pour la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du projet

A sa conception le projet ne prévoyait que 03 AMP mais il serait important de prendre en compte tous les 03 autres sites (le Golf de Ghoubbet, Sagallou et la plage des Sables blancs/Raissali) au regard de la situation actuelle et de l’importance des espèces aquatiques ainsi que des menaces de plus en plus pressantes sur la diversité biologique de ces 03 autres sites d’importance pour la conservation dans le pays ;

La possibilité de prolonger ce projet devrait être prise en compte par le  PNUD-FEM afin de capitaliser les acquis et étendre le projet aux 03 autres nouvelles AMP citées plus haut où la biodiversité marine est menacée ainsi que la biodiversité terrestre dans la mesure du possible ;

La mise en place d’une unité suivi-évaluation serait d’une importance capitale en vue d’assurer un suivi régulier des indicateurs du cadre logique pour s’assurer que le projet pourrait atteindre les résultats attendus ;

Dans le même ordre d’idée, prévoir une unité I.E.C (information-Education-Communication) demeure capitale afin d’assurer une meilleure visibilité des actions du PNUD-FEM et assurer une bonne communication entre les différentes parties prenantes ;

 

Le PNUD devra s’impliquer activement dans l’exécution des projets à travers :

  1. Le recrutement et la mise sous tutelle PNUD du personnel technique du projet (Coordonnateur National, Gestionnaire Comptable, Experts Nationaux, etc.) avec des TDR bien précis et une obligation de résultats ;
  1. Le recrutement d’un Conseiller Technique international pour organiser, coordonner et assurer un meilleur suivi de toutes les activités du projet ;

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités de la Direction de l’Environnement (évaluer les besoins en ressources humaines, en équipements, en modules de formation, mode et lieu de formation par catégorie de personnel, proposition de nouvel organigramme, etc.) ;

Appuyer la gouvernance institutionnelle, assurer une meilleure synergie entre les parties prenantes et faire en sorte que la volonté politique qui avait été exprimée par le Gouvernement à la conception du projet puisse être concrétisée à travers une mobilisation d’avantage de ressources financières surtout au niveau national en faveur de la protection des aires marines protégées (AMP) ainsi que de tous les autres sites à haute valeur de conservation de la biodiversité.

Prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer que le Gouvernement paie le montant de $US 200 000 prévue comme co-financement en espèces

Management Response: [Added: 2016/11/17]

Le management a déjà pris en compte  de toutes les recommandations  qui seront étudiées en détails lors dans la préparation du document de la seconde phase du projet.  Les études d’identification sont en cours de finalisation pour la deuxième phase. Une expertise internationale est envisagé pour la deuxième phase. Le budget du projet pour la deuxième phase est  de 3.2 M $. Il sera difficile de faire valoir le paiement de 200.000 $

 

Key Actions:

2. Recommendation:

Mesures visant à assurer le suivi ou à renforcer les avantages initiaux du projet

Des mesures règlementaires et organisationnelles en vue de rendre autonome et pérenniser les différents Comités de Veille et de Sages déjà installer dans les différentes localités environnantes des AMP. Ces comités qui ont été installés ont besoins de très clair termes de référence et un appui technique pour être réellement opérationnels ;

Dans toutes les AMP, les Eco-gardes ont été installés mais sans aucun statut ni mandat légalement reconnu, malgré les efforts qu’ils fournissent. Alors, il serait important de travailler activement avec le Gouvernement afin de donner à ces éco-gades un statut particulier (par exemple : statut paramilitaire et les intégrer dans la fonction publique sous la tutelle du Ministère de l’Environnement ;

Accorder un appui à la population locale vivant autour des AMP à travers la mise en place et le développement des activités génératrice de revenus en faveur des communautés à la base ;

Favoriser la formation des leaders communautaires sur l’importance des AMP et des espèces à haute valeur pour la conservation ;

Mettre en place un cadre de gouvernance où toutes les parties devront se concerter sur les questions institutionnelles et surtout de mobilisation de ressources sur le long terme, notamment les secteurs du tourisme, de la pêche, la marine, les garde-côtes,  l’environnement et les autres partenaires privés ;

 

Management Response: [Added: 2016/11/17]

Le Management prend note de toutes les recommandations qui seront étudiées en détail lors de la finalisation du nouveau document de projet en cours d’élaboration pour la seconde phase.  Les activités génératrices de revenus, les formations communautaires et la gouvernance des aires marines sont éléments important qui ont été retenus dans la deuxième phase. Le modèle de éco-gardes sera aussi reconsidérer lors de la deuxième phase

Key Actions:

3. Recommendation:

Propositions relatives aux orientations futures favorisant les principaux objectifs

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités institutionnelles, techniques et financières de la direction de l’Environnement (DATE) pour la rendre capable de répondre efficacement à sa mission.

La validation et l’opérationnalisation du nouvel code de conduite élaboré par le projet AMP sur les requins baleine et les tortues marines demeure une nécessité afin que ce document serve de base pour tous les opérateurs surtout des secteurs du tourisme et de la pêche afin de réduire les menace sur ces deux espèces ;

 

 

Le nouvel code de la pêche devra aussi être validé et approuvé par l’autorité compétente en vue d’assurer une gestion rationnelle et durable des ressources du secteur ;

 

Il serait important dans tous les cas de mettre en place un cadre règlementaire pour favoriser la création des associations communautaires (organisations communautaires à la base-OCB) et les inciter à fonctionner de manière autonome afin de pérenniser les acquis du projet. Le projet devra appuyer ces OCB à obtenir un statut, un règlement intérieur et un agrément auprès des autorités compétentes au niveau de l’Etat.

Organiser un atelier national sur les AMP en y conviant toutes les parties prenantes et susciter la mise en place d’un fonds spécialement dédié à la conservation des AMP.

Organiser le plutôt que possible une réunion regroupant toutes les parties prenantes avec les gestionnaires des AMP afin de mettre en place des mesures permettant de valoriser les acquis du projet AMP et réfléchir sur les modalités de résolutions de conflits autour des différents intérêts (tourisme – pêche – environnement).

Mettre en place un véritable programme de renforcement des capacités institutionnelles, techniques et financières de la direction de l’Environnements  (DATE) pour la rendre capable de répondre efficacement à sa mission.

Management Response: [Added: 2016/11/17]

Le Management prend note de toutes les recommandations qui seront  étudiées en détail lors de la finalisation du nouveau document de projet en cours d’élaboration pour la seconde phase.  Un atelier de validation des activités de deuxième phase est prévu en  décembre  2016, le cadre réglementaire régissant les AMP seront évoqué lors de cet atelier.

 

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Le processus de formulation de la deuxième phase du projet a débuté. La réflexion s'oriente vers i) la consolidation des acquis de la première phase en matière des AMP ii) la gouvernance entre les acteurs et utilisateurs des AMP y compris le renforcement des capacités des institutions et des communautés et iii) la mise en place d'un mécanisme de financement durable pour la gestion des AMP et les communautés. Un atelier regroupant l'ensemble des parties prenantes sera organisé pour valider le contenu du projet.
[Added: 2016/11/17] [Last Updated: 2017/10/30]
Equipe de formulation du PPG 2017/10 Completed History
Le processus de formulation de la deuxième phase du projet a débuté. La réflexion s'oriente vers i) la consolidation des acquis de la première phase en matière des AMP ii) la gouvernance entre les acteurs et utilisateurs des AMP y compris le renforcement des capacités des institutions et des communautés et iii) la mise en place d'un mécanisme de financement durable pour la gestion des AMP et les communautés. Un atelier regroupant l'ensemble des parties prenantes sera organisé pour valider le contenu du projet.
[Added: 2016/11/17] [Last Updated: 2017/10/30]
Equipe de formulation du PPG 2017/10 Completed Le nouveau projet a été formulé et soumis au FEM pour validation. History
Le processus de formulation de la deuxième phase du projet a débuté. La réflexion s'oriente vers i) la consolidation des acquis de la première phase en matière des AMP ii) la gouvernance entre les acteurs et utilisateurs des AMP y compris le renforcement des capacités des institutions et des communautés et iii) la mise en place d'un mécanisme de financement durable pour la gestion des AMP et les communautés. Un atelier regroupant l'ensemble des parties prenantes sera organisé pour valider le contenu du projet.
[Added: 2016/11/17] [Last Updated: 2017/10/30]
Equipe de formulation du PPG 2017/10 Completed History

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org