Programme d Actions Nationales d Adaptation aux changements climatiques (PANA) des secteurs de l agriculture

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2014-2018, Niger
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
07/2016
Completion Date:
08/2016
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
30,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TERMES DE REFERENCE PANA-ACDI.pdf tor French 679.08 KB Posted 193
Download document Rapport final Evaluation finale PANA ACDI.pdf report French 1676.71 KB Posted 193
Title Programme d Actions Nationales d Adaptation aux changements climatiques (PANA) des secteurs de l agriculture
Atlas Project Number: 58080
Evaluation Plan: 2014-2018, Niger
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 08/2016
Planned End Date: 07/2016
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Environment & Sustainable Development
  • 2. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.1. National and sub-national systems and institutions enabled to achieve structural transformation of productive capacities that are sustainable and employment - and livelihoods- intensive
Evaluation Budget(US $): 30,000
Source of Funding: 62040 - GEF Cost-Sharing Activities
Evaluation Expenditure(US $): 10,664
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Roger Bila Kaboré Consultant International mhouaga2000@yahoo.fr
GEF Evaluation: Yes
GEF Project Title: Programme dâ??Actions Nationales dâ??Adaptation aux changements climatiques (PANA) des secteurs de lâ??agriculture
Evaluation Type: Terminal Evaluation
Focal Area: Climate Change
Project Type: FSP
GEF Phase: GEF-4
GEF Project ID:
PIMS Number: 3826
Key Stakeholders:
Countries: NIGER
Comments:

Evaluation finale du projet PANA résilience au secteur agricole - ACDI

Lessons
1.

1. Sur  l’activité de production et diffusion de semences améliorées résistantes à la sècheresse :

  • La pratique a reçu un bon accueil du fait que les paysans et les services techniques sont à la recherche de solutions d’adaptation aux risques climatiques et de gestion de la fertilité des sols.
  • L’appui en intrants a été un facteur de réussite.
  • Certaines activités entrant dans le cadre de la multiplication de semences sont prises en charges par les communes, ce qui est un gage de durabilité et de pérennisation.
  • L’approche de « faire-faire », de « tâche d’huile » de dialogue et de gestion adaptative/participative des bénéficiaires a été opérante et a permis l’adoption des technologies d’adaptation grâce à la formation des bénéficiaires.
  • Les conditions de durabilité du projet sont créées avec l’implication plus forte des multiplicateurs de semences, l’intégration du changement climatique fans les plans de développement communaux et le renforcement des capacités des groupements de producteurs.
  • Les activités génératrices de revenus (AGR) répondent véritablement à une attente et un besoin des populations qui en tirent de grands bénéfices.
  • La capacité financière des producteurs est trop faible pour leur permettre d’accéder facilement aux intrants, aux équipements agricoles et aux techniques d’irrigation.
  • Les moyens humains, matériels et financiers sont insuffisants pour une diffusion et extension des semences améliorées.

 

2. Sur l’utilisation des téléphones portables pour la diffusion des informations agro météorologiques :

  • La bonne collaboration des services de la météorologie nationale et des opérateurs de téléphonie est nécessaire et indispensable pour un fonctionnement efficace et efficient du système.
  • Les paysans observateurs de pluviomètres ont manifesté une forte adhésion à la pratique en acceptant notamment de supporter le coût de la communication pour transmettre les informations pluviométriques par SMS.
  • L’engagement des communes à pérenniser la pratique, en incluant la prise en charge des coûts de communication et même l’achat de nouveaux téléphones dans leurs budgets.
  • L’analphabétisme des paysans observateurs de pluviomètres a été un grand handicap et une contrainte majeure au cours du projet et en sera encore à l’avenir.
  • La faiblesse de la couverture téléphonique dans certaines zones d’intervention du projet constitue aussi une forte contrainte la prospérité et l’expansion de la pratique.

2.

3. Sur le maraîchage a eu également ses leçons et bonnes pratiques :

  • Le maraîchage a reçu un bon accueil du fait que les paysans et les services techniques sont à la recherche de solutions d’adaptation aux risques climatiques et de gestion de la fertilité des sols.
  • L’encadrement et le suivi apportés par le projet ont permis aux maraîchers de bénéficier de tous les conseils nécessaires dans la mise en œuvre de leur activité de maraîchage.
  • Il y a eu une forte implication des femmes qui sont les plus vulnérables aux effets des changements climatiques.
  • Les femmes ont acquis un leadership grâce aux revenus qu’elles tirent de l’activité de maraîchage et leur organisation en groupement.
  • Toutefois, les superficies affectées aux bénéficiaires sont petites, ainsi que le nombre de bénéficiaires par rapport aux demandeurs.

 

4. Sur l'embouche :

  • Les activités d’embouche et de reconstitution de cheptel connaissent un succès au niveau des femmes qui les pratiquent.
  • Les bénéficiaires maîtrisent les techniques et les cycles de renouvellement des animaux.
  • Les femmes tirent un bénéfice qui leur permet de maintenir l’équilibre familial et d’investir dans d’autres AGR.
  • Tous les groupements ayant bénéficié de l’appui du projet continuent à perpétuer les activités.

Findings
1.

1. Le projet PANA-Résilience-MAECD a eu un impact important sur les conditions de vie des populations : amélioration des rendements, des revenus, de la sécurité alimentaire, de l’accès à l’eau potable, de la santé et de l’éducation. Il est pertinent car il est aligné au PDES, aux OMD/ODD, à l’UNDAF, etc.
2. Les paysans, confrontés aux effets des changements climatiques, ont imaginé et utilisent des connaissances de leur terroir pour s’y adapter. Il est important de prendre en compte ces pratiques endogènes, à conjuguer avec les connaissances exogènes.
3. La question du développement doit être appréhendée sous l’angle de la connexion des filières entre elles et au marché local, régional et international. Il faut donc que les questions en amont et en aval de la production soient traitées, notamment les questions d’approvisionnement, de commercialisation et de transformation.
4. La mise en œuvre du projet a mis en exergue des difficultés spécifiques et des besoins nouveaux, qui, s’ils ne sont pas pris en considération, pourraient plomber l’atteinte des objectifs
5. Le projet PANA-Résilience-MAECD est en fin de phase. Des activités devraient se poursuivre en dépit de la fin du projet, en attendant le début de la prochaine phase. Les activités en cours ont besoin d’un suivi de la part des services techniques pour se poursuivre conséquemment
6. Le projet a promu des AGR qui ont reçu un bon accueil de la part des populations. Celles-ci ont sollicité prioritairement leur reconduction.
7. L’utilisation des semences améliorée promue par le projet a eu des résultats tangibles sur l’amélioration des rendements et des revenus. Les populations ont souhaité leur reconduction prioritaire.


Recommendations
1

Renouveler le projet PANA-Résilience-MAECD, au vu du bon accueil que les populations bénéficiaires lui ont réservé, compte tenu de l’important impact qu’il a eu dans l’amélioration des conditions de vie des paysans, et en considération de l’épanouissement des femmes qu’il a provoqué.

2

Prendre en compte et valoriser, dans les interventions futures du projet dans le domaine des changements climatiques, les connaissances, pratiques et techniques endogènes, déjà utilisées par les producteurs pour s’adapter aux effets des changements climatiques. Cet existant endogène devra ensuite être capitalisé, valorisé et vulgarisé.

3

Fixer, lors de la formulation de la phase suivante du projet, des objectifs de développement qui dépassent les questions d’autoconsommation et de subsistance alimentaire pour viser la puissance alimentaire, la conquête des marchés locaux, régionaux, voire internationaux. Pour ce faire, il est recommandé de créer une chaîne de valeur, une interconnexion des filières se situant en amont et en aval de la production maraîchère et de l’embouche/reconstitution de cheptel. Il est ainsi suggéré de prendre en compte les problèmes de transports des produits agricoles, d’approvisionnement en intrants, de commercialisation et de  transformation des produits maraîchers et animaux.

4

Considérer positivement certaines requêtes spécifiques des producteurs et des agents des services techniques partenaires, à savoir :

 - Des machines à broyer la paille pour les éleveurs. Des fascicules en langue à l’usage des producteurs de semences.

- Le relèvement des perdiem donnés par le PNUD à la hauteur de ceux payés par l’Etat

5

Le suivi-supervision des activités du projet : il est nécessaire que pendant la phase transitoire, un suivi-supervision des activités mises en œuvre par le projet puisse toujours être développées par la CNEDD et le PNUD pour apporter des conseils, un soutien et une assistance techniques aux populations. Ainsi, les populations ne seront pas brusquement laissées à elles même, et cela permettra d’aider à trouver des solutions à des problèmes qui ne manqueront d’apparaitre.

6

Le développement des AGR : Les AGR sont des activités très sollicitées par les populations par ce qu’elles leurs procurent des revenus avec lesquels elles résolvent leurs problèmes de santé, d’alimentation et d’éducation des enfants. Ces AGR devraient donc continuer à être soutenues.

7

L'utilisation des semences améliorées a eu, comme on l’a vu, une incidence positive sur l’accroissement des rendements et revenus agricoles, sur l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la résilience des populations. Il est indiqué, de ce point de vu, qu’il n’y ait d’interruption dans la pratique de l’activité. Un appoint dans ce domaine permettra de capitaliser et consolider les bonnes pratiques.

1. Recommendation:

Renouveler le projet PANA-Résilience-MAECD, au vu du bon accueil que les populations bénéficiaires lui ont réservé, compte tenu de l’important impact qu’il a eu dans l’amélioration des conditions de vie des paysans, et en considération de l’épanouissement des femmes qu’il a provoqué.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Le Gouvernement, avec l’appui du PNUD, envisage de consolider et d’étendre les acquis du projet à d’autres communes en tenant compte des questions d’urgence.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Formuler un document de programme national (Prodoc) d’adaptation au changement climatique à soumettre aux partenaires (y compris au Fonds Vert pour le Climat), pour recherche de financement.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif CNEED 2018/12 Overdue-Initiated Le processus de formulation a déjà été initié. Le document de programme national (Prodoc) d’adaptation au changement climatique devrait être disponible d'ici la fin de l'année. History
2. Recommendation:

Prendre en compte et valoriser, dans les interventions futures du projet dans le domaine des changements climatiques, les connaissances, pratiques et techniques endogènes, déjà utilisées par les producteurs pour s’adapter aux effets des changements climatiques. Cet existant endogène devra ensuite être capitalisé, valorisé et vulgarisé.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Cette recommandation est déjà prise en compte par le SE/CNEDD et ses partenaires, notamment au travers du Cadre de Concertation des acteurs intervenant dans le domaine de l’adaptation au changement climatique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Prévoir, dans le Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique, une composante « Capitalisation, diffusion de bonnes pratiques »
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif du CNEDD 2018/12 Overdue-Initiated Le processus de formulation a déjà été initié. Une composante « Capitalisation, diffusion de bonnes pratiques » est prévue dans le document de programme national (Prodoc) d’adaptation au changement climatique qui devrait être disponible d'ici la fin de l'année. History
3. Recommendation:

Fixer, lors de la formulation de la phase suivante du projet, des objectifs de développement qui dépassent les questions d’autoconsommation et de subsistance alimentaire pour viser la puissance alimentaire, la conquête des marchés locaux, régionaux, voire internationaux. Pour ce faire, il est recommandé de créer une chaîne de valeur, une interconnexion des filières se situant en amont et en aval de la production maraîchère et de l’embouche/reconstitution de cheptel. Il est ainsi suggéré de prendre en compte les problèmes de transports des produits agricoles, d’approvisionnement en intrants, de commercialisation et de  transformation des produits maraîchers et animaux.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Cette recommandation sera prise en compte lors de la formulation du Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Prévoir un volet «Promotion de chaines de valeur » dans le Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif du CNEDD 2018/12 Overdue-Initiated Le processus de formulation a déjà été initié. Une composante « Promotion de chaines de valeur » est prévue dans le document de programme national (Prodoc) d’adaptation au changement climatique qui devrait être disponible d'ici la fin de l'année. History
4. Recommendation:

Considérer positivement certaines requêtes spécifiques des producteurs et des agents des services techniques partenaires, à savoir :

 - Des machines à broyer la paille pour les éleveurs. Des fascicules en langue à l’usage des producteurs de semences.

- Le relèvement des perdiem donnés par le PNUD à la hauteur de ceux payés par l’Etat

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Les questions d’équipement en broyeurs de paille et de fascicules seront prises en compte lors de la formulation du Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique.

Le rehaussement du taux de perdiem ne relève pas du Projet PANA, ni du PNUD mais du gouvernement et du SNU dans son ensemble.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Prendre en compte les besoins spécifiques des producteurs dans le Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique?
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif CNEED 2018/12 Overdue-Initiated Envisagé dans le cadre du Programme en cours de formulation. History
5. Recommendation:

Le suivi-supervision des activités du projet : il est nécessaire que pendant la phase transitoire, un suivi-supervision des activités mises en œuvre par le projet puisse toujours être développées par la CNEDD et le PNUD pour apporter des conseils, un soutien et une assistance techniques aux populations. Ainsi, les populations ne seront pas brusquement laissées à elles même, et cela permettra d’aider à trouver des solutions à des problèmes qui ne manqueront d’apparaitre.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Le PNUD et le SE/CNEDD ont convenu d’un retrait progressif du personnel d’encadrement devant assurer le suivi des activités du projet jusqu’en décembre 2016 (chargés d’appuis conseils CAC, VNUs, UGP).

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Maintenir les CAC à leur poste jusqu’en août 2016.
[Added: 2016/11/28]
Chargé de Programme, PNUD Unité de gestion du projet. 2016/08 Completed
Maintenir les VNU jusqu’en décembre 2016.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2017/02/28]
Chargé de Programme, PNUD Unité de gestion du projet 2016/12 Completed History
Maintenir l’UGP (Directrice nationale et Comptable) pour la période clôture du projet.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2017/02/28]
Chargé de Programme, PNUD Unité de gestion du projet. 2016/12 Completed History
6. Recommendation:

Le développement des AGR : Les AGR sont des activités très sollicitées par les populations par ce qu’elles leurs procurent des revenus avec lesquels elles résolvent leurs problèmes de santé, d’alimentation et d’éducation des enfants. Ces AGR devraient donc continuer à être soutenues.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Cette recommandation, qui est en relation étroite avec les acquis du projet, sera prise en compte lors de la formulation du Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Prévoir, dans le Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique, des composantes ambitieuses sur les AGR et les semences améliorées.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif CNEED 2018/12 Overdue-Initiated Envisagé dans le cadre du Programme en cours de formulation. History
7. Recommendation:

L'utilisation des semences améliorées a eu, comme on l’a vu, une incidence positive sur l’accroissement des rendements et revenus agricoles, sur l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la résilience des populations. Il est indiqué, de ce point de vu, qu’il n’y ait d’interruption dans la pratique de l’activité. Un appoint dans ce domaine permettra de capitaliser et consolider les bonnes pratiques.

Management Response: [Added: 2016/11/28]

Cette recommandation, qui est en relation étroite avec les acquis du projet, sera prise en compte lors de la formulation du Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Prévoir, dans le Prodoc du programme national d’adaptation au changement climatique, des composantes ambitieuses sur les AGR et les semences améliorées.
[Added: 2016/11/28] [Last Updated: 2018/01/09]
Abdou Soumaila, Team leader Résilience, PNUD Mahamane Lawali, Charge de Programme Environnement, PNUD Monsieur Kamayé Maazou, Secrétaire Exécutif CNEED 2018/12 Overdue-Initiated Envisagé dans le cadre du Programme en cours de formulation. History

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org