Evaluation mi-parcours - Tamkeen pour la promotion de la citoyenneté, le renforcement de la cohésion sociale et de la société civile

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2015-2020, Tunisia
Evaluation Type:
Mid Term Project
Planned End Date:
12/2019
Completion Date:
09/2019
Status:
Completed
Management Response:
No
Evaluation Budget(US $):
10,000

Le projet Tamkeen répond avec pertinence aux défis et enjeux du contexte tunisien. Ses thématiques d’intervention s’inscrivent au cœur des priorités et des besoins nationaux. Il répond également de manière très pertinente aux attentes de la société civile (SC)par son objectif de soutenir financièrement et techniquement de jeunes associations tunisiennes implantées dans les zones défavorisées, dans la mesure où ce double soutien leur permet de s’exercer en gestion de projet et de gagner en expérience et en crédibilité. L’appui aux OSC locales et proches de leurs communautés permet au porjet d’étendre son champ d’action et augmente la probabilité d’atteindre les populations les plus enclavées, que seules les petites associations bien implantées localement arrivent le mieux à approcher.

Le ciblage des zones les plus marginalisées, à fort potentiel de conflit, et les plus exposées aux risques sociaux, sociétaux, économiques et sécuritaires qui secouent le pays, renforce la pertinence et la cohérence du projet dans sa vocation à préserver la cohésion sociale par la promotion de la démocratie participative et de la citoyenneté active. Le ciblage du projet est d’autant plus pertinent qu’il porte une attention particulière à l’égalité des genres et à l’appui aux jeunes, deux catégories de la population apparentant aux groupes les plus vulnérables.

Le projet confirme ainsi le rôle primordial de la SC civile dans la consolidation démocratique, notamment à l’échelle locale. Les activités organisées par les OSC ont donné lieu à une dynamique positive où les barrières se sont brisées et les acteurs se sont rapprochés autour d’une vision commune et d’une approche participative. Cependant, l’impact généré par les interventions des OSC semble limité dans le temps et l’espace et demeure tributaire de leurs capacités à poursuivre leurs interventions. Sans les efforts continus des acteurs de la société civile pour former, sensibiliser, faire pression, rapprocher les visions, etc., les dynamiques positives que le projet a réussi à impulser jusque-là risquent de disparaître avec le temps.

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document UNDP_termes de référence_consultant national évaluation du projet_TAMKEEN OB 22052018 (002).pdf tor French 282.31 KB Posted 40
Download document E´valuation mi-parcours_Tamkeen_VF.pdf report French 2198.47 KB Posted 345
Title Evaluation mi-parcours - Tamkeen pour la promotion de la citoyenneté, le renforcement de la cohésion sociale et de la société civile
Atlas Project Number: 00083925
Evaluation Plan: 2015-2020, Tunisia
Evaluation Type: Mid Term Project
Status: Completed
Completion Date: 09/2019
Planned End Date: 12/2019
Management Response: Yes
UNDP Signature Solution:
  • 1. Governance
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 3.2.1 National capacities strengthened for reintegration, reconciliation, peaceful management of conflict and prevention of violent extremism in response to national policies and priorities
  • 2. Output 3.2.2 National and local systems enabled and communities empowered to ensure the restoration of justice institutions, redress mechanisms and community security
  • 3. Output 3.3.2 Gender-responsive and risk-informed mechanisms supported to build consensus, improve social dialogue and promote peaceful, just and inclusive societies
  • 4. Output 3.4.1 Innovative nature-based and gender-responsive solutions developed, financed and applied for sustainable recovery
SDG Goal
  • Goal 16. Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels
SDG Target
  • 16.5 Substantially reduce corruption and bribery in all their forms
  • 16.6 Develop effective, accountable and transparent institutions at all levels
  • 16.7 Ensure responsive, inclusive, participatory and representative decision-making at all levels
Evaluation Budget(US $): 10,000
Source of Funding:
Evaluation Expenditure(US $): 10,000
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Selim Kharrat Evaluation Consultant selim.kharrat@gmail.com TUNISIA
Fatma Hajri, Hayfa Abdelali, Saïda Machatt Evaluation Consultant selim.kharrat@gmail.com TUNISIA
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: TUNISIA
Lessons
Findings
1.

Pertinence

Le projet Tamkeen répond avec pertinence aux défis et enjeux du contexte tunisien. Ses thématiques d’intervention s’inscrivent au cœur des priorités et des besoins nationaux. Il répond également de manière très pertinente aux attentes de la société civile (SC)par son objectif de soutenir financièrement et techniquement de jeunes associations tunisiennes implantées dans les zones défavorisées, dans la mesure où ce double soutien leur permet de s’exercer en gestion de projet et de gagner en expérience et en crédibilité. L’appui aux OSC locales et proches de leurs communautés permet au porjet d’étendre son champ d’action et augmente la probabilité d’atteindre les populations les plus enclavées, que seules les petites associations bien implantées localement arrivent le mieux à approcher.

Le ciblage des zones les plus marginalisées, à fort potentiel de conflit, et les plus exposées aux risques sociaux, sociétaux, économiques et sécuritaires qui secouent le pays, renforce la pertinence et la cohérence du projet dans sa vocation à préserver la cohésion sociale par la promotion de la démocratie participative et de la citoyenneté active. Le ciblage du projet est d’autant plus pertinent qu’il porte une attention particulière à l’égalité des genres et à l’appui aux jeunes, deux catégories de la population apparentant aux groupes les plus vulnérables


2.

Efficience

Tamkeen a gagné en efficience grâce au mode de fonctionnement adopté par l’équipe du projet : la mobilisation de ressources financières diversifiées et suffisantes, la mobilisation de ressources humaines suffisamment qualifiées et engagées, l’attribution de micro-subventions sur de courtes durées pour élargir la portée du projet et le nombre d’OSC appuyées, et l’élaboration de guides et d’outils didactiques afin de renforcer leurs capacités. Ceci s’est traduit par des projets sélectionnés qui ont majoritairement pu être exécutés avec succès et dans les délais programmés. L’équipe a également su optimiser la consommation des budgets du projet, dans un contexte de variation significative de la valeur de la monnaie nationale ces dernières années. Toutefois, au fur et à mesure de l’avancement du projet, certaines limites à l’efficience du projet ont pu être observées, notamment liées à l’alourdissement du travail de l’équipe du projet à cause d’un dispositif procédural rigide et exigeant, ou à cause de l’augmentation du nombre de projets associatifs à suivre au fur et à mesure de l’avancement du projet.


3.

Efficacité

  • Les OSC bénéficiaires

Les OSC interrogées sont dans leur majorité satisfaites du partenariat avec le PNUD et de leur implication dans le projet Tamkeen. Le partenariat avec le PNUD est considéré comme une opportunité précieuse qui s’est offerte à eux. La totalité des OSC interrogées formule le souhait de renouveler le partenariat, et beaucoup ont d’ailleurs participé à plus d’un AAP lancé par le PNUD. Leur motivation primaire est liée d’abord aux thématiques choisies par le projet et aux cibles privilégiées, les jeunes et les femmes. Ensuite, la notoriété dont bénéficie le PNUD accorde aux OSC une certaine crédibilité, aussi bien dans leur localité d’implantation qu’auprès d’autres bailleurs de fonds, ce qui est également très motivant pour les associations.

Les besoins et les niveaux de satisfaction exprimés diffèrent d’une association à l’autre. Celles qui ont bénéficié d’une expérience précédente avec un partenaire international se montrent plus exigeantes en matière de suivi et d’accompagnement. Les OSC les plus expérimentées demandent aussi la mise en relation des OSC bénéficiaires du projet Tamkeen. Cette demande a été récurrente durant le Focus Groupe organisé dans le cadre de l’évaluation, où les OSC rencontrées à Djerba ont fait part de leur grand étonnement du fait qu’autant d’activités implémentées sur une même localité et servant les mêmes objectifs ne soient pas mises en lien, et que les associations concernées par ces activités n’en aient pas connaissance.

Parmi les autres besoins formulés par les OSC figure également le renforcement de leurs capacités et l’accès aux différents outils développés dans le cadre du projet. Les besoins en formation concernent d’abord les thématiques d’intervention au sujet desquelles les OSC demandent un approfondissement des connaissances et une vulgarisation des concepts. Selon les OSC, la vulgarisation des concepts doit également toucher les partenaires des institutions publiques et plus particulièrement les élus municipaux locaux. D’autres thématiques ont été proposées ; elles portent sur le volet juridique(le projet de loi qui régit le travail associatif, la transparence financière), le volet financier (réglementations et modalités fiscales)et sur d’autres thématiques comme l’égalité de genre et les libertés individuelles.

D’autres recommandations ont été formulées par les OSC, par exemple au sujet de l’autonomisation économique des jeunes et des femmes vivant en milieu rural. Si la nature des activités portées par les OSC est déterminée par les associations elles-mêmes et ne relèvent pas d’un choix imposé par le PNUD, certaines OSC préconisent la mise en place d’actions plus concrètes, à effets potentiellement plus durables, en plus d’activités classiques comme les ateliers thématiques, les formations, etc.et qui sont considérées comme ponctuelles et éphémères par les OSC. Pour certaines d’entre elles, l’appui matériel direct qu’on peut apporter aux femmes, aux jeunes ou aux municipalités auraient des effets plus durables que la multiplication des formations ou des ateliers thématiques.

  • Les  projets soutenus

L’évaluation de l’efficacité du projet Tamkeen a révélé une véritable appropriation des objectifs du PNUD par les partenaires, bien que les thématiques du projet représentent des notions nouvelles que ce soit pour les OSC ou pour les partenaires institutionnels et les bénéficiaires des projets associatifs. L’ensemble des OSC interrogées ont su respecter leur plan de travail à travers l’organisation de leurs activités comme prévu, et ce malgré certaines difficultés rencontrées pour les unes, ou des retards accusés par d’autres. Les activités menées ont instauré une dynamique de collaboration dans les localités ciblées, notamment par la réunion de différents types d’acteurs et de parties prenantes autour d’objectifs communs et d’activités collectives. L’instauration d’espaces de dialogue a été une expérience enrichissante pour les OSC autant que pour les autres parties prenantes. Les OSC ont pour la majorité initié de nouvelles approches qui visent le rapprochement et la création de liens entre la SC, les citoyens et les autorités locales. Les OSC ont su également impliquer les jeunes et les femmes d’une manière active, notamment ceux et celles issus des régions défavorisées ou exclus des dynamiques locales. 

Le projet Tamkeen contribue ainsi à l’enracinement de la SC dans leurs localités respectives et à la consolidation de leur crédibilité auprès des institutions publiques, des citoyens, des jeunes, des femmes et même auprès d’autres OSC. Les OSC appuyées ont également su se démarquer par les domaines d’intervention auxquels ils se sont attaqués, et dont le choix est jugé pertinent, adapté au contexte et répondant aux besoins de la population.


4.

Impact

Les changements provoqués chez les bénéficiaires des projets portés par les OSC commencent à être visibles (changement d’opinion sur le rôle du citoyen et des OSC dans la vie publique locale, de relations entre acteurs civils et autorités, de pratiques en matière de transparence et de redevabilité, etc.)mais ils demeurent tributaires des capacités des associations à poursuivre leurs interventions dans le temps et à nourrir durablement la dynamique positive créée dans leur localité. Les OSC représentent un maillon primordial et efficace d’intermédiation entre les autorités locales d’un côté, et les citoyens de l’autre, y compris les jeunes et les femmes. Les activités organisées (ateliers, formations, manifestations artistiques, etc.) ont permis aux acteurs de se rapprocher autour d’une vision commune basée sur une approche participative. Cependant, l’impact généré par les interventions des OSC semble limité dans le temps et conditionné par la poursuite des projets associatifs. Ainsi pouvons-nous conclure que les OSC ont eu pour impact principal d’initier des cadres de concertation entre les différentes parties prenantes dans leurs localités respectives, des cadres de concertation qui ont du mal à être pérennisés sans les efforts continus des OSC et des moyens plus importants pour les institutions publiques.


5.

Durabilité

A ce stade, le projet Tamkeen permet d’entrevoir des perspectives positives en matière de mise en pratique d’une démocratie inclusive à l’échelle locale. Toutefois, l'évaluation à mi-parcours a révélé un écart entre la durée relativement courte des projets implémentés et le temps relativement long que nécessitent les changements escomptés par le projet. La décentralisation est un processus qui demande beaucoup de temps et d’implication de toutes les parties prenantes, tout comme l’imprégnation de la culture de la CS, de la RS, de la GL et de la lutte contre la corruption demande des efforts de longue haleine afin de provoquer un changement des mentalités et des pratiques. Cette discordance des temps met à mal la durabilité des effets du projet et la pérennité de ses résultats.

Aussi, le projet confirme le rôle primordial de la société civile dans la consolidation démocratique, notamment à l’échelle locale. Sans les efforts continus des acteurs de la société civile pour former, sensibiliser, faire pression, rapprocher les visions, etc., les dynamiques positives que le projet a réussi à impulser jusque-là risquent de disparaître avec le temps.


Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org