Evaluation final du projet "Human Security Fund Pilot Project for Social Cohesion, Conflict Prevention, Violence Reduction and Human Security in Support to Youth of the Central Africa Republic."

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2018-2022, Central African Republic
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
09/2019
Completion Date:
02/2020
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
40,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDRs Evaluation Finale Projet Human Security.pdf tor French 3690.79 KB Posted 364
Download document Rapport Final d'évaluation soumis_28 février 2020_2.pdf report French 1456.85 KB Posted 506
Title Evaluation final du projet "Human Security Fund Pilot Project for Social Cohesion, Conflict Prevention, Violence Reduction and Human Security in Support to Youth of the Central Africa Republic."
Atlas Project Number: 00095502
Evaluation Plan: 2018-2022, Central African Republic
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 02/2020
Planned End Date: 09/2019
Management Response: Yes
UNDP Signature Solution:
  • 1. Poverty
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 3.1.1 Core government functions and inclusive basic services4 restored post-crisis for stabilisation, durable solutions to displacement and return to sustainable development pathways within the framework of national policies and priorities
SDG Goal
  • Goal 1. End poverty in all its forms everywhere
SDG Target
  • 1.5 By 2030, build the resilience of the poor and those in vulnerable situations and reduce their exposure and vulnerability to climate-related extreme events and other economic, social and environmental shocks and disasters
Evaluation Budget(US $): 40,000
Source of Funding: Project budget
Evaluation Expenditure(US $): 24,648
Joint Programme: Yes
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with Donors
  • Joint with UNTF for Human Security
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Zongui Robert TOE Consultant International zonguitoe@hotmail.com
GREWA PASSY Severin Gloire à Dieu Consultant national gseverindegloirson@yahoo.fr CENTRAL AFRICAN REPUBLIC
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: Ministère de l’Administration du territoire ; Min du Plan; MINUSCA
Countries: CENTRAL AFRICAN REPUBLIC
Lessons
1.

Quelques enseignements tirés du projet sont :

  • Le projet a suscité de l’engouement dans les localités concernées ce qui a facilité la mobilisation communautaire et la participation des populations;
  • Le grand nombre d’acteurs impliqués dans le projet (Agences des Nations Unies, ministères, ONG internationales et nationales de mise œuvre, structures déconcentrées de l’état, autorité locales et leaders communautaires) a rendu difficile la coordination de certaines activités ;
  • La sensibilisation sur les VBG, bien qu’étant une œuvre de longue haleine, s’avère une approche efficace puisque des signes de changement positifs sont déjà visibles ;
  • La mise en œuvre des activités liées à l’approvisionnement en eau potable ont les plus difficiles à mettre en œuvre dans une situation de sécurité volatile car elles requièrent du matériel lourd et un séjour prolongé sur le terrain alors que les activités de formation ou de sensibilisation peuvent être facilement réalisées pendant de courtes périodes d’accalmie ;
  • Le choix des partenaires de mise en œuvre basé dans les zones d’intervention a permis de renforcer l’encadrement et le suivi de proximité ;
  • Les bénéficiaires d’AGR sans qualifications ont tendance à opter pour les activités très peu productives et faiblement rémunératrices, notamment le petit commerce ;
  • Les bénéficiaires qui se sont engagés dans des AGR collectives ont eu l’opportunité de formations, de renforcement de capacités technique leur permettant une certaine autonomisation alors que ceux qui ont opté pour des AGR individuels n’ont pas bénéficié de ce genre d’appui.

Findings
1.

Constatations

Le projet est très pertinent dans la mesure où ses objectifs et résultats attendus, le ciblage des zones et le choix des bénéficiaires ainsi que ses domaines d’intervention sont alignés sur les référentiels nationaux de développement et de paix. Cependant, le document de projet ne comporte pas des indicateurs, des données de référence et de théorie de changement.

 

Malgré l’insécurité qui a joué négativement sur l’efficacité du projet dans certains cas (réalisations pillées, détruites, impossibilité d’accès à certains sites notamment Kaga Bandoro et le 3ème arrondissement de Bangui), la grande partie des résultats escomptés ont été atteints et même parfois dépassés.

 

L’intégration des activités du projet dans les activités normales des agences et la capitalisation d’initiatives réussies a permis d’optimiser l’utilisation des fonds alloués mais les montants alloués étaient insuffisants vu le grand nombre de bénéficiaires potentiels.

 

Des mesures ont été prises pour assurer la durabilité effets du projet par la plupart des acteurs : Par exemple  l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre les VBG accompagnée d’un plan d’action, la mise en place des comités de lutte contre les VBG au niveau de quelques préfectures et arrondissements, le renforcement du système de collecte et de gestion des données sur les VBG. Cependant, les acquis restent à être consolidés.

 

La coordination et synergie entre les différents intervenants sont satisfaisantes pour certaines agences et faibles pour d’autres.

 

Il faut aussi indiquer que le projet a mis un accent particulier sur les thèmes transversaux comme la jeunesse en faisant des jeunes une de ses principales cibles et le genre en octroyant une place de choix aux activités de lutte contre les VBG et les activités génératrices de revenue en faveur des femmes.

 

Pour les questions d’environnement, il a été difficile d’apprécier l’impact du projet sur l’environnement dans la mesure où aucune étude préalable d’impact sur l’environnement n’a été réalisée.

Cependant on peut citer les AGR comme la fabrication du beurre de karité et du miel qui ont des effets positifs sur l’environnement. Le beurre de karité peut remplacer plusieurs produits cosmétiques fabriqués à partir de produits chimiques et les abeilles jouent un rôle important dans la pollinisation des plantes de façon générale. A ces points on peut ajouter la construction des latrines comme une activité en faveur de la protection de l’environnement. D’autre part, les itinéraires techniques diffusés dans le cadre des AGR agricoles sont ceux qui sont jugés respectueux de l’environnement. En exemple, l’utilisation de fertilisants tels que le compost et les biopesticides constituent des méthodes respectueuses de l’environnement. Parmi les activités qui pourraient avoir un impact négatif, les consultants ont noté l’élevage puisque les animaux n’étaient pas dans les enclos construits à cet effet communautaires, mais vivaient à l’air libre.

 

L’ensemble des activités du projet est fondé sur les droits de l’homme, notamment le droit à  a dignité, à l’alimentation et à un travail décent. Les AGR agricoles ont renforcé les capacités de production des ménages qui, auparavant, en raison de la crise, dépendaient entièrement de l’aide alimentaire. Avec le projet, ces ménages produisent une bonne partie de leur nourriture et génère des revenus, leur permettant de s’alimenter pendant trois à cinq mois.


Recommendations
1

Mobiliser des ressources pour procéder à l’extension du projet ou à la mise en place d’une phase 2 afin de l’élargir à d’autres zones et renforcer les acquis car la durabilité et l’impact de toutes les activités menées ne deviennent une réalité qu’après au moins cinq années alors que le projet a été conçu pour une durée de deux ans. 

2

Renforcer dans un projet futur l’équipe de gestion du projet et réduire le nombre d’agences impliquées pour accroître la synergie et améliorer la coordination 

3
  • Cibler un nombre restreint de zones d’intervention pour avoir plus d’impact 
  • Poursuivre le partenariat avec les ONG de mise en œuvre pour profiter de leurs expériences en cas d’extension du projet ou de mise en place d’un projet similaire 
4

Redéfinir l’approche de prise en charge des survivants des VBG pour la rendre plus holistique en ne se limitant pas seulement aux problèmes de santé spécifiques aux VBG.

5

Mettre en place des stratégies de communication autour du projet pour accroître sa visibilité.

1. Recommendation:

Mobiliser des ressources pour procéder à l’extension du projet ou à la mise en place d’une phase 2 afin de l’élargir à d’autres zones et renforcer les acquis car la durabilité et l’impact de toutes les activités menées ne deviennent une réalité qu’après au moins cinq années alors que le projet a été conçu pour une durée de deux ans. 

Management Response: [Added: 2020/11/04]

Le management accepte la recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.1. Développer des notes conceptuelles pour les projets de relèvement en privilégiant l’approche sécurité humaine
[Added: 2020/11/04]
Chargé de Programme 2021/12 Initiated Dans le cadre de développement des nouveaux projets privilégiant le NEXUS Humanitaire Paix Développement et la mise en œuvre des stratégies des solutions durables, les nouveaux projets en cours d’élaboration ont prévu la mise à échelle de l’approche Sécurité Humaine surtout focaliser dans une zone de convergence où chaque agence mettra à profit ses avantages comparatifs la sécurité humaine.
2. Recommendation:

Renforcer dans un projet futur l’équipe de gestion du projet et réduire le nombre d’agences impliquées pour accroître la synergie et améliorer la coordination 

Management Response: [Added: 2020/11/04]

Le management accepte partiellement la recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
2.1. L’équipe du projet futur sera renforcée en fonction des ressources disponibles et des besoins
[Added: 2020/11/04] [Last Updated: 2021/02/26]
Chefs de Projet 2020/12 Completed Tous les projets de la résilience ont recruté des staffs, deux Associés ont été recruté dans le cadre des projets Japon à Mbaïki et à Bossangoa, le processus de recrutement d’un expert P2 en suivi-évaluation est en cours de finalisation. Le projet conjoint jeune a recruté un Assistant financier VNU vivant avec Handicap pour renforcer ses staffs. Au niveau du Développement Local en plus de l’Expert National, des VNU sur le terrain à Obo et Mobaye et du CTP, le projet a reconvertis le poste VNU Assistant Financier en poste d’Assistant Financier SI. History
2.2. Veiller sur la réduction du nombre d’agences dans la conception des projets conjoints
[Added: 2020/11/04]
Chargé de Programme 2019/12 Completed A titre d’illustration de la recommandation, la note conceptuelle soumise au UNFTSH a été fait avec les deux agences, le projet conjoint PBF Développement local est réalisé avec la FAO pour augmenter l’efficience dans la coordination; History
3. Recommendation:
  • Cibler un nombre restreint de zones d’intervention pour avoir plus d’impact 
  • Poursuivre le partenariat avec les ONG de mise en œuvre pour profiter de leurs expériences en cas d’extension du projet ou de mise en place d’un projet similaire 
Management Response: [Added: 2020/11/04]

Chefs de Projets

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
3.1 Poursuivre le partenariat avec un nombre restreint d’ONG de mise en œuvre en ne retenant que les plus performantes pour profiter de leurs expériences en cas d’extension du projet ou de mise en place d’un projet similaire
[Added: 2020/11/04]
Chefs de Projets 2019/12 Completed Le PNUD dans sa stratégie de mise en œuvre des projets de résilience/relèvement au même titre que PRESCO, a développé le partenariat plusieurs ONGs dans la mise en œuvre de ses activités sur terrain-là où il n’est pas présent après PRESCO, notamment dans le cadre du projet Human Security, FSJ2 et 3 don japonais, PBF, Projet conjoint jeune avec les ONGs APSUD, OXFAM, AFEB, NOURRIR, COHEB…. . Cette recommandation est déjà intégrée dans toutes les stratégies d’intervention du PNUD sur le terrain.
4. Recommendation:

Redéfinir l’approche de prise en charge des survivants des VBG pour la rendre plus holistique en ne se limitant pas seulement aux problèmes de santé spécifiques aux VBG.

Management Response: [Added: 2020/11/04]

Le Management accepte partiellement cette recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
4.1 Fournir des kits d’AGR aux victimes des VBG pour la réinsertion socioéconomique
[Added: 2020/11/04]
Spécialiste Genre 2019/10 Completed Des kits d’AGR, ont été fourni par les autres agences impliqués dans la mises en œuvre du projet du projet Human Sécurity notamment ONUFemmes : 9250 kits de dignité ont été fourni aux femmes affectées par les conflits armés dans la region de Bambari, Bangui et Paoua (100 kits), Bossangoa (300 kits). UNFPA et ont accédé aux des kits biomédicaux fourni par les agences impliquées dans le projet..
5. Recommendation:

Mettre en place des stratégies de communication autour du projet pour accroître sa visibilité.

Management Response: [Added: 2020/11/04]

Le Management accepte cette recommandation

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Le Management accepte cette recommandation
[Added: 2020/11/04]
Spécialiste Genre 2021/12 Initiated Cette activité est continuelle dans le cadre de la stratégie de mise en œuvre des Projets de la résilience implémenté par le PNUD History

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org