Evaluation finale du Projet « Adaptation au Changement Climatique ».

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2018-2022, Mauritania
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
01/2018
Completion Date:
09/2018
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
25,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document 2018-08-09-Tdr Evaluation AMCC MAURITANIE_fr-VF.doc - Copie.pdf tor French 1826.00 KB Posted 1156
Download document Rapport final Evaluation AMCC Mauritanie version provisoire 30 Aug2018.docx report French 3791.97 KB Posted 1369
Title Evaluation finale du Projet « Adaptation au Changement Climatique ».
Atlas Project Number: 00082157
Evaluation Plan: 2018-2022, Mauritania
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 09/2018
Planned End Date: 01/2018
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Environment & Sustainable Development
  • 2. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.4. Scaled up action on climate change adaptation and mitigation across sectors which is funded and implemented
SDG Goal
  • Goal 13. Take urgent action to combat climate change and its impacts
  • Goal 2. End hunger, achieve food security and improved nutrition and promote sustainable agriculture
SDG Target
  • 13.3 Improve education, awareness-raising and human and institutional capacity on climate change mitigation, adaptation, impact reduction and early warning
  • 2.4 By 2030, ensure sustainable food production systems and implement resilient agricultural practices that increase productivity and production, that help maintain ecosystems, that strengthen capacity for adaptation to climate change, extreme weather, drought, flooding and other disasters and that progressively improve land and soil quality
Evaluation Budget(US $): 25,000
Source of Funding:
Evaluation Expenditure(US $): 32,000
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Nationality
Aline Fabing Dr
Giorgio Brandolini M.
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: MAURITANIA
Lessons
Findings
1.

2.1.1    Logique d’intervention

C1[1]. La logique d'intervention de l'action est de bonne qualité et cohérente pour atteindre les objectifs. Cependant, l’absence d’une théorie du changement explicite en termes d’états intermédiaires et d’impact et, par conséquent, d’une stratégie et vision communes (approche programme, cadre de suivi et évaluation consolidé, indicateurs de performance et d’impact avec des valeurs de référence et cibles) entre les partenaires de mise en œuvre et le MEDD incluant les 3 niveaux (national, régional et local) affaiblit la capacité de l’action à garantir la mise en œuvre des actions nécessaires pour réaliser l’impact.


Tag: Climate Change Adaptation Relevance Monitoring and Evaluation Project and Programme management Theory of Change

2.

2.1.2    Pertinence

C3. Le projet répond aux besoins et est en accord avec les priorités de l’AMCC globale, les priorités nationales de développement telles qu’exprimées dans les politiques nationales et plans ainsi que dans les cadres de développement sectoriel. L’action est une réponse pertinente aux plans régional et local (appropriation et engagement des parties prenantes) en ce qui concerne les mesures d’adaptation mais n’a pas su favoriser un engagement effectif des parties prenantes pour l’intégration du CC au niveau national.


Tag: Climate Change Adaptation Relevance Ownership Country Government Capacity Building Coordination

3.

C4. L’action a livré 89 % des sous-produits malgré le retard substantiel enregistré et les problèmes rencontrés. Cependant, elle n’a été en mesure de livrer que partiellement les produits. Le projet AMCC Mauritanie a été modérément efficace pour ce qui est de la livraison des produits et ne contribue que partiellement à l’atteinte des résultats. De même la qualité des sous-produits est variable selon l’échelle de mise en œuvre.


Tag: Climate Change Adaptation Natural Resouce management Effectiveness Procurement Country Government Capacity Building

4.

2.3     Efficience

C9. L’efficience du projet a été limitée par les retards accusés lié aux procédures administratives des différents partenaires, à l’interdépendance des résultats des composantes. Les risques d’inefficience liés aux retards ont pu être atténués par des mesures correctives permettant de progresser vers la réalisation des produits sans que cela ne conduise nécessairement à une situation propice à la mise en œuvre de l'approche programme.


Tag: Efficiency Human and Financial resources Procurement Bilateral partners Coordination

5.

2.4    Impacts

2.4.1    Au niveau national

C12. L’action n’a pas eu d’impact majeur au niveau de l’intégration de la dimension du CC dans les politiques, les stratégies et planifications de développement, notamment du développement rural. Il est trop tôt pour mesurer l’impact des recommandations des analyses de vulnérabilités régionales dans le PNDA et dans le futur PNDE.


Tag: Climate Change Adaptation Environmental impact assessment Impact Country Government Capacity Building

6.

2.5    Durabilité et réplicabilité

2.5.1    Durabilité

C14. Le projet a failli dans sa contribution à la durabilité institutionnelle au niveau de l’intégration du CC, mais les éléments de base pour une durabilité institutionnelle à travers le renforcement de capacités et des ressources humaines ont été mis en place au niveau des organes régionaux (CREDD, GTR et DREDD) et permettent une meilleure compréhension de l’adaptation au CC des communautés rurales.


Tag: Sustainability Human and Financial resources Ownership Country Government Capacity Building

7.

2.6    Questions transversales

2.6.1    Communication et visibilité

Une stratégie de communication de bonne qualité a été produite en juin 2015 dans le respect du manuel de communication et de visibilité pour les actions extérieures de l’Union européenne (2010). Cependant, on note que le document complet présente des indicateurs de résultats dont aucun suivi n'est fait au niveau de l'action par les partenaires. Les valeurs cibles n'ont pas été produites et pourtant il y est fait référence dans l'indicateur 1.5 (R1.5) Nombre de campagnes de sensibilisation et d’information sur le thème « changement climatique et sécurité alimentaire » sont réalisés (valeur cible à déterminer dans le plan d’action pour la communication).


Tag: Effectiveness Sustainability Communication Ownership Country Government

8.

C2. Malgré l’existence d’un contexte politique favorable à l’intégration du CC, de stratégies sectorielles, d’un cadre institutionnel viable aux niveaux central et décentralisé, qui assure la propriété du gouvernement lors de la mise en œuvre du programme, le mécanisme efficace de coordination visant à fournir un appui à la gestion du programme, à la coordination des appuis et au contrôle au niveau national a fait preuve de faiblesse. Les partenaires de mise en œuvre ont favorisé une approche projet au lieu de l’approche programme qui aurait dû servir de cadre de référence pour harmoniser leurs efforts et leurs procédures.


Tag: Relevance Implementation Modality Oversight Coordination

9.

C5. Le projet a été efficace en ce qui concerne la promotion de la décentralisation des services du MEDD et le renforcement des capacités des acteurs régionaux tels que les CREDD, GTR, DREDD, DRA, DRE, DRH dans les régions cibles.

L’action a su faire face aux faiblesses persistantes dans la coordination intersectorielle comme décrites dans le SNEDD 2017-2021 qui décrit ‘la situation se caractérise par la persistance des faiblesses de dispositifs de coordination au niveau central et régional. Même si des efforts ont été entrepris dans la clarification des missions et attributions du MEDD, la révision des textes portant création du CNEDD pour répondre aux impératifs de la coordination intersectorielle et l’appui à la redynamisation des certains CREDD, il n’en demeure pas moins que le constat dégage globalement des limites dans la fonctionnalité de ces organes’. En effet, les CREDD ont été dynamiques et impliqués dans la mise en œuvre de l’action alors que le CNEDD a rarement été mentionné par les intervenants. Cette description confirme l’importance d’une convergence vers une intégration institutionnelle pour assurer la transversalité de l’approche nationale et locale.


Tag: Climate Change Adaptation Natural Resouce management Effectiveness Country Government Food Security

10.

C6. Les modalités de gestion du projet et le manque de complémentarité des actions des partenaires au niveau local ont limité l’efficacité de l’action (approche programme vs approche projet)La coordination et l’accompagnement de l’autorité de tutelle dans la mise en œuvre du projet (planification, suivi, orientations stratégiques, coordination intersectorielle) a été un facteur limitant l’efficacité du projet. Le MEDD par l’intermédiaire du DNP a eu des difficultés à mettre en œuvre l’approche programme et sa vision à savoir amener les autres ministères à intégrer le CC dans leur programme sectoriel pour préparer l’accès à l’appui budgétaire que l’AMCC globale préconise.


Tag: Climate Change Adaptation Effectiveness Implementation Modality Country Government Coordination

11.

C5. Le contexte (retards, durée de mise en œuvre des micro-projets, variabilité climatique, l’enclavement, période pré-électorale, complémentarité entre les partenaires de mise en œuvre) a été un facteur limitant l’efficacité de l’action.L’objectif spécifique 2 (Résultat 2) Améliorer les capacités d’adaptation aux changements climatiques des populations dans les zones cibles est partiellement atteint. Malgré le contexte, les AV, PCTI et PAC ont été livrés et utilisés dans la mise en œuvre des actions de terrain. La majorité des actions ont atteint leurs résultats mais leur qualité, qui peut être globalement qualifiée de correcte, varie selon les localités, l’expérience des ONG dans la zone ou dans la mise en œuvre des projets et selon la disponibilité des services techniques déconcentrés.


Tag: Agriculture Climate Change Adaptation Water resources Effectiveness Monitoring and Evaluation Civil Societies and NGOs Country Government Capacity Building

12.

C7. Importance de l’implication des parties prenantes et des bénéficiaires dans l’identification des activités, du renforcement des capacités et de la collaboration entre les ONG et les instituions déconcentrées dans l’efficacité des actions de terrain.La forte implication des autorités administratives (préfets/hakem, maires) et techniques dans la mise en œuvre des micro-projets, dès l’identification des micro-projets, comme facilitateurs avec les bénéficiaires et dans le suivi des activités a été un facteur d’efficacité. De même que la forte implication et participation des communautés bénéficiaires a permis une forte inclusion sociale. Les visites de terrain ont montré que les villages assistés répondent aux critères de vulnérabilité au CC identifiés par les AV, que les actions entreprises sont en ligne avec les priorités des PCTI et des PAC. Cette approche a permis de cibler les communautés marginales (‘sans terres’) et de capitaliser les connaissances locales dans l’analyse des problèmes et dans l’exécution des activités de terrain.


Tag: Agriculture Climate Change Adaptation Effectiveness Ownership Bilateral partners Civil Societies and NGOs Country Government Capacity Building

13.

C8. L’action a été efficace dans le renforcement des capacités d’adaptation aux CC des populations dans les zones cibles et dans les échanges d’expérience. Elle a renforcé non seulement les capacités des bénéficiaires mais également celles des ONG, des institutions déconcentrées et autorités administratives. Dans le cadre de la formation du personnel technique de l'action, les formations sur les concepts de base du CC et de l'intégration de l'adaptation au CC dans la planification du développement (Assaba et Brakna) ont été faites dans le cadre d'une initiative conjointe entre le programme PARSACC (Amélioration de la Résilience des Communautés et de leur Sécurité Alimentaire face aux effets néfastes du Changement Climatique en Mauritanie) et le AMCC/ACCMR. Cette formation avait pour public cible le personnel des DREDD ainsi que des autres services techniques régionaux (DRA, DRE, DRHQ, DRCSA, MASEF et le PAM)


Tag: Agriculture Food Security Climate Change Adaptation Resilience building Effectiveness Bilateral partners Capacity Building Civil Societies and NGOs

14.

C10. Les cofinancements (ACCMR, ART GOLD, SGP/FEM, groupes cibles et bénéficiaires) ont atténué les effets des retards mais l’approche projet a limité l’efficience de l’action.L’action a bénéficié de cofinancements ou mutualisation du projet ACCMR/BMZ de la GIZ et du FEM pour 32 projets communautaires à hauteur de 113,348 €. Il a été difficile d’évaluer précisément la valeur ajoutée des cofinancements ACCMR/BMZ GIZ, ART GOLD et SGP (cofinancement des ONG et contribution des communautés bénéficiaires en nature) en termes d’efficience mais la mission assume que ceux-ci ont permis d’atténuer les effets des retards cumulés. Cependant la juxtaposition de projet a limité l’efficience qu’aurait eu l’action si l’approche programme avait été mise en œuvre.


Tag: Efficiency Global Environment Facility fund Human and Financial resources

15.

C11. Les mécanismes de mise en œuvre du projet (ressources, coordination) ont été un facteur limitant, qui n’a pas permis une mise en œuvre efficiente de l’action et par conséquent la progression vers l’impact. Le mécanisme de mise en œuvre se caractérise par une structure institutionnelle fragile qui ne favorise pas le renforcement du leadership du MEDD au niveau national et a pour conséquences une faible disponibilité et coordination du DNP faute d'intégration initiale de la coordination par le MEDD dans le programme. On note une forte dépendance du MEDD par rapport aux partenaires de mise en œuvre (GIZ et PNUD) malgré les mesures alternatives insuffisantes mises en place pour faciliter le rôle du DNP.


Tag: Efficiency Human and Financial resources Implementation Modality Coordination

16.

C12. Le projet a contribué au renforcement des capacités des principaux acteurs au niveau national, régional et local pour impulser d’avantage l’adaptation au CC des communautés rurales

Un impact direct est le changement de comportement (meilleure adaptation et résilience) des paysans grâce aux bulletins et à l’appui procuré par l’ONM. Le système de diffusion de l’information dans le domaine du CC dans le domaine agro-pastoral est amélioré.

L’impact indirect est l’amélioration de la sécurité alimentaire (réduction des pertes financières, de force de travail et de semences qui permettent au minimum de pourvoir aux besoins de base des bénéficiaires) face aux variabilités climatiques et la réduction de la pression sur les pâturages.

 


Tag: Food Security Climate Change Adaptation Impact Bilateral partners Capacity Building

17.

C13. Au niveau local, le projet a augmenté directement la résilience des populations vulnérables vis-à-vis de la variabilité au changement climatique

Plusieurs impacts directs ont pu être observés au niveau des actions de terrain. Ils se traduisent par des changements observés au niveau de la communauté et des individus contribuant à l’amélioration des capacités d’adaptation et de résilience aux changements climatiques des populations dans les zones cibles.

Dans le contexte de sècheresse de 2017, pré-électoral et d’enclavement, ces actions ont contribué à la résilience des populations cibles et à améliorer leur qualité de vie sur le court terme (limitation du stress des communautés locales et satisfaction des besoins primaires, sécurité alimentaire). Les changements observés ont été mesurés par rapport à la situation avant les interventions.


Tag: Agriculture Climate Change Adaptation Resilience building Impact Bilateral partners Capacity Building

18.

C15. Une durabilité financière est fortement dépendante du degré d’engagement des populations, elle semble être assurée au niveau de l’ONM et au niveau desDurabilité financière. A l’exception des communautés et de la société civile, les institutions dépendent du budget et mécanismes de financement de l'Etat dont la mise à disposition, le décaissement et la durabilité ne sont pas garantis. L'ONM a pris les mesures nécessaires pour garantir la pérennité des investissements et appuis par l’action à son profit en inscrivant dans son budget la maintenance et le suivi des stations synoptiques afin de continuer ses actions.


Tag: Sustainability Ownership Country Government

19.

2.5.2    Effets multiplicateurs

Le projet AMCC était un projet pilote, la diffusion de certains résultats par l’intermédiaire des sensibilisations mais les outils développés (ONM, AV, PCTI/PAC, modules de formation et guide d’appui conseils) méritent d’être répliqués à l’ensemble du territoire Mauritanien. Les leçons apprises en termes d’approche, de complémentarité des actions et en termes d’actions communautaires méritent d’être largement diffuser.


Tag: Sustainability Knowledge management Country Government

20.

2.6.2    Genre

Le programme a capitalisé l’Analyse Situationnelle sur le Genre en relation avec les OMD (2012). L’approche genre a bien été intégrée et les données concernant les bénéficiaires désagrégées par genre. 53 % des bénéficiaires sont des femmes. Les actions de terrains, en particulier les activités de maraichage, AGRs ciblent essentiellement les femmes. Les autres activités AGLC, auxiliaires vétérinaires, comité villageois et association intègrent également les femmes mais en pourcentages variables. Deux ONGs sur 32 sont dirigées par des femmes.

Les impacts des activités ont permis l’autonomisation des femmes et pour une localité d’identifier des problématiques de droits humain à savoir le mariage précoce.

Au niveau national, il est plus difficile de faire un bilan genre.

 


Tag: Effectiveness Sustainability Gender Equality Women's Empowerment

21.

2.6.3    Les bonnes pratiques

1. L'approche participative mise en œuvre pour développer les outils de prises de décisions à savoir les AV, PCIT et PAC prouvée par la bonne appropriation de ces outils au niveau régional. Elle est le résultat de l'expérience du PNUD et de la GIZ et est basée sur une méthodologie de mise en œuvre articulée autour de trois phases successives visant à définir une vision sur l’adaptation au changement climatique susceptible de transformer le développement du territoire.


Tag: Food Security Climate Change Adaptation Bilateral partners Jobs and Livelihoods Capacity Building Civil Societies and NGOs

22.

Du point de vue de l’intégration du CC, l’action n’a pas permis de mettre en place un système de coordination sectorielle de lutte contre le CC impliquant toutes les parties prenantes au niveau national, condition de base pour contribuer à améliorer les politiques et programmes existants. Elle a, en revanche, contribué à insérer 6 recommandations de l’analyse de vulnérabilité au niveau régional dans le Plan National de Développement Agricole (PNDA) et contribué au renforcement des capacités techniques des groupes cibles et bénéficiaires finaux, à savoir la création des capacités techniques et scientifiques au niveau national et régional à travers l’ONM avec l'intensification du suivi climatique et la diffusion des bulletins agro-météorologiques aux bénéficiaires, les formations sur le CC dont le module de formation sur le changement climatique en lien avec les activités agro-sylvo-pastorales, l'élaboration des outils décisionnels d'appui comme les analyses de vulnérabilité (AV) régionales et locales, les plans climat territoriaux intégrés (PCTI), plans d'adaptation communaux (PAC) et le manuel d’appui-conseil pour des mesures d’adaptation au changement climatique au niveau des systèmes agro-sylvo-pastoraux.


Tag: Climate Change Adaptation Relevance Ownership Country Government Capacity Building Coordination

23.

Pas d’impact ou impact négatif :

Sur l’ensemble des sites visités, 6 sites sont apparus problématiques avec des impacts négatifs ou simplement pas de changements. Ces sites concernent 5 points d’eau et 1 site de réhabilitation de digue. Ces sites sont mentionnés dans le tableau de l’annexe E.Dans le cas de la digue (Verkaka), la digue a été réhabilitée mais s’est fragmentée après les pluies. Malgré le renforcement des capacités lors du cash for work (GIZ), les populations de la localité n’ont entrepris aucune action pour réhabiliter le morceau effondré.


Tag: Agriculture Climate Change Adaptation Resilience building Water resources Impact Capacity Building

24.

Dans certaines localités où il y avait des conflits ces activités ont eu pour impact direct la cohésion sociale. Ces impacts directs et indirects ont été observés dans le cas des AGR, de la pêche. Il a été observé des changements sociaux-économiques, comportementaux et organisationnels.

Eau : est apparu être le problème prioritaire de l’ensemble des localités visitées. L’accès à l’eau potable dont l’impact direct est l’amélioration de la santé, hygiène. L’eau pour l’agriculture et l’élevage impact direct est l’amélioration de la production agricole, la restauration de l’environnement et la santé du bétail.


Tag: Climate Change Adaptation Resilience building Water resources Impact Gender Equality Civil Societies and NGOs Vulnerable

Recommendations
1

Renforcer les capacités du ministère de tutelle dans la coordination intersectorielle du secteur de l’environnement et du développement durable pour dynamiser le CNEDD, CTEDD et renforcer les liens avec le CREDD au niveau régional. Ceci renforcera l’appropriation institutionnelle du CC. Renforcer les capacités en gestion, finances du CC, communication, suivi et évaluation des structures impliquées aux niveaux national, régional et local..

2

Sur base du cadre de suivi et évaluation développé dans le cadre du projet AMCC+ et des expériences respectives de la Direction de planification et de coordination et de la CCPNCC, des PCTI et PAC, développer un système de suivi qui prend en compte le CC. Evaluer les modalités (coûts-bénéfices) d’opérationnalisation du Système Collaboratif Intégré de Suivi d'Evaluation du Programme AMCC Mauritanie (SCISEP) et établir un format consolidé de rapport pour le projet intégrant une partie rédigée par le ministère de tutelle qui permet au gouvernement et à la société civile de vérifier les informations et d’apporter leur contribution aux rapports...

3

Instituer et formaliser des réunions de suivi mensuel du projet (Comité de suivi opérationnel) pour un suivi de proximité de AMCC+ entre les différents acteurs de mise en œuvre, au-delà des réunions de pilotage qui sont semestrielles et dont une devrait se tenir au niveau régional.

4

L’approche de gestion intégrale des ressources naturelles, tel qu’utilisé lors d’une approche par bassin versant, doit être mieux intégrée au sein de la planification territoriale locale, mais au préalable une étude de faisabilité de l’approche bassin-versant doit être menée. De plus, il est essentiel de disposer d’informations sur l’ensemble des écosystèmes et des ressources naturelles (données géophysiques pour niveau et présence nappe d’eau par exemple) et de production, pour améliorer l’efficacité des actions relatives à la gestion des ressources naturelles et effectuer des recommandations techniques, de gestion propre à un objectif d’adaptation..

5

Capitaliser les acquis des actions de terrain du projet AMCC (implications des communautés et des femmes en particulier, participation, coordination ONG/autorités) et poursuivre le renforcement des capacités des acteurs locaux (institutions décentralisés, ONG, organisations villageoises féminines). S’assurer de l’expérience, de la connaissance et de la réputation des ONG des zones d’intervention

6

Communication opérationnelle: AMCC+ mettre en place une stratégie de communication/visibilité pluriannuelle déclinée en plans annuels de communication et de visibilité et inclure le suivi de sa mise en œuvre dans le cadre de suivi et évaluation et dans les rapports.

7

R2. Coordination et ancrage institutionnel MEDD : bâtir sur les structures existantes dont les prérogatives peuvent faciliter la mise en œuvre de l’action, par exemple le ‘mainstreaming’ relève du mandat de la direction de planification et de coordination, et le changement climatique de la Cellule de Coordination du Programme National de Changement Climatique (CCPNCC). L’action bénéficierait de la coordination de ces deux structures. Cette coordination Cfaciliterait le renforcement des capacités (leadership, coordination, planification, suivi et évaluation) et le développement des synergies entre les services du ministère de tutelle.

Cette coordination permettra au MEDD, avec l’appui de l’action, de développer et de structurer une stratégie de renforcement des capacités des acteurs sur le CC et d’en assurer le pilotage et le leadership en lien avec les institutions de formation locales (ENFVA, Université de NKC, ISET de Rosso), de développer des partenariats avec les centres de recherches nationaux et internationaux.

8

R3. Planification , suivi et évaluation : la priorité des premiers 6 mois de l’AMCC+ est de développer, avec l’appui de la coordination de ces deux structures, une approche intersectorielle basée sur une stratégie, vision des changements climatiques et approche (sensible aux conflits) communes à travers le développement de la théorie du changement, du cadre de suivi et d’évaluation complet avec des indicateurs de processus, de performances et d’impacts SMART, valeurs de base, cibles (résultat 1 de AMCC+) intégrant les ToC des Aires de Résultats du Résultat (R12). Cette démarche permettra une évaluation réaliste des besoins, risques et délais nécessaires pour la mise en œuvre efficiente de l’action et favorisera l’approche programme.

Aux niveaux régional et local, développer participativement les théories de changement spécifiques aux Aires de Résultats des subventions (Appui aux initiatives d’adaptation agro-sylvo-pastorale dans la bande saharo-sahélienne ; et Résolution de problèmes fonciers exacerbés par le changement climatique) en assurant leur cohérence et intégration avec/dans la ToC du résultat 1 de l’AMCC+. Ce processus devrait être participatif et garantir l’implication de toutes les parties prenantes.

9

R5MEDD : pour favoriser une meilleure institutionnalisation entre le niveau national, régionale et local, organiser un comité de pilotage sur deux annuels au niveau de la région et mettre en place un dispositif de suivi-évaluation simple et efficace prenant en compte les aspects liés au CC.

10

R6. Accompagner sur base d’un dialogue politique renforcé le ministère de tutelle dans la mise en œuvre des 5 principes de la vision de la SNEDD et ses axes stratégiques 1 et 2 en tenant compte également de la politique de décentralisation (MIDEC). En synergie avec le PANEDD, proposer de faire un état des lieux des structures de coordination intersectorielles du MEDD (CNEDD et CTEDD) pour l’intégration sectorielle de l’environnement et du développement durable et CC. Le CTEDD pourrait devenir le comité de pilotage pour tous les projets CC.

Renforcer les capacités du ministère de tutelle en termes de coordination intersectorielle du secteur de l’environnement et du développement durable, en particulier pour dynamiser le CNEDD, CTEDD et renforcer les liens avec le CREDD au niveau régional pour ainsi renforcer l’appropriation du CC au niveau du gouvernement. Renforcer les capacités en gestion, finances du CC, communication, suivi et évaluation des structures impliquées aux niveaux national, régional et local.

11

R8. Renforcer la coordination et l’intégration des activités avec les projets RIMRAP, RIMDIR et RIMFIL au niveau local et renforcer la coordination et l'intégration entre les ministères et les PTF au niveau national et régional.

12

R9. Capitaliser les bonnes pratiques, les savoir-faire favoriser leur diffusion et leur vulgarisation au niveau national (autres wilayas) et régional (pays limitrophes). Il faudrait peut-être penser à mettre en place une base documentaire, élaborer des répertoires, des catalogues en arabe, en français, voire dans les autres langues nationales et en faire une vulgarisation et une large diffusion.

13

R10. Communication institutionnelle du ministère de tutelle : développer et structurer une communication institutionnelle, voire une stratégie de communication globale qui prenne en compte toute la dimension et la communication liée au CC.

14

R13. Mettre en place des mesures qui permettent de renforcer la gestion de l’eau et de sécuriser l’approvisionnement de la ressource en eau du point de vue de l’eau potable et du point de vue agro-sylvo-pastoral.

15

R15. Importance de la planification des activités en concertation avec les autorités locales : tenir compte de l’inaccessibilité des sites des activités durant la période pour laquelle elles ont été programmées.

1. Recommendation:

Renforcer les capacités du ministère de tutelle dans la coordination intersectorielle du secteur de l’environnement et du développement durable pour dynamiser le CNEDD, CTEDD et renforcer les liens avec le CREDD au niveau régional. Ceci renforcera l’appropriation institutionnelle du CC. Renforcer les capacités en gestion, finances du CC, communication, suivi et évaluation des structures impliquées aux niveaux national, régional et local..

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Formuler un nouveau projet de renforcement des capacités en matière de coordination intersectorielle du secteur de l’environnement
[Added: 2020/01/22] [Last Updated: 2021/03/03]
UDD 2020/12 Completed Un nouveau Projet a été formulé. History
2. Recommendation:

Sur base du cadre de suivi et évaluation développé dans le cadre du projet AMCC+ et des expériences respectives de la Direction de planification et de coordination et de la CCPNCC, des PCTI et PAC, développer un système de suivi qui prend en compte le CC. Evaluer les modalités (coûts-bénéfices) d’opérationnalisation du Système Collaboratif Intégré de Suivi d'Evaluation du Programme AMCC Mauritanie (SCISEP) et établir un format consolidé de rapport pour le projet intégrant une partie rédigée par le ministère de tutelle qui permet au gouvernement et à la société civile de vérifier les informations et d’apporter leur contribution aux rapports...

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Réviser et adapter le système de suivi -évaluation SCISEP pour le projet AMCC+
[Added: 2020/01/22]
UDD 2019/06 No Longer Applicable [Justification: La requête de financement du nouveau AMCC+ présentée à l’UE n 'a pas été acceptée]
3. Recommendation:

Instituer et formaliser des réunions de suivi mensuel du projet (Comité de suivi opérationnel) pour un suivi de proximité de AMCC+ entre les différents acteurs de mise en œuvre, au-delà des réunions de pilotage qui sont semestrielles et dont une devrait se tenir au niveau régional.

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Formaliser dans le mécanisme de gestion du projet AMCC+, des réunions de suivi mensuel
[Added: 2020/01/22]
UDD 2019/06 No Longer Applicable [Justification: La requête de financement du nouveau AMCC+ présentée à l’UE n' pas été endossée.]
4. Recommendation:

L’approche de gestion intégrale des ressources naturelles, tel qu’utilisé lors d’une approche par bassin versant, doit être mieux intégrée au sein de la planification territoriale locale, mais au préalable une étude de faisabilité de l’approche bassin-versant doit être menée. De plus, il est essentiel de disposer d’informations sur l’ensemble des écosystèmes et des ressources naturelles (données géophysiques pour niveau et présence nappe d’eau par exemple) et de production, pour améliorer l’efficacité des actions relatives à la gestion des ressources naturelles et effectuer des recommandations techniques, de gestion propre à un objectif d’adaptation..

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Formuler un nouveau projet de renforcement des capacités en matière de coordination intersectorielle du secteur de l’environnement
[Added: 2020/01/22] [Last Updated: 2020/02/20]
UDD 2020/12 Completed Le nouveau programme intégrant la coordination environnementale intersectorielle. History
Réaliser hydrogéologique du bassin versant au niveau de la zone d’intervention du AMCC+
[Added: 2020/01/22]
UDD/PNUD 2019/12 No Longer Applicable [Justification: La requête de financement du nouveau AMCC+ présentée à l’UE n'a pas été endossée. ]
Réviser et adapter le système de suivi -évaluation SCISEP pour le projet AMCC+
[Added: 2020/01/22]
UDD 2019/06 Canceled
5. Recommendation:

Capitaliser les acquis des actions de terrain du projet AMCC (implications des communautés et des femmes en particulier, participation, coordination ONG/autorités) et poursuivre le renforcement des capacités des acteurs locaux (institutions décentralisés, ONG, organisations villageoises féminines). S’assurer de l’expérience, de la connaissance et de la réputation des ONG des zones d’intervention

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Inscrire le partage de bonne pratique et l’implication des ONG dans la formulation et la mise en œuvre de AMCC+
[Added: 2020/01/22]
UDD/PNUD 2019/12 Completed organisation d'un atelier de capitalisation du porjte AMCC.
6. Recommendation:

Communication opérationnelle: AMCC+ mettre en place une stratégie de communication/visibilité pluriannuelle déclinée en plans annuels de communication et de visibilité et inclure le suivi de sa mise en œuvre dans le cadre de suivi et évaluation et dans les rapports.

Management Response: [Added: 2018/12/19] [Last Updated: 2020/12/11]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Développer, avec les autres partie prenantes, une stratégie de communication/visibilité pluriannuelle
[Added: 2020/01/22]
UDD/PNUD 2020/12 No Longer Applicable [Justification: la requête de financement du nouveau AMCC+ présentée à l’UE n'a pas eu de suite favorable. ]
7. Recommendation:

R2. Coordination et ancrage institutionnel MEDD : bâtir sur les structures existantes dont les prérogatives peuvent faciliter la mise en œuvre de l’action, par exemple le ‘mainstreaming’ relève du mandat de la direction de planification et de coordination, et le changement climatique de la Cellule de Coordination du Programme National de Changement Climatique (CCPNCC). L’action bénéficierait de la coordination de ces deux structures. Cette coordination Cfaciliterait le renforcement des capacités (leadership, coordination, planification, suivi et évaluation) et le développement des synergies entre les services du ministère de tutelle.

Cette coordination permettra au MEDD, avec l’appui de l’action, de développer et de structurer une stratégie de renforcement des capacités des acteurs sur le CC et d’en assurer le pilotage et le leadership en lien avec les institutions de formation locales (ENFVA, Université de NKC, ISET de Rosso), de développer des partenariats avec les centres de recherches nationaux et internationaux.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD. 2021/03 Completed
8. Recommendation:

R3. Planification , suivi et évaluation : la priorité des premiers 6 mois de l’AMCC+ est de développer, avec l’appui de la coordination de ces deux structures, une approche intersectorielle basée sur une stratégie, vision des changements climatiques et approche (sensible aux conflits) communes à travers le développement de la théorie du changement, du cadre de suivi et d’évaluation complet avec des indicateurs de processus, de performances et d’impacts SMART, valeurs de base, cibles (résultat 1 de AMCC+) intégrant les ToC des Aires de Résultats du Résultat (R12). Cette démarche permettra une évaluation réaliste des besoins, risques et délais nécessaires pour la mise en œuvre efficiente de l’action et favorisera l’approche programme.

Aux niveaux régional et local, développer participativement les théories de changement spécifiques aux Aires de Résultats des subventions (Appui aux initiatives d’adaptation agro-sylvo-pastorale dans la bande saharo-sahélienne ; et Résolution de problèmes fonciers exacerbés par le changement climatique) en assurant leur cohérence et intégration avec/dans la ToC du résultat 1 de l’AMCC+. Ce processus devrait être participatif et garantir l’implication de toutes les parties prenantes.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse à l'UE. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
UE. 2021/03 Completed
9. Recommendation:

R5MEDD : pour favoriser une meilleure institutionnalisation entre le niveau national, régionale et local, organiser un comité de pilotage sur deux annuels au niveau de la région et mettre en place un dispositif de suivi-évaluation simple et efficace prenant en compte les aspects liés au CC.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD. 2021/03 Completed Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
10. Recommendation:

R6. Accompagner sur base d’un dialogue politique renforcé le ministère de tutelle dans la mise en œuvre des 5 principes de la vision de la SNEDD et ses axes stratégiques 1 et 2 en tenant compte également de la politique de décentralisation (MIDEC). En synergie avec le PANEDD, proposer de faire un état des lieux des structures de coordination intersectorielles du MEDD (CNEDD et CTEDD) pour l’intégration sectorielle de l’environnement et du développement durable et CC. Le CTEDD pourrait devenir le comité de pilotage pour tous les projets CC.

Renforcer les capacités du ministère de tutelle en termes de coordination intersectorielle du secteur de l’environnement et du développement durable, en particulier pour dynamiser le CNEDD, CTEDD et renforcer les liens avec le CREDD au niveau régional pour ainsi renforcer l’appropriation du CC au niveau du gouvernement. Renforcer les capacités en gestion, finances du CC, communication, suivi et évaluation des structures impliquées aux niveaux national, régional et local.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse à l'UE. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
UE. 2021/03 Completed Cette recommandation s'adresse à l'UE. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
11. Recommendation:

R8. Renforcer la coordination et l’intégration des activités avec les projets RIMRAP, RIMDIR et RIMFIL au niveau local et renforcer la coordination et l'intégration entre les ministères et les PTF au niveau national et régional.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD 2021/03 Completed
12. Recommendation:

R9. Capitaliser les bonnes pratiques, les savoir-faire favoriser leur diffusion et leur vulgarisation au niveau national (autres wilayas) et régional (pays limitrophes). Il faudrait peut-être penser à mettre en place une base documentaire, élaborer des répertoires, des catalogues en arabe, en français, voire dans les autres langues nationales et en faire une vulgarisation et une large diffusion.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD 2021/03 Completed Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
13. Recommendation:

R10. Communication institutionnelle du ministère de tutelle : développer et structurer une communication institutionnelle, voire une stratégie de communication globale qui prenne en compte toute la dimension et la communication liée au CC.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD. 2021/03 Completed Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
14. Recommendation:

R13. Mettre en place des mesures qui permettent de renforcer la gestion de l’eau et de sécuriser l’approvisionnement de la ressource en eau du point de vue de l’eau potable et du point de vue agro-sylvo-pastoral.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
MEDD 2021/03 Completed Cette recommandation s'adresse au MEDD. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations) History
15. Recommendation:

R15. Importance de la planification des activités en concertation avec les autorités locales : tenir compte de l’inaccessibilité des sites des activités durant la période pour laquelle elles ont été programmées.

Management Response: [Added: 2020/12/01] [Last Updated: 2020/12/11]

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Cette recommandation s'adresse à l'Union Européenne. (cf. Rapport de l'évaluation, Section recommandations)
[Added: 2021/03/10]
Union Européenne. 2021/03 No Longer Applicable [Justification: Cette recommandation n'est pas adressée au PNUD. Elle est adressée à l'Union Européenne. Le projet a été clôturé ]
History

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org