Evaluation de la prise en compte du genre dans les programmes

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2019-2023, Burundi
Evaluation Type:
Thematic
Planned End Date:
10/2020
Completion Date:
06/2020
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
30,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document Draft TDR recrutement Consultant Evaluation impact genre au PNUD 2012-2018.doc tor French 342.00 KB Posted 1121
Download document RAPPORT FINAL_ EVALUATION GENRE_PNUD BURUNDI vf.pdf report French 1953.48 KB Posted 1182
Download document _RAPPORT GENRE PNUD BURUNDI VF.docx report French 399.41 KB Posted 1189
Title Evaluation de la prise en compte du genre dans les programmes
Atlas Project Number: 00042773
Evaluation Plan: 2019-2023, Burundi
Evaluation Type: Thematic
Status: Completed
Completion Date: 06/2020
Planned End Date: 10/2020
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.6.1 Country-led measures accelerated to advance gender equality and women’s empowerment
Evaluation Budget(US $): 30,000
Source of Funding: PNUD
Evaluation Expenditure(US $): 5,000
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Nationality
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: Ministères Techniques
Countries: BURUNDI
Lessons
1.
Findings
1.
  1. Résultats transformationnels
    1. Les plus (+) 

Sur le terrain, le constat auprès des bénéficiaires montre des avancées significatives en matière de promotion du genre et l’autonomisation des  femmes. Beaucoup d’efforts investis par  le PNUD et ses partenaires ont significativement contribuée à l’autonomisation et à la lutte contre les violences faites aux femmes. En termes de résultats constatés nous pouvons noter que:

  • les acteurs étatiques et l’ensemble des ministères au Burundi sont disponibles et plus disposés et travaillent plus que par le passé avec le PNUD sur les thématiques genres. Le ministère du genre se réjouit de la nouvelle la stratégie de collaboration dans le cadre du partenariat à savoir que PNUD les consultent régulièrement à travers la spécialiste genre du PNUD Burundi.
  • suite aux différentes séances de plaidoyer organisé en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, avec l’appui du PNUD, les femmes consultent les services de la justice et/ou les centres de santé dans les dossiers impliquant des cas de viols et violences. La police burundaise rapporte estime à 15% d’augmentation de taux de dépôt de plaintes par les femmes. Pour référence en 2016, 3% des plaintes sont déposés physiquement par des femmes contre 17% en 2018.
  • grâce au Cash transfert, les femmes sont mobilisées a la création de leurs emplois via les activités génératrices de revenus dans les sites d’intervention du projet,
  • les filles anciennement considérées comme issue des milieux défavorisées/ stigmatisés  notamment les Batwa participent  actuellement aux évènements sociaux et nationaux par exemple la compétition  Miss Burundi 2020,
  • Le projet de réinsertion socio-économique des prisonniers initié par le PNUD a significativement contribué à l’amélioration des conditions de vie des personnes détenues. Ces derniers  saluent vivement le projet car ils en ont profité pour développer leurs propres business,
  • Les détenus de la prison centrale de Rumonge produisent actuellement des savons qui parviennent à satisfaire le marché interne, ce qui veut dire que tous les détenus de la prison centrale de Rumonge s’approvisionnent des savons chez les bénéficiaires du projet,
  • Les fonds qu’ils obtiennent après l’écoulement de ces savons vendus leurs permettent de se procurer d’autres besoins vitaux pour vivre. [1]En guise de précision, nous soulignons ici que ladite prison abrite un effectif de 1200 détenus selon les responsables.
  • Avec les plateformes solaires distribuées par PNUD, les ménages ne font plus recours aux  bougies pour allumer leurs maisons, des bougies qui auparavant leurs coutaient énormément chers avec leurs faibles niveau de revenus,
  • Avec les mêmes plateformes, aujourd’hui les élèves aussi n’ont plus le souci de faire leurs révisions à la maison,
  • Les membres des coopératives bénéficiaires des projets PNUD ont presque tous développés des jardins familiaux en vue d’avoir des foyers améliorés,
  • Sur les chantiers en cours de construction sous l’appui de PNUD, nous y assistons actuellement une participation massive des femmes, en témoigne l’exemple de plusieurs  femmes rapatriées ayant été retrouvées sur le chantier de construction d’un centre Humura a Rumonge,
  • Après que PNUD ait donné 150.000 boutures d’arbres à l’Association Dukingire ikibira ADK , une très grande partie de l’Ikibira qui était détruite est maintenant couverte d’arbres,
  • Grâce aux frais que les femmes membres de l’Association AFEB obtiennent sur le moulin qu’elles ont bénéficiées de la part de PNUD, elles affirment avoir des conditions de vies autonomes améliorées,
  •  Des clubs anticorruptions ont été mise en place dans les écoles, ce qui a permis de faire des sensibilisations communautaires sur la prévention des VSBG,
  • Grâce aux moulins, aux formations sur la fabrication des savons, les formations sur la fabrication des pains, certaines survivantes des VSBG du centre Humura de Gitega  ont créés leurs propres AGRs.  

 

  1. Les moins (-)

Le chantier de la prise ne compte du genre et l’autonomisation des femmes reste encore très vaste plus particulièrement  au niveau du cadre légal L’absence d’une loi sur la succession est toujours un défi majeur dans l’implémentation des programmes de promotion de la femme Burundaise en général. Les programmes de PNUD au Burundi se sont heurtés aux différentes difficultés et défis quoi que différentes approches aient été mises en place pour les contourner. Ces difficultés sont dégagées dans l’ordre  suivant :

  • Les programmes sont exécutés dans un contexte de société patriarcal qui parfois échappe aux planificateurs de ces premiers, ce qui handicap une bonne implication/participation des hommes et des femmes dans la mise en œuvre de ces premiers. Les données statistiques existentielles ne permettant pas la reconnaissance exacte  des disparités entre hommes et femmes au Burundi, les barrières culturelles  et la désagrégation de ces données constituent par voie de conséquence un  obstacle majeur dans le suivi-évaluation des réalisations en ce qui concerne  la prise en compte de la dimension genre dans les programmes PNUD, expliquent les intervenants.
  • Au niveau des politiques, malgré les pas déjà franchis, le PNUD au Burundi se heurte encore aux obstacles  de manque d’outils et de mécanismes consistants qui permettent de faire le suivi-évaluation de la prise en compte de la dimension genre dans ses programmes et cela tant au niveau national, sectoriel voire même communautaire. Même les stratégies mise en place dans les programmes ne sont pas correctement suivies suite à la mobilité des personnes chargées de leur opérationnalisation.
  • Avant l’arrivée du spécialiste en genre au niveau du PNUD, il n’y avait pas de définition d’indicateur précarité-vulnérabilité de la femme burundaise ni élaboration des résultats à atteindre afin qu’il y ait engagement d’un processus d’élaboration des projets spécifiques aux besoins vitaux et prioritaires de la femme.
  • Chez bon nombres d’organisations locales et services étatiques partenaires, il y a une insuffisance d’auto-appropriation et pérennisation des acquis, ce qui fait que les bénéficiaires ne capitalisent pas les acquis des projets mise en œuvre par le PNUD
  • La plus parts des projets ont une courte durée et ne laissent  pas derrière eux des stratégies de capitalisation/pérennisation des acquis,
  • Il existe un défi majeur en ce qui concerne la collecte et l’informatisation des données au sein de différents Ministères et cela impact très négativement la capitalisation des appuis donnés par les fournisseurs de ressources en général,
  • L’interruption des formations sur la couture en faveur des détenus à Rumonge,
  • Le PNUD n’a pas donné des certificats aux personnes ayant appris les métiers de fabrication de cornes ainsi que le travail de cuire or ceux-ci ne peuvent pas exercer ces métiers sans documents délivrés par une organisation reconnue qui justifient l’authenticité de leurs compétences en la matière,
  • Manque d’outils et mécanismes de suivi des prisonniers formés mais qui ne sont plus en prison et par conséquent qui sont prêt à mettre en œuvre les métiers appris.
  • L’appui du PNUD pour le centre Humura de Gitega n’a jamais eu de suivi ni d’évaluation or il s’agissait d’une phase pilote qui devrait faire objet d’extension ou tout au moins une capitalisation des bonnes pratiques.

 


 


Recommendations
1

Faire un état de lieu d’une situation précarité-vulnérabilité des femmes permettant  une rédaction de projets intégrant objectivement le genre ainsi que la définition des stratégies d’opérationnalisations spécifiques  qui sont  adaptées aux réalités locales des femmes

2

Réaliser une analyse d’opinion sous forme de production des vidéos /documentaires  qui permet une analyse détaillée du vécu de la femme  Burundaise qui parfois vit dans une situation conflictuelle permanente au sens culturellement taboue,

3

Concevoir des outils et des mécanismes de suivi-évaluations du genre dans  les projets et programmes afin d’en dégager des résultats claires d’une part et faciliter la capitalisation des acquis après fermeture des projets d’autre part

4

Appuyer les Ministère de la justice devrait mettre en place  des para-juristes au niveau des collines pour l’assistance des viols en temps réels ainsi que la mise  en place un fond d’aide légale une assistance permanente de toutes les victimes des VBG,

5

Appuyer suffisamment les programmes nationaux dans l’élaboration et la priorisation des besoins locaux se référant aux critères des organisations internationales comme le Fonds Mondial.

1. Recommendation:

Faire un état de lieu d’une situation précarité-vulnérabilité des femmes permettant  une rédaction de projets intégrant objectivement le genre ainsi que la définition des stratégies d’opérationnalisations spécifiques  qui sont  adaptées aux réalités locales des femmes

Management Response: [Added: 2020/06/29] [Last Updated: 2020/06/29]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Elaborer un projet intégrant le genre.
[Added: 2020/06/29]
Programme 2020/05 Completed le projet Autonomisation économique des femmes prend en compte l'autonomisation des femmes
2. Recommendation:

Réaliser une analyse d’opinion sous forme de production des vidéos /documentaires  qui permet une analyse détaillée du vécu de la femme  Burundaise qui parfois vit dans une situation conflictuelle permanente au sens culturellement taboue,

Management Response: [Added: 2020/06/29]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Réaliser des vidéos /documentaires qui permet une analyse détaillée du vécu de la femme Burundaise
[Added: 2020/06/29] [Last Updated: 2022/01/08]
unité communication 2021/12 Completed Réalisée History
3. Recommendation:

Concevoir des outils et des mécanismes de suivi-évaluations du genre dans  les projets et programmes afin d’en dégager des résultats claires d’une part et faciliter la capitalisation des acquis après fermeture des projets d’autre part

Management Response: [Added: 2020/06/29]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
L'unité S&E va développer les outils et des mécanismes de suivi-évaluations du genre dans les projets et programmes dans le cadre du developpement des outils innovants
[Added: 2020/06/29] [Last Updated: 2021/06/01]
Unité Suivi et Évaluation 2020/12 Completed l'outil a été développé dans dans le système digital de suivi et évaluation History
4. Recommendation:

Appuyer les Ministère de la justice devrait mettre en place  des para-juristes au niveau des collines pour l’assistance des viols en temps réels ainsi que la mise  en place un fond d’aide légale une assistance permanente de toutes les victimes des VBG,

Management Response: [Added: 2020/06/29]

Partiellement acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Mettre en place des para-juristes au niveau des collines pour l’assistance des viols en temps réels
[Added: 2020/06/29] [Last Updated: 2021/06/01]
Unité UGED 2020/12 Completed les Mécanismes communautaires d'alerte de VBG ont été mis en place au niveau communautaire History
5. Recommendation:

Appuyer suffisamment les programmes nationaux dans l’élaboration et la priorisation des besoins locaux se référant aux critères des organisations internationales comme le Fonds Mondial.

Management Response: [Added: 2020/06/29]

Acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Appuyer l'élaboration de Plans communaux de Développement Communautaire ( PCDC), et ces PCDC prennent la priorisation tenant compte de besoins communautaires
[Added: 2020/06/29] [Last Updated: 2021/06/01]
Eta Kelvin 2020/12 Completed les PCDC ont été développés History

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org