Evaluation de l'UNDAF

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2009-2016, Côte d'Ivoire
Evaluation Type:
UNDAF
Planned End Date:
09/2016
Completion Date:
12/2016
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
40,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document EvaluatioUNDAF 2015_RapportFinal.pdf report English 1347.55 KB Posted 223
Title Evaluation de l'UNDAF
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2009-2016, Côte d'Ivoire
Evaluation Type: UNDAF
Status: Completed
Completion Date: 12/2016
Planned End Date: 09/2016
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
Evaluation Budget(US $): 40,000
Source of Funding: Multiples
Evaluation Expenditure(US $): 40,000
Joint Programme: No
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with UNCT-Gouvernement
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Moncef Kouidhi TUNISIA
Alban Ahoure
Raymond G Dogore
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders: UNCT-Gouvernement
Countries: COTE d'IVOIRE
Comments: L'évaluation de l'UNDAF revisé 2013-2015
Lessons
1.

Au terme des deux ans et demi de mise en oeuvre de l’UNDAF 2013-2015, sept conclusions majeures peuvent être dégagées :

Positionnement stratégique sur des secteurs et zones prioritaires : le positionnement du SNU est pertinent et stratégique par rapport aux types d’intervention (accompagnement et appui-conseil des processus de formulation du PND 1 et 2, aux secteurs (gouvernance, éducation et santé) et aux zones d’intervention (Ouest du pays et certaines zones névralgiques). Toutes ces interventions sont fortement appréciées par les partenaires nationaux et internationaux qui reconnaissent leur valeur ajoutée. La diversité des actions d’appui au secteur privé ne permet pas d’avoir le fil conducteur du positionnement stratégique du SNU ; des efforts de concentration sont nécessaires pour les prochaines années en ciblant des créneaux en lien avec la vulnérabilité des populations comme la micro entreprise et la finance inclusive. Il en est de même pour la société civile.

Développement de bonnes pratiques de coordination anticipant sur le DAO : Le Plan prioritaire pour la consolidation de la paix à travers ses actions complémentaires mises en oeuvre selon une programmation commune de toutes les agences du SNU et en concertation avec l’ONUCI a permis de mieux organiser les réponses dans des délais raisonnables en cohérence avec le rythme de redéploiement des forces de sécurité légales. Cette forme d’intervention rapide, pilotée à haut niveau et suffisamment bien décentralisée dans ses modalités de mise oeuvre a eu de réels impacts sur le retour progressif de la confiance entre les communautés et le rétablissement de l’autorité de l’Etat.

Appuis constants pour l’élaboration de différents documents stratégiques et programmatiques prenant en compte les ODD : Au niveau de l’accompagnement du processus d’élaboration de certains référentiels de développement, d’outils de gestion de l’aide et de certaines politiques sectorielles ainsi qu’au niveau des plaidoyers sur les ODD et les droits des enfants et des femmes, le SNU a joué efficacement son rôle directement par des appuis-conseils et indirectement à travers la diversité des expertises mobilisées pour contribuer à l’approfondissement de certains thématiques du PND 2016-2020, la forte sensibilisation pour la généralisation de l’enregistrement des enfants à la naissance et l’intégration de l’approche ODD dans le prochain PND et le fort plaidoyer pour l’adoption de la politique de scolarisation obligatoire.

Contribution au renforcement de l’Etat de droit et à la lutte contre la corruption : En matière de gouvernance, le SNU a su développer et consolider un partenariat stratégique avec l’Assemblée Nationale grâce à l’élaboration du Plan Stratégique et aux initiatives conjointes des agences du SNU engendrant une mobilisation des ressources additionnelles auprès d’autres partenaires (USAID, Francophonie, etc.). En matière de lutte contre la corruption, le SNU a accompagné le gouvernement dans l’élaboration et la mise en oeuvre du dispositif juridique et institutionnel de lutte contre la corruption y compris la mise en place de la Haute Autorité de Bonne Gouvernance. Ces appuis méritent à la fois d’être consolidés et élargis à d’autres sphères de la société civile et du secteur privé.

Appui efficace et reconnu pour la promotion d’un système national de gestion de l’aide au développement : le SNU, grâce à la mise en place de la Plateforme de Gestion de l’Aide, a contribué efficacement à vaincre les réticences internes de différents ministères et susciter l’intérêt des PTF à s’inscrire dans cette dynamique. Il a ainsi contribué efficacement à la conception, la mise en place et la production des premiers rapports sur l’état des flux d’aide en Côte d’Ivoire. L’appui technique du SNU a été efficace et devrait encore s’améliorer pour que la PGA soit plus exhaustive dans la saisie de tous les flux de l’aide au développement et plus adaptée aux besoins des différents acteurs concernés.

Le système de suivi/évaluation de l’UNDAF, malgré les efforts déployés, est partiellement opérationnel puisque plusieurs indicateurs de résultats ne sont pas produits et les rapports des

 


Findings
Recommendations
1

Les principales recommandations de la mission d’évaluation sont :

Compte tenu des lourdeurs administratives (internes et externes au SNU), de la dispersion des actions d’appui du SNU, du manque de financements et de l’exigence de plus d’harmonisation des cycles de programmation, le SNU devrait, dès 2016 et lors de son prochain cycle de programmation, procéder à une analyse approfondie des mécanismes et approches pouvant réduire les contraintes identifiées au niveau de la lourdeur des procédures administratives et de l’insuffisance de priorisation des thématiques stratégiques.

La faible prise en compte par le PND d'une part, de la portée programmatique de la croissance inclusive en termes de sources sectorielles de croissance pro pauvres et d’instruments de protection sociale et d’autre part de gains rapides en matière d’ODD selon une approche régionalisée, devrait inciter le SNU à renforcer les plaidoyers pour que le gouvernement mette en place une stratégie opérationnelle portant sur la croissance inclusive et les ODD.

Le SNU, avec l’accord et l’engagement du gouvernement, devrait réfléchir sur l’importance stratégique de mise en place d’un projet conjoint ouvert à d’autres PTF pour contribuer à la mise à niveau du Système National de la Statistique en vue d’améliorer le système de suivi/évaluation du PND, le suivi des ODD, l’évaluation des politiques publiques et d’autres programmes plus spécifiques comme l’UNDAF.

Dans le cadre du DAO, le SNU devrait engager dès maintenant un travail de conceptualisation et de propositions de nouveaux outils de programmation et de suivi de l’UNDAF, outils alternatifs au dispositif en cours qui a montré ses limites au plan interne et externe.

1. Recommendation:

Les principales recommandations de la mission d’évaluation sont :

Compte tenu des lourdeurs administratives (internes et externes au SNU), de la dispersion des actions d’appui du SNU, du manque de financements et de l’exigence de plus d’harmonisation des cycles de programmation, le SNU devrait, dès 2016 et lors de son prochain cycle de programmation, procéder à une analyse approfondie des mécanismes et approches pouvant réduire les contraintes identifiées au niveau de la lourdeur des procédures administratives et de l’insuffisance de priorisation des thématiques stratégiques.

La faible prise en compte par le PND d'une part, de la portée programmatique de la croissance inclusive en termes de sources sectorielles de croissance pro pauvres et d’instruments de protection sociale et d’autre part de gains rapides en matière d’ODD selon une approche régionalisée, devrait inciter le SNU à renforcer les plaidoyers pour que le gouvernement mette en place une stratégie opérationnelle portant sur la croissance inclusive et les ODD.

Le SNU, avec l’accord et l’engagement du gouvernement, devrait réfléchir sur l’importance stratégique de mise en place d’un projet conjoint ouvert à d’autres PTF pour contribuer à la mise à niveau du Système National de la Statistique en vue d’améliorer le système de suivi/évaluation du PND, le suivi des ODD, l’évaluation des politiques publiques et d’autres programmes plus spécifiques comme l’UNDAF.

Dans le cadre du DAO, le SNU devrait engager dès maintenant un travail de conceptualisation et de propositions de nouveaux outils de programmation et de suivi de l’UNDAF, outils alternatifs au dispositif en cours qui a montré ses limites au plan interne et externe.

Management Response: [Added: 2016/12/19] [Last Updated: 2017/06/06]

Le nouveau cadre d'assistance des Nations unies pour l'aide au développement (CPU 2016-2020) est mis en œuvre dans le cadre de l’initiative « Unis dans l’action ». l’Equipe Pays des Nations Unies a conduit une évaluation pour identifier les risques potentiels liés à la gestion des ressources publiques, et s'investira dans l’évaluation des capacités des partenaires de mise en œuvre dans le cadre de l’approche harmonisée des transferts d’espèces (HACT). Dans la mesure où la qualité de l’exécution dépend de l’état des capacités nationales, le CPU inclue  des initiatives ciblées de renforcement des capacités des partenaires de mise en œuvre. Les autres instruments harmonisés et communs de programmation du CPU sont aussi promus. Il a été mis en place un Comité des Opérations (COP) qui estresponsable de l’amélioration des systèmes de gestion et des procédures opérationnelles du SNU afin d’assurer une utilisation efficace, efficiente et transparente des ressources des agences. Ce Comité a développé la stratégie (Business Operations Strategy ou BOS) pour soutenir la mise en œuvre du CPU, conformément aux directives du DaO.

La retraite de planification stratégique a identifié les avantages comparatifs du SNU pour la période 2017-2020 sur les questions de développement stratégique, notamment la croissance, l'équité et l'inclusion. Le CPU a focalisé ses interventions sur le renforcement des capacités de mise en œuvre des politiques de développement pour une émergence inclusive et durable. Les outils de planification et de suivi-évaluation sont promus et alignés sur les ODD pour faciliter la mise en œuvre rigoureuse et systématique du Plan National de Développement.

 

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

1 UN Plaza
DC1-20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org