Evaluation finale de projet PASMIF II

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2013-2019, Congo DRC
Evaluation Type:
Final Project
Planned End Date:
12/2015
Completion Date:
11/2015
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
35,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document TDRs Evaluation PASMIF 2015.pdf tor French 201.63 KB Posted 284
Download document Rapport Evaluation Finale PASMIF II 2015.doc report French 810.00 KB Posted 391
Title Evaluation finale de projet PASMIF II
Atlas Project Number: 95459
Evaluation Plan: 2013-2019, Congo DRC
Evaluation Type: Final Project
Status: Completed
Completion Date: 11/2015
Planned End Date: 12/2015
Management Response: Yes
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2018-2021)
  • 1. Output 1.1.2 Marginalised groups, particularly the poor, women, people with disabilities and displaced are empowered to gain universal access to basic services and financial and non-financial assets to build productive capacities and benefit from sustainable livelihoods and jobs
Evaluation Budget(US $): 35,000
Source of Funding: budget du projet
Evaluation Expenditure(US $): 29,000
Joint Programme: Yes
Joint Evaluation: Yes
  • Joint with UNCDF
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Brice Anicet AHOUISSOU Consultant International
Jules NKULU MWINE FYAMA Consultant national
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: CONGO DRC
Lessons
1.
  1. Au regard du nombre élevé de la population cible exclue des services financiers ; du faible taux de pénétration des banques, des institutions de microfinance  (IMF) et des coopératives d’épargne et de crédit (COOPEC) ; du nombre de clients touchés au démarrage de PASMIF II ; de la faible couverture des banques et des institutions du secteur financier décentralisé  (ISFD) dans les provinces, particulièrement les localités rurales éloignées et ou enclavées ; le PASMIF II était pertinent du point de vue des bénéficiaires finaux et le demeure, car le travail à réaliser pour l’accès aux services financiers des  personnes actuellement exclues est immense ;

2. Au regard de l’enveloppe prévue (14.000.000 USD), des ressources réellement mobilisées (12.208.616,00 USD soit 87%), des difficultés rencontrées dans le démarrage du PASMIF II, du nombre de personnes affectées au programme et des résultats atteints par rapport aux résultats attendus dans un environnement marqué par l’intervention d’autres acteurs dans le secteur, il convient de reconnaître que le PASMIF II a été en grande partie efficace. Le Programme enregistre des acquis bien que le  le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs clés du secteur présente encore des défis au regard des besoins identifiés et des résultats attendus du programme ;

3. La non mobilisation de toutes les ressources promises et les délais relativement longs de signature/d’approbation/de validation des documents ou de mise à disposition des fonds ont affecté les résultats du Programme remettant ainsi en cause son efficience. La principale limite du PASMIF II se trouve au niveau de la communication vers une audience plus large en dehors des partenaires de mise en œuvre. Par ailleurs, le développement de synergies avec les  structures intervenant dans l’organisation de la demande (organisation, formation et financement direct des populations à la base dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture) auraient pu lui permettre d’avoir plus de visibilité et de mieux informer sur les résultats et les difficultés de mise en œuvre ;

4. L’institutionnalisation du FPM ainsi que le renforcement du contrôle du secteur par la BCC sont incontestablement la preuve de la prise en compte de la durabilité dans les appuis mis en œuvre par le  PASMIF II. Cependant, les  concours à certaines ISFD  qui sont tombées en cessation d’activités ou qui sont en difficulté  (par exemple IMF Life Vest (Kinshasa) , Coopec KAWA (Kivu) et Coopec Kalundu (Uvira))   avec la dégradation de leur portefeuille et la forte dépendance des appuis extérieurs pour la couverture des charges, révèlent à suffisance que le chantier de la durabilité est encore loin d’être achevé. Cela ne peut se faire sans la participation active dans une véritable synergie des principales parties prenantes pour plus de transparence et d’efficacité ;

5.  Le PASMIF II a incontestablement impulsé une vraie dynamique au niveau du secteur de la microfinance dont les principaux indicateurs ont été substantiellement améliorés. C’est au niveau des produits CEE+ avec la prise en compte de l’approche genre que le PASMIF a eu plus d’impacts par rapport à la réduction de la pauvreté. Il ressort des échanges avec des bénéficiaires finaux que le CEE+ est un outil précieux d’inclusion financière des membres des MUSO. En dehors de l’approche genre, les autres questions transversales (environnement, accès aux soins de santé, paix durable) ne sont pas explicitement mentionnées dans les objectifs, résultats ou dans les performances attendus. Cependant, la contribution à l’amélioration des revenus des populations vulnérables a eu des effets positifs sur ces priorités. Pour assurer plus d’impact à l’avenir sur ces questions, il convient de prendre en compte ces questions transversales et de les budgétiser dans la formulation d’une nouvelle phase.


Findings
Recommendations
1 Au regard des nombreux besoins à satisfaire aux trois niveaux macro, méso et micro ; compte tenu du faible impact de la stratégie de sortie initialement prévue sur la majorité des ISFD, l?équipe des consultants recommande la formulation et la mise en ?uvre rapide d?une troisième phase de manière à assurer la continuité des activités et la consolidation des acquis des deux premières phases.
2 L?inclusion financière ne peut être effective en RDC qu?avec la mise en ?uvre d?une feuille de route adaptée, réaliste et ambitieuse. C?est pour cela que l?équipe des consultants recommande la poursuite de la mise en ?uvre de l?approche MAP avec l?étude sur la réglementation, le contexte, l?offre, l?infrastructure financière, la demande qualitative pour compléter très rapidement l?étude FinScope (demande quantitative) et déboucher ainsi sur la feuille de route et le plan d?actions qui pourront permettre de mobiliser beaucoup plus d?acteurs. Le suivi et la finalisation de cette approche MAP (diagnostic, feuille de route, mise en ?uvre du plan d?action) devraient être assurés par le PASMIF III.
3 Le financement de l?accès aux services financiers des populations exclues nécessite la mobilisation de beaucoup de ressources qui sont rares. C?est pour cela que l?équipe des consultants recommande au Programme de développer des synergies avec les autres programmes du SNU, les PTF et auprès des différents Ministères impliqués dans la finance inclusive (finance, agriculture, promotion de la femme et des jeunes, MPME, sécurité et assistance sociales, poste et télécommunication) pour plus de visibilité et d?impact. Ce développement des synergies devrait faire partie des éléments clefs de la formulation de la phase III.
4 Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est en nette progression pendant que celui des services financiers est encore lent. Il est alors important d?étudier les voies et moyens de développer des synergies avec les opérateurs de téléphonie mobile pour faciliter l?extension rapide de la finance digitale dans toutes les localités du pays. Ce développement de synergies avec les opérateurs de la téléphonie mobile pourrait être axé sur la diversification de l?offre des services financiers, notamment des produits/ services d?épargne et de crédit. Il s?agira par exemple de prévoir des ateliers de concertation entre les banques, les ISFD et les opérateurs de la téléphonie mobile qui devraient déboucher sur la mise en ?uvre d?actions concrètes. Cette perspective de partenariat entre les opérateurs de la téléphonie mobile et le programme devrait être intégrée dans la nouvelle formulation.
1. Recommendation: Au regard des nombreux besoins à satisfaire aux trois niveaux macro, méso et micro ; compte tenu du faible impact de la stratégie de sortie initialement prévue sur la majorité des ISFD, l?équipe des consultants recommande la formulation et la mise en ?uvre rapide d?une troisième phase de manière à assurer la continuité des activités et la consolidation des acquis des deux premières phases.
Management Response: [Added: 2015/12/30]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.1. Elaborer le concept note du projet
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/07/07]
UGP/Conseiller MED 2016/06 Completed Le concept du nouveau projet a ete elabore et il a ete partage avec les parties prenantes History
1.2. Proceder au recrutement d un consultant pour finalisation du PRODOC
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP/Conseiller MED 2016/12 Completed Le consultant a été recruté et a finaliser le PRODOC sur la troisième phase du projet PASMIF History
1.3. Lancer le nouveau projet et finaliser le bouclage financier
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2017/12/18]
Conseiller MED 2017/06 Completed Le nouveau projet a été lancé History
2. Recommendation: L?inclusion financière ne peut être effective en RDC qu?avec la mise en ?uvre d?une feuille de route adaptée, réaliste et ambitieuse. C?est pour cela que l?équipe des consultants recommande la poursuite de la mise en ?uvre de l?approche MAP avec l?étude sur la réglementation, le contexte, l?offre, l?infrastructure financière, la demande qualitative pour compléter très rapidement l?étude FinScope (demande quantitative) et déboucher ainsi sur la feuille de route et le plan d?actions qui pourront permettre de mobiliser beaucoup plus d?acteurs. Le suivi et la finalisation de cette approche MAP (diagnostic, feuille de route, mise en ?uvre du plan d?action) devraient être assurés par le PASMIF III.
Management Response: [Added: 2015/12/30]

recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.1. Proceder a la validation de l etude, de la feuille de route et du plan d actions MAP
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/07/07]
Comité de pilotage MAP et UGP 2016/06 Completed le rapport MAP est disponible, le draft de la feuille de route a ete partage lors de l atelier de validation du MAP en presence du Vice Ministre de Finance History
1.2. Integrer la feuille de route dans le document du nouveau projet Microfinance
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP, Conseiller MED 2016/12 Completed Les recommandations de l'étude MAP ont été intégré dans le PRODOC du nouveau projet sur la micro finance History
1.3 Faciliter les concertations et la mobilisation des ressources pour l execution du plan d actions
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP, conseiller MED 2016/12 Completed Le PNUD et l'UNCDF se sont mis ensemble et on travaillé sur le nouveau projet de PASMIF 3. ce projet a été soumis au bailleurs et attend le financement History
3. Recommendation: Le financement de l?accès aux services financiers des populations exclues nécessite la mobilisation de beaucoup de ressources qui sont rares. C?est pour cela que l?équipe des consultants recommande au Programme de développer des synergies avec les autres programmes du SNU, les PTF et auprès des différents Ministères impliqués dans la finance inclusive (finance, agriculture, promotion de la femme et des jeunes, MPME, sécurité et assistance sociales, poste et télécommunication) pour plus de visibilité et d?impact. Ce développement des synergies devrait faire partie des éléments clefs de la formulation de la phase III.
Management Response: [Added: 2015/12/30]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.1. Identifier les parties prenantes thematiques et developper le partenariat
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/07/07]
Unite de Gestion (nouveau projet), Conseiller MED, 2016/06 Completed Autour de MAP, et de la strategie nationale des MPME (cfr liste des participants History
1.2. Faciliter la mobilisation des ressources pour le financement de l acces aux services financiers par le partage du concept note produit aupres des bailleurs traditionnels et organisation des echanges
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP, Conseiller MED 2016/12 Completed Le PNUD et l'UNCDF viennent de finaliser le PRODOC sur la troisième phase du projet PASMIF PRODOC. Ce PRODOC a été soumis aux bailleurs et le feedback est attendu d'ici janvier 2017 History
1.3 Proposer des articulations possibles avec les interventions bailleurs et partenariat de financement dans le nouveau PRODOC
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP, Conseiller MED 2016/12 Completed Concertations autour de la participation du secteur prive dans le financement des activites voire le refinancement accorde aux IMF et Coopec pour le financement des besoins de leurs clienteles History
4. Recommendation: Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est en nette progression pendant que celui des services financiers est encore lent. Il est alors important d?étudier les voies et moyens de développer des synergies avec les opérateurs de téléphonie mobile pour faciliter l?extension rapide de la finance digitale dans toutes les localités du pays. Ce développement de synergies avec les opérateurs de la téléphonie mobile pourrait être axé sur la diversification de l?offre des services financiers, notamment des produits/ services d?épargne et de crédit. Il s?agira par exemple de prévoir des ateliers de concertation entre les banques, les ISFD et les opérateurs de la téléphonie mobile qui devraient déboucher sur la mise en ?uvre d?actions concrètes. Cette perspective de partenariat entre les opérateurs de la téléphonie mobile et le programme devrait être intégrée dans la nouvelle formulation.
Management Response: [Added: 2015/12/30]

Recommandation acceptée

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
1.1. Organiser un atelier de diversification des produits financiers adaptés impliquant les compagnies de téléphones mobiles
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2018/12/28]
Unité de Gestion (nouveau projet) 2019/12 Initiated Cette action a été prévue dans le nouveau projet ACTIF déjà attaché précédemment . L'action a été alignée dans le PTA 2019 History
1.2. Développer les synergies des téléphones mobiles avec les IMF & COOPEC par les échanges sur base d?une étude prospective de l?inclusion financière à travers les operateurs téléphoniques
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2018/12/28]
Unité de Gestion (nouveau projet) 2019/12 Initiated Cette action a été prévue dans le nouveau projet ACTIF déjà attaché précédemment . L'action a été alignée dans le PTA 2019 History
1.3 Integrer les propositions de partenariat entre les operateurs de la telephonie mobile et le programme dans le nouveau PRODOC
[Added: 2015/12/30] [Last Updated: 2016/12/08]
UGP, Conseiller MED 2016/12 Completed C'est fait. voir PRODOC ci joint History

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org