Evaluation à mi-parcours du Projet d'Assistance Technique préparatoire pour le renforcement du cadre legal, règlementaire et institutionnel des secteurs de l'Energie et des Mines

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2019-2023, Burundi
Evaluation Type:
Mid Term Project
Planned End Date:
12/2017
Completion Date:
12/2017
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
18,170

Share

Title Evaluation à mi-parcours du Projet d'Assistance Technique préparatoire pour le renforcement du cadre legal, règlementaire et institutionnel des secteurs de l'Energie et des Mines
Atlas Project Number: 00059157
Evaluation Plan: 2019-2023, Burundi
Evaluation Type: Mid Term Project
Status: Completed
Completion Date: 12/2017
Planned End Date: 12/2017
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Poverty and MDG
  • 2. Democratic Governance
  • 3. Environment & Sustainable Development
  • 4. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.5. Inclusive and sustainable solutions adopted to achieve increased energy efficiency and universal modern energy access (especially off-grid sources of renewable energy)
  • 2. Output 7.1. Global consensus on completion of MDGs and the post 2015 agenda informed by contributions from UNDP
  • 3. Output 7.2. Global and national data collection, measurement and analytical systems in place to monitor progress on the post 2015 agenda and sustainable development goals
SDG Goal
  • Goal 1. End poverty in all its forms everywhere
  • Goal 9. Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation
SDG Target
  • 1.4 By 2030, ensure that all men and women, in particular the poor and the vulnerable, have equal rights to economic resources, as well as access to basic services, ownership and control over land and other forms of property, inheritance, natural resources, appropriate new technology and financial services, including microfinance
  • 1.5 By 2030, build the resilience of the poor and those in vulnerable situations and reduce their exposure and vulnerability to climate-related extreme events and other economic, social and environmental shocks and disasters
  • 9.4 By 2030, upgrade infrastructure and retrofit industries to make them sustainable, with increased resource-use efficiency and greater adoption of clean and environmentally sound technologies and industrial processes, with all countries taking action in accordance with their respective capabilities
Evaluation Budget(US $): 18,170
Source of Funding: TRAC
Evaluation Expenditure(US $): 18,170
Joint Programme: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: BURUNDI
Comments:

Compte tenu des contraintes administratives de l'entrée au Burundi qui sont devenues de plus en plus longues et compliquées en raison du contexte de crise, nous demandons que ce rapport d'évaluation soit terminé fin octobre 2017.

Lessons
1.

5.4. Les meilleures et les pires pratiques lors du traitement des questions concernant la pertinence, la performance et la réussite

Vu l’envergure du projet et les circonstances dans lesquelles il a évolué, cette question ne peut être traitée qu’en termes de difficultés et d’atouts :

 

  • difficultés  et pires leçons du projet

 

  • L’approche préconisée de renforcer concomitamment le cadre légal, réglementaire et institutionnel de deux secteurs hautement capitalistiques  n’était pas évidente ;
  • L’instabilité des Directeurs de projets : 4 Directeurs nommés en 36 mois  soit Directeur tous les  9 mois – parfois incompatibilité de fonctions celles d’un  Directeur national (Directeur Général de la Recherche Géologique et du Cadasre minier) et celles de Directeur de projet ;
  • La non disponibilité en plein temps des deux Experts internationaux en charge de l’Energie et des Mines
  • Faible fréquence des réunions du comité de pilotage ;
  • Manque de concertation  et de dialogue entre le PNUD et le Ministère, ce qui engendre parfois des incompréhensions.
  • Manque de synergie entre deux principaux partenaires techniques et financiers : Banque mondiale qui a appuyé le secteur des mines et l’UE qui s’occupe de l’énergie. 

 

  • Atouts du projet

 

  • Le projet est pertinent et il est en phase avec les grandes orientations économiques du Burundi et les initiatives globales des secteurs de l’énergie et des mines : Vision Burundi 2025, Cadre Stratégique de Croissance de Lutte contre la Pauvreté (CLSP II), le processus ITIE, ODD, SE4ALL etc.
  • Les secteurs de l’énergie et des mines sont hautement capitalistique et devraient dans un environnement de « doing business » propice, contribuer significativement à la croissance de l’économie du pays ;  
  • Malgré les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du projet, la gouvernance du secteur minier est toujours dans l’Agenda du Ministère avec à la clef la gestion du Règlement minier hérité du projet, le lancement de l’élaboration d’un code pétrolier, la responsabilisation de l’Office Burundais  des Mines
  • Les fondamentaux d’une stratégie d’Information, de Sensibilisation et de Formation a ont été posées par le projet avec les ateliers, le film et la formation des agents. 

 

 


Findings
1.

L’assistance technique en faveur des secteurs de l’énergie et des mines abordés par le projet dans l’optique d’améliorer le cadre, légal, réglementaire et institutionnel les régissant est en soi une bonne initiative du Bureau PNUD –pays et du Gouvernement du Burundi à travers le MEM. Secteurs hautement capitalistiques dans l’économie du pays, ils continueront dans les années à venir à occuper une place importante dans les défis de croissance économique que le pays compte relever et esquissés dans la Vision Burundi 2025 et le CSLP II. C’est pourquoi, malgré les insuffisances constatées dans sa mise en œuvre et au regard des résultats obtenus qui sont tout de même globalement positifs, il est souhaitable de consolider les acquis du projet et de concentrer les efforts sur le secteur de l’énergie en s’arrimant sur les défis de l’heure (ODD, changements climatiques, SE4ALL), le secteur des mines ayant déjà trouvé l’appui financier nécessaire à travers le PRCIEG que le gouvernement a adopté avec la Banque mondiale. Dans cette optique, il conviendrait de prendre compte des  mesures ci-dessous esquissées : 

5.1. Mesures correctives pour la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du projet

Il s’agit à très court terme d’engager les discussions entre le PNUD et le MEM pour définir les nouvelles bases d’une coopération orientée vers le secteur de l’énergie durable, et l’environnement (avec prise en compte de la problématique du bois –énergie).A noter par exemple que le Burundi est très en retard dans le processus de l’initiative SE4ALL oùil est encore au stade de « Gap Analysis » alors que le plan d’actions à l’horizon de 2030 assorti d’un « Prospectus Invest » est à faire dans les meilleurs délais. C’est dire qu’une conception nouvelle de la coopération entre le PNUD et le MEM est donc à l’ordre du jour avec une feuille de route devant assurer le suivi et l’évaluation pour les actions futures.

5.2. Mesures visant à assurer le suivi ou à renforcer les avantages initiaux du projet

A ce niveau la mission a constaté que le PNUD, en perspective de ses actions futures a pris déjà toutes les dispositions nécessaires en se dotant d’une Unité de Suivi Evaluation et qui travaille en synergie avec l’UPS et l’Unité en charge de la communication des ODD ce qui est un atout. A ce dispositif, il faut ajouter l’Unité genre qui s’occupe entre autres de l’implication des femmes dans la mise en œuvre des projets de développement.


Recommendations
1

Consolider les acquis du projet et poursuivre  les activités liées à la gouvernance minière (processus ITIE, code minier rénové, code pétrolier, renforcement de capacités, maîtrise des contours de négociation des contrats etc.) dans le cadre  du PRCIEG qui a dédié assez de ressources financières pour  créer un cadre favorable de développement du secteur minier au Burundi. [MEM].

2

Poursuivre la coopération entre le PNUD et le MEM en se concentrant uniquement sur le secteur de l’énergie  avec focus sur, la planification énergétique, l’accès durable à l’énergie pour les populations rurales, et le changement climatique. [PNUD-MEM]

3

Recruter un Expert  international pour (i) consolider les résultats du projet d’Assistance technique préparatoire et (ii) appuyer le Ministère en charge de l’Energie à la définition et à la mise en œuvre de sa politique énergétique dans le cadre des ODD, de SE4ALL et du changement climatique en s’appuyant sur les technologies sobres en carbone (ENR notamment) et en proposant une stratégie d’actions pour un approvisionnement durable en  combustibles domestiques des populations burundaises  [PNUD].

4

Mener des actions de « Fund raising » et développer des synergies entre Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en vue de mobiliser les ressources nécessaires dans la mise en œuvre de projets et actions pertinents proposés par l’Expert international qui se déclinent comme suit:

  • Planification énergétique par (i) la mise en en place d’un Observatoire national de l’Energie et (ii) l’élaboration d’un Atlas des énergies renouvelables
  • Etude pour la mise en place d’un cadre juridique, règlementaire et attractif du sous – secteur des Energies renouvelables
  • Développement de services énergétiques de base pour assurer dans le cadre des ODD, la santé, l’éducation, l’approvisionnement en eau, la sécurité alimentaire etc.
  • Approvisionnement durable des ménages en combustibles domestiques ;
  • Opérationnalisation de l’Initiative SE4ALL avec un plan d’actions à l’horizon de 2030 assorti d’un prospectus d’investissements. [PNUD].

 

 

1. Recommendation:

Consolider les acquis du projet et poursuivre  les activités liées à la gouvernance minière (processus ITIE, code minier rénové, code pétrolier, renforcement de capacités, maîtrise des contours de négociation des contrats etc.) dans le cadre  du PRCIEG qui a dédié assez de ressources financières pour  créer un cadre favorable de développement du secteur minier au Burundi. [MEM].

Management Response: [Added: 2017/12/11] [Last Updated: 2017/12/12]

Le PNUD va poursuivre sa participation au Groupe sectoriel Energie et mines en vue de consolider le  plaidoyer déjà engagé 

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
participation active au Groupe sectoriel Energie et Mines
[Added: 2017/12/12] [Last Updated: 2018/09/03]
UPS 2018/09 Completed La formulation de projet d'Appui à l'accès des plus pauvres à une énergie propre et renouvelable Le code pétrolier sera soumis à la Validation en septembre History
Mener des actions de « Fund raising » et développer des synergies entre Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en vue de mobiliser les ressources nécessaires dans la mise en œuvre du projet à définir dans le secteur de l’Energie, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Energie et des Mines
[Added: 2017/12/12] [Last Updated: 2018/08/30]
UPS 2017/09 Completed L'UPS a mené un plaidoyer auprès des autorités du secteur sur l'intérêt d'un tel secteur. History
2. Recommendation:

Poursuivre la coopération entre le PNUD et le MEM en se concentrant uniquement sur le secteur de l’énergie  avec focus sur, la planification énergétique, l’accès durable à l’énergie pour les populations rurales, et le changement climatique. [PNUD-MEM]

Management Response: [Added: 2017/12/11] [Last Updated: 2017/12/12]

Engager les discussions avec le Ministère de l’Energie et des Mines pour définir les nouvelles bases d’une coopération orientée vers le secteur de l’énergie durable, en concentrant les efforts sur les défis de l’heure (ODD, changements climatiques, substitution du bois de chauffe, SE4ALL),

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Recruter un consultant international pour l'appui technique à la rédaction du document du projet
[Added: 2017/12/12] [Last Updated: 2018/09/03]
UPS 2019/01 Overdue-Initiated Un expert international avait été recruté et n'a pas achevé son mandat à cause de la crise. Le recrutement pourra encore avoir lieu si le projet d'appui à l'accès des plus pauvres à une énergie propre et renouvelable commence l'année prochaine History
Rédiger une note conceptuelle pour promouvoir l'accès des populations vulnérables à l'énergie propre et à coût accessible
[Added: 2017/12/12] [Last Updated: 2018/09/04]
UPS 2018/12 Completed La Note conceptuelle est déjà draftée ( on Going) History
3. Recommendation:

Recruter un Expert  international pour (i) consolider les résultats du projet d’Assistance technique préparatoire et (ii) appuyer le Ministère en charge de l’Energie à la définition et à la mise en œuvre de sa politique énergétique dans le cadre des ODD, de SE4ALL et du changement climatique en s’appuyant sur les technologies sobres en carbone (ENR notamment) et en proposant une stratégie d’actions pour un approvisionnement durable en  combustibles domestiques des populations burundaises  [PNUD].

Management Response: [Added: 2017/12/11] [Last Updated: 2017/12/12]

Cette recommandation sera prise en compte dans le cadre de la formulation du nouveau projet dans le secteur de l'énergie ( Voir recommentation 1&2)

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
Recruter un expert international
[Added: 2018/08/30]
UPS 2020/01 Completed Un expert international avait été recruté mais n'a pas achevé son mandat à cause de la crise.
4. Recommendation:

Mener des actions de « Fund raising » et développer des synergies entre Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en vue de mobiliser les ressources nécessaires dans la mise en œuvre de projets et actions pertinents proposés par l’Expert international qui se déclinent comme suit:

  • Planification énergétique par (i) la mise en en place d’un Observatoire national de l’Energie et (ii) l’élaboration d’un Atlas des énergies renouvelables
  • Etude pour la mise en place d’un cadre juridique, règlementaire et attractif du sous – secteur des Energies renouvelables
  • Développement de services énergétiques de base pour assurer dans le cadre des ODD, la santé, l’éducation, l’approvisionnement en eau, la sécurité alimentaire etc.
  • Approvisionnement durable des ménages en combustibles domestiques ;
  • Opérationnalisation de l’Initiative SE4ALL avec un plan d’actions à l’horizon de 2030 assorti d’un prospectus d’investissements. [PNUD].

 

 

Management Response: [Added: 2017/12/11] [Last Updated: 2017/12/12]

Cette recommandation est prise en compte dans la recommandation 2 et toutes ces actions seront prises en compte.

Key Actions:

Key Action Responsible DueDate Status Comments Documents
La Formulation du Projet d'appui aux plus pauvres à une énergie propre et durable et les accès e à une énergie propre et durables et les ateliers de consultation participative et le fonctionnement d'une équipe de préparation de ce projet pourra avoir lieu l'année prochaine
[Added: 2018/08/30]
UPS 2019/09 Completed

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org