Independent Country Programme Evaluation: Togo

Report Cover Image
Evaluation Plan:
2014-2017, Independent Evaluation Office
Evaluation Type:
ICPE/ADR
Planned End Date:
12/2017
Completion Date:
12/2017
Status:
Completed
Management Response:
Yes
Evaluation Budget(US $):
120,000

Share

Document Type Language Size Status Downloads
Download document ICPE Togo - Evaluation Brief.pdf summary English 92.76 KB Posted 129
Download document ICPE_Togo_FR.pdf report French 2094.72 KB Posted 152
Title Independent Country Programme Evaluation: Togo
Atlas Project Number:
Evaluation Plan: 2014-2017, Independent Evaluation Office
Evaluation Type: ICPE/ADR
Status: Completed
Completion Date: 12/2017
Planned End Date: 12/2017
Management Response: Yes
Focus Area:
  • 1. Others
Corporate Outcome and Output (UNDP Strategic Plan 2014-2017)
  • 1. Output 1.1. National and sub-national systems and institutions enabled to achieve structural transformation of productive capacities that are sustainable and employment - and livelihoods- intensive
  • 2. Output 1.3. Solutions developed at national and sub-national levels for sustainable management of natural resources, ecosystem services, chemicals and waste
  • 3. Output 2.5. Legal and regulatory frameworks, policies and institutions enabled to ensure the conservation, sustainable use, and access and benefit sharing of natural resources, biodiversity and ecosystems, in line with international conventions and national
Evaluation Budget(US $): 120,000
Source of Funding:
Evaluation Expenditure(US $): 120,000
Joint Programme: No
Mandatory Evaluation: No
Joint Evaluation: No
Evaluation Team members:
Name Title Email Nationality
Syaka Sadio Independent Consultant
Gaston Gohou Independent Consultant
Ebénézer Agordome Independent Consultant
GEF Evaluation: No
Key Stakeholders:
Countries: TOGO
Lessons
Findings
Recommendations
1

Afin de maintenir son positionnement privilégié, le PNUD devrait veiller à trouver le juste équilibre entre son rôle de chef de file des partenaires de développement et sa proximité avec le gouvernement, et à renforcer sa communication avec les PTF.

2

Pour le prochain cycle de programmation, le PNUD devrait changer son approche programmatique dans ses interventions pour mieux appuyer les priorités du gouvernement, en mettant l’accent sur les actions prioritaires correspondant à ses domaines de compétences, tout en tenant compte du prochain Plan de développement national en cours d’élaboration.

3

Le PNUD devra améliorer son système de planification des interventions en adoptant une planification stratégique axée sur les résultats, assortie d’un plan de suivi-évaluation de mise en oeuvre de son programme. Celui-ci devra s’appuyer sur des structures décentralisées au niveau des bases opérationnelles de terrain des partenaires gouvernementaux.

4

À travers ses interventions, le PNUD devra aider davantage le gouvernement à s’approprier les actions et renforcer ses capacités pour mettre à profit les acquis dans les actions futures, à travers une mise à l’échelle au niveau national.

5

Pour assurer une mise en oeuvre transparente et efficace du PUDC et répondre aux attentes du gouvernement, le PNUD devra mettre à jour l’analyse de la situation (opportunités, risques, points forts, faiblesses) et adapter des stratégies appropriées d’intervention et de suivi-évaluation des activités, y compris une évaluation à mi-parcours du PUDC. Ces stratégies doivent intégrer un programme de renforcement des capacités opérationnelles des acteurs et un plan de transfert progressif des accomplissements aux structures nationales.

6

Le Bureau du PNUD Togo devra renforcer son expertise en matière de genre et poursuivre ses efforts visant à intégrer le genre dans toutes les interventions de son prochain cycle de programme pays, avec des objectifs clairs et réalisables.

1. Recommendation:

Afin de maintenir son positionnement privilégié, le PNUD devrait veiller à trouver le juste équilibre entre son rôle de chef de file des partenaires de développement et sa proximité avec le gouvernement, et à renforcer sa communication avec les PTF.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

Le positionnement du PNUD au Togo est fondé sur le rôle communément reconnu à l’institution au sein de la communauté de développement. Ce rôle est renforcé dans le contexte togolais du fait de l’absence prolongée, pendant une quinzaine d’années, de la  coopération  entre le Togo et la communauté des bailleurs de fonds, alors que le PNUD et les autres institutions onusiennes étaient quasiment les seuls à avoir maintenu leur coopération.  Cet avantage historique a renforcé l’influence du PNUD dans le processus du retour du Togo au sein de la communauté du développement, notamment lors du dialogue politique de sortie de crise en 2006, de la formulation des premiers documents nationaux de stratégie de développement de l’après-reprise, entre 2006 et 2008, et à l’occasion de l’organisation de la Table Ronde des bailleurs de fonds en 2008. La reprise formelle avec les partenaires a eu lieu à partir de 2007 et les premiers programmes ont vu le jour à partir des années 2010.

Dès 2013, le PNUD a pris l’initiative de la création du Groupe informel des partenaires techniques et financiers, en vue de renforcer la concertation et le dialogue au sein de la communauté de développement. C’est tout naturellement que les partenaires techniques et financier basés au Togo ont confié la présidence de ce groupe au PNUD, jusqu’à ce jour. Ce groupe se réunit tous les 2 mois en présence des ambassadeurs, représentants et experts des institutions de coopération technique et financière.

Le PNUD coordonne et présente la contribution des partenaires à la revue annuelle des politiques publiques, et participe également à d’autres groupes d’importance, tel que le G5, les groupes sur la Gouvernance économique et institutionnelle etc.

Au sein de ces différents groupes, le PNUD communique largement sur ses orientations programmatiques et sur ses projets.

En plus des agences onusiennes, le PNUD entretient des relations programmatiques et de partenariat bilatéral avec quelques acteurs clés tel que l’UE, l’Allemagne et les USA.   Il s’efforcera néanmoins de renforcer sa communication avec l’ensemble de la communauté du développement représentée au Togo sur les interventions qu’il soutient en appui aux institutions gouvernementales et non gouvernementales.

Key Actions:

2. Recommendation:

Pour le prochain cycle de programmation, le PNUD devrait changer son approche programmatique dans ses interventions pour mieux appuyer les priorités du gouvernement, en mettant l’accent sur les actions prioritaires correspondant à ses domaines de compétences, tout en tenant compte du prochain Plan de développement national en cours d’élaboration.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

Le Bureau a entamé ce changement avec la révision du CPAP en 2015 qui a abouti à une restructuration du programme Pays autour de 2 grands axes : i) la Gouvernance pour l’accélération de la croissance inclusive (GOPAC) et ; ii) le Développement humain durable (DHD).  Le nouveau CPD du bureau pour la période 2019-2023 aligné sur l’UNDAF en cours d’élaboration permettra de d’inscrire l’essentiel des interventions dans le cadre de programmes appuyant la mise en œuvre du plan national de développement et des ODDs, dans des domaines où le PNUD a un avantage comparatif certain en lien avec le Plan Stratégique du PNUD 2018-2021

Key Actions:

3. Recommendation:

Le PNUD devra améliorer son système de planification des interventions en adoptant une planification stratégique axée sur les résultats, assortie d’un plan de suivi-évaluation de mise en oeuvre de son programme. Celui-ci devra s’appuyer sur des structures décentralisées au niveau des bases opérationnelles de terrain des partenaires gouvernementaux.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

L’élaboration du nouveau CPD pour la période 2019-2023 offre un cadre de mise à jour du programme, du dispositif de planification et de suivi-évaluation. La planification va se poursuivre selon l’approche programme et les nouveaux projets qui seront élaborés respecteront les directives du Quality assurance en termes de mesure des changements à apporter sur la base d’indicateurs vérifiables. Le dispositif de suivi-évaluation sera également renforcé pour une meilleure collecte, analyse et reporting des résultats.

Key Actions:

4. Recommendation:

À travers ses interventions, le PNUD devra aider davantage le gouvernement à s’approprier les actions et renforcer ses capacités pour mettre à profit les acquis dans les actions futures, à travers une mise à l’échelle au niveau national.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

La prise en compte des stratégies de pérennisation et de sortie claires dès la phase de conception des projets est un impératif qui sera pris en compte pour tous les projets en cours ou les nouveaux projets. Le Bureau s’assurera que les évaluations à mi-parcours et finales des projets soient inscrits systématiquement dans le cadre de suivi-évaluation des projets. L’élaboration du CPD 2019-2023 actuellement en cours tient compte de cette nécessité d’accentuer l’ancrage et l’appropriation des actions initiées par les structures décentralisées et les partenaires gouvernementaux, en vue d’assurer la pérennité des interventions dès leur phase de planification.
En plus de ses efforts, le PNUD travaille à la mise en place de mécanismes solides pour porter l’exécution et l’appropriation nationale.

En termes de mise à l’échelle, les expériences réussies comme celles de la plateforme de gestion des risques, les plateformes multifonctionnelles, le fonds national de finance inclusive, le soutien au volontariat, l’inclusion des jeunes déscolarises ont été portés à l’échelle dans le cadre de programmes financés par divers partenaires. Cet effort sera poursuivi et intensifié.

Key Actions:

5. Recommendation:

Pour assurer une mise en oeuvre transparente et efficace du PUDC et répondre aux attentes du gouvernement, le PNUD devra mettre à jour l’analyse de la situation (opportunités, risques, points forts, faiblesses) et adapter des stratégies appropriées d’intervention et de suivi-évaluation des activités, y compris une évaluation à mi-parcours du PUDC. Ces stratégies doivent intégrer un programme de renforcement des capacités opérationnelles des acteurs et un plan de transfert progressif des accomplissements aux structures nationales.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

Au moment de l’évaluation, le PUDC n’avait pas encore bouclé sa première année de mise en œuvre sur le terrain. L’approche du PUDC est basée sur une évaluation des besoins et d’analyse de la situation de référence sur la base d’indicateurs d’effets et d’impact. Ces analyses sont faites en rapport avec les structures nationales de planification des ministères sectoriels et de l’institut national de statistiques.

Ces dispositions d’analyse, mesure et gestion des mesures clairement inscrits dans le prodoc doivent être opérationnalisés. Le Bureau endosse cette recommandation et veillera à ce que le dispositif de suivi évaluation soit performant, y compris les outils nécessaires à mettre en place.

Il faudra néanmoins tenir compte des insuffisances des données qui sont une contrainte pour le suivi de la plupart des projets et programmes de développement.

Key Actions:

6. Recommendation:

Le Bureau du PNUD Togo devra renforcer son expertise en matière de genre et poursuivre ses efforts visant à intégrer le genre dans toutes les interventions de son prochain cycle de programme pays, avec des objectifs clairs et réalisables.

Management Response: [Added: 2018/05/07] [Last Updated: 2018/05/18]

Le Bureau pays adhère pleinement à cette recommandation et a déjà initié des actions décisives dans ce sens, y compris au sein du SNU en faisant appel à l’appui de UNWOMEN pour initier le Gender Scorecard dans l’actuel processus d’élaboration de l’UNDAF 2019-2023.

Le point focal Genre actuel est de niveau NOC.

Key Actions:

Latest Evaluations

Contact us

220 East 42nd Street
20th Floor
New York, NY 10017
Tel. +1 646 781 4200
Fax. +1 646 781 4213
erc.support@undp.org